Fermer
Portrait 13 août 2019, 17:44

À la découverte d'Henry Onyekuru

À la découverte d'Henry Onyekuru
De l'Académie Aspire, à l'AS Monaco, en passant par Eupen, Anderlecht ou encore Galatasaray, découvrez le parcours de Henry Onyekuru, qui s'est engagé pour cinq saisons avec le club.

Cinq joueurs nigérians ont porté le maillot rouge et blanc dans l’histoire de l’AS Monaco. Victor Ikpeba est le plus célèbre d’entre eux, il a joué six saisons sur le Rocher pour la bagatelle de 77 buts en 223 matchs, ce qui fait de lui le 5e meilleur buteur de l’histoire du club, juste derrière Radamel Falcao. Sani Kaita, Lukman Haruna, Rabiu Afolabi et Elderson Echiejile sont les quatre autres joueurs nigérians à avoir porté le maillot de la diagonale rouge et blanche. Henry Onyekuru sera donc le sixième quand viendra l’heure de son premier match.

Aussi à l’aise à droite qu’à gauche

L’ailier polyvalent a vu le jour à Onitsha le 5 juin 1997, un peu moins d’un an après le triomphe olympique des Super Eagles à Atlanta. La génération dorée aidant (Okocha, Kanu, Amokashi… Ikpeba), Henry ne tarde pas à taper le ballon comme les idoles nationales. Doué, il rejoint l’Académie Aspire où il est formé pendant cinq ans de 2010 à 2015, jusqu’à sa majorité. Puis vient l’heure de rejoindre l’Europe pour marcher sur les traces de ses glorieux ainés. En 2015, Henry Onyekuru s’envole pour la Belgique et le club de KAS Eupen. Le  jeune talent fait rapidement parler de lui, et en bien. Il inscrit 30 buts en 60 matchs avec le club belge avant d’être recruté par Everton en 2017, qui le prête dans la foulée dans un autre club belge bien plus huppé : Anderlecht.

Un style spectaculaire

Henry Onyekuru y découvre la Ligue des Champions lors de la saison 2017/2018, durant laquelle il affronte notamment le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich. Aussi à l’aide sur l’aile droite que sur l’aile gauche, l’attaquant nigérian y dispute 28 matchs pour 10 buts marqués, remportant au passage la Supercoupe de Belgique, son premier trophée sur le circuit professionnel. La saison suivante, le club turc de Galatasaray obtient le prêt du joueur qui appartient toujours à Everton. Peu connu des supporters turcs lors de son arrivée, Henry Onyekuru gagne rapidement en notoriété grâce à son style spectaculaire de jeu basé sur la vitesse et la technique, mais aussi grâce à son efficacité.

2018-2019 : une saison de feu

En effet, celui qui est devenu international nigérian en 2017, sans avoir eu la joie de disputer la Coupe du Monde 2018 réalise sa saison la plus riche en Süper Lig. Avec 14 buts et 5 passes décisives en 31 rencontres de championnat, il est un acteur majeur dans la quête du 22e titre de champion de Turquie de son club, avec qui il dispute 44 matchs toutes compétitions confondues. Encore mieux, en remportant la Coupe de Turquie, Henry Onyekuru participe au doublé de Galatasaray, assez pour entrer dans l’histoire du club et dans le coeur des supporters. Assez également pour goûter à sa première compétition internationale avec le Nigéria à l’occasion de la CAN 2019 organisée en Egypte, au cours de laquelle le Nigéria a atteint le stade des demi-finales, battu de justesse par l’Algérie. C’est donc un jeune homme en pleine confiance qui s’est engagé pour cinq saisons avec l’AS Monaco, cédé par Everton dont il n’aura donc jamais porté le maillot. Souhaitons-lui autant de réussite sur le Rocher. Bienvenu Henry !

@henryconyekuru 👀 pic.twitter.com/e3BMODpg3c

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.