Fermer
Ligue 1 Conforama 14 février 2019, 17:00

AS Monaco - Nantes : retour sur la dernière confrontation

AS Monaco - Nantes : retour sur la dernière confrontation
Pour la 25ème journée de Ligue 1 Conforama, l'AS Monaco affronte le FC Nantes au stade Louis II (samedi 16 février, 20h00). En match d'ouverture du championnat, les Rouge et Blanc s'étaient imposés sur le score de trois buts à un. Flashback.

Le XI : Benagalio – Pierre Gabriel, Glik, Jemerson, Barreca – Aholou, Tielemans – Mboula, Diop, Lopes – Jovetic

Premier match de Ligue 1 Conforama pour l’AS Monaco. L’équipe de Leonardo Jardim se doit de réagir après la défaite subie face au PSG lors du trophée des Champions.

Sous le soleil intense de la Beaujoire, les Monégasques s’illustrent les premiers dans cette rencontre. Trouvé en profondeur par Tielemans, Jordi Mboula se présente à grandes enjambées dans la surface mais croise légèrement trop sa frappe (6e). Les Nantais répondent dix minutes plus tard par Rongier qui reprend du plat du pied un centre en retrait de Lima. Heureusement son ballon passe juste au-dessus de la transversale de Benaglio.

Mboula encore lui est à deux doigts d’ouvrir le score en reprenant d’une tête piquée un centre parfait de Lopes. Mais Tatarusanu se déploie et repousse le danger (22e). À l’aise dans la construction, les Nantais provoquent mais se montrent maladroit dans le dernier geste tandis que les Rouge et Blanc, patients et habiles en contre attendent leur heure…

 

L’AS Monaco se libère

L’heure de l’AS Monaco arrive… À la 69e minute, Grandsir déboule sur le côté droit puis passe pour Jovetic. Ce dernier centre dans la foulée dans la surface et Rony Lopes reprend le cuir d’une tête au second poteau. 1-0 pour l’AS Monaco. Entré en jeu quelques minutes plus tôt, Falcao est tout près de doubler la mise d’abord d’un tir ras du poteau (71e) puis d’une tête sur corner (76e). Quatre minutes plus tard, c’est une parade exceptionnelle de Benaglio qui lance une contre-attaque éclair conclue par Jovetic qui vient battre en duel du plat du pied le gardien nantais. Jamais deux sans trois : Falcao corse l’addition en poussant au fond un centre de Grandsir (82′). Comme un symbole, Emiliano Sala, récemment disparu, avait inscrit le seul but nantais de la rencontre.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.