Fermer
Ligue 1 Conforama 29 février 2020, 22:16

Cinquième match sans défaite

Cinquième match sans défaite
L'AS Monaco et le Stade de Reims se séparent sur un score de parité ce samedi au Louis-II (1-1) au terme d'un match qui aurait pu tourner à l'avantage des Rouge et Blanc. Wissam Ben Yedder est buteur sur penalty en première période.

C’est un choc entre prétendants à l’Europe qui attendait les spectateurs du Louis-II en cette 27ème journée de Ligue 1 Conforama. Au coup d’envoi de la rencontre, seuls deux points séparent l’AS Monaco (5ème) de Reims (7ème) au classement. Les occasions ne se font pas attendre. Les Rémois Touré et Kamara prennent leur chance à tour de rôle en tout début de match mais Lecomte est déjà impérial à la parade. À la septième minute, Baldé les imite sur le côté droit de la surface adverse mais bute sur Rajkovic. Le dernier rempart des visiteurs est encore décisif sur la frappe en force de Golovin, bien trouvé au deuxième poteau par Ben Yedder quelques instants plus tard. Ce premier quart d’heure est un match de gardiens. Baldé se crée une seconde occasion à la treizième minute et de quelle manière : le Sénégalais décoche un missile de trente mètres qui s’écrase sur la barre transversale des Champenois. Sur le rebond, il prend sa chance à nouveau mais le ballon n’est pas cadré.

« WBY » inscrit son dix-septième but

Les joueurs de Robert Moreno sont mis en confiance par cette nouvelle occasion franche et prennent peu à peu le dessus sur leur adversaire. Le match se débloque à la trentième minute lorsque Baldé en embuscade dans la surface est mis au sol par Foket. Monsieur Ben El Hadj désigne le point de pénalty sans hésitation. Wissam Ben Yedder s’en charge et frappe fort sur le côté gauche, l’AS Monaco mène 1 à 0. Quelques minutes avant la pause, Fofana se montre à son tour dangereux en frappant à bout portant sur le côté droit mais Rajkovic empêche le break. Dans la foulée, Ballo-Touré amène un bon centre au deuxième poteau qu’un défenseur rémois repousse sur Bakayoko. L’international français se couche bien et assène une lourde frappe sur laquelle Rajkovic plonge parfaitement.

Les Rémois trouvent la faille

Au retour des vestiaires, Donis est le premier à s’illustrer en frappant de loin à la 48ème mais le ballon frôle le poteau. Première alerte pour la défense monégasque. Trois minutes plus tard, Lecomte s’interpose sur une tête décroisée de Foket dans la surface. Juste avant l’heure de jeu, le Stade de Reims trouve la faille : Kamara est servi au coin de la surface de réparation et surprend le gardien Rouge et Blanc en frappant à ras de terre au premier poteau (57ème). Les visiteurs reviennent à la marque. Les asémistes sont sonnés et accusent le coup durant quelques minutes. Un quart d’heure plus tard, le buteur rémois prend à nouveau sa chance en position excentrée mais Lecomte veille au grain. Les joueurs de la Principauté poursuivent leurs efforts à l’image de Stevan Jovetic qui tente une frappe de vingt-cinq mètres qui passe au dessus de la barre transversale. À la 82ème minute, Golovin se crée de l’espace devant la surface de réparation et arme une frappe décroisée. Rajkovic est sur la trajectoire.

Rajkovic infranchissable en seconde période

Les locaux se remobilisent et continuent de croire en un deuxième but. Jovetić provoque un bon décalage dans la zone de vérité et tire en force mais le gardien rémois, dans un grand soir, capte la sphère. Le nouvel entrant Aurélien Tchouaméni qui dispute ses premières minutes au club prend sa chance lui aussi de loin à la 86ème : le ballon est dévié et traîne dans la surface, Ben Yedder se retrouve seul face au but et se heurte à nouveau à Rajkovic. Sur l’action suivante, Dia manque de piéger Lecomte d’un lob trop en levé. l’AS Monaco ne lâche rien et enflamme la fin de rencontre. Slimani ne cadre pas sa reprise de volée à bout portant à la 92ème, alors que Jovetić voie sa frappe contrée tomber en cloche sur la barre transervale (90+3). Le corner qui suit amène un cafouillage à moins d’un mètre de la ligne de but mais Rajkovic n’est pas décidé à laisser les Monégasques tranquille. Le gardien du Stade de Reims se saisit du ballon et offre à ses partenaires le point du nul en Principauté.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.