Fermer
UEFA Champions League 27 novembre 2018, 12:00

A la découverte de Madrid

A la découverte de Madrid
Après Dortmund et Bruges, l’AS Monaco se rend à Madrid mercredi pour le compte de la cinquième journée de la Ligue des Champions. Occasion de partir à la découverte d’une ville qui vit au rythme du football.

Avec 13 Ligue des Champions et 33 Liga à son palmarès le Real Madrid fait office d’épouvantail du football mondial. Pourtant, du côté de la capitale espagnole, la lumière ne brille pas seulement depuis le stade Santiago Bernabéu. Si le FC Barcelone est le concurrent historique des « Merengue », le reste des trophées est partagé avec son voisin de l’Atlético. Pendant plus d’un demi-siècle, les deux clubs ont cultivé cette rivalité à moins de dix kilomètres de distance en plein centre ville. Enceinte de l’Atlético de Madrid depuis 1966, le Stade Vicente Calderón a accueilli les Colchoneros pour la dernière fois le 21 mai 2017. Depuis sa fondation en 1903, l’Atlético de Madrid s’est constitué le troisième plus gros palmarès de la Liga avec 22 titres nationaux (coupes nationales comprises).

Cinq finales européennes en huit ans

Le club de Thomas Lemar n’est pas en reste au niveau international puisque sa vitrine est composée de huit titres intercontinentaux. L’Atlético de Madrid a la particularité d’avoir disputé cinq finales européennes depuis 2010 couronnées par trois victoires en Ligue Europa. Comme un symbole de sa réussite, l’UEFA a désigné le stade Wanda Metropolitano comme hôte de la prochaine finale de Ligue des Champions le 1er juin 2019. Nouveau jardin de « l’Atleti » depuis son départ de Vicente Calderón, le Wanda Metropolitano est doté d’une capacité de 68 000 places. Situé à l’extérieur du centre ville, il est le troisième plus grand stade ibérique derrière celui du Camp Nou (99 000) et de Santiago Bernabéu (81 000). Il devait être le stade olympique en cas d’organisation des Jeux en 2020.

Cinq clubs de l’agglomération madrilène en Liga

Connus et reconnus, le Real Madrid et l’Atlético de Madrid ne partagent pas l’essentiel de la scène du football local. Fait quasi unique (sans compter la Premier League) dans les championnats majeurs, la capitale espagnole compte trois équipes (+2) en première division. Fondé en 1924, le Rayo Vallecano est le seul club de « quartier » de Madrid qui a réussi à se faire un nom au plus haut niveau. Dans l’ombre des deux géants, le club à la diagonale rassemble un peu moins de 15 000 « aficionados » dans son entre de Vallecas.
Soutenu par la classe ouvrière, le « Rayo » compte quatorze saisons en première division. Après treize journées, le promu pointe à la 19e place de la Liga à cinq points de Leganés, premier non relégable.
Situé à 15 kilomètres au sud de la capitale, le Leganés de l’ancien monégasque Guido Carrillo, fait partie de l’agglomération madrilène tout comme son voisin de Getafe basé à 13 kilomètres. Ces deux clubs sont considérés comme les quatrièmes et cinquièmes équipes de la ville. Getafe est actuellement 11e de la Liga.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.