Fermer
Ligue 1 Conforama 05 octobre 2019, 23:41

Fin de série à Montpellier

Fin de série à Montpellier
Malgré un bon début de match et plusieurs occasions d'ouvrir la marque, l'AS Monaco s'incline 3-1 à Montpellier. Fin de série après trois matchs sans défaite et 29 ans d'invincibilité à La Mosson en championnat.

Après cinq minutes d’observation entre deux équipes prudentes, l’AS Monaco maîtrisait pourtant son sujet durant la première demi-heure. La possession était monégasque et la plus grosse opportunité de ce début de match était pour Kamil Glik. Sur un corner de Golovin, le capitaine surgissait et plaçait une tête puissante que Rulli repoussait de fort belle manière pour sauver son équipe (15e). Dix minutes plus tard, c’est Golovin qui voyait le cadre se dérober sur son tir croisé après un une-deux avec Fabregas. La possession et les occasions étaient monégasques, mais le match allait pourtant basculer en faveur de Montpellier. Sur le côté droit Florent Mollet combinait avec Gaëtan Laborde et finissait par tromper Lecomte d’une tête à bout portant.

Malgré un grand Lecomte

Face à son ancien club, le gardien de l’AS Monaco se montrait décisif à plusieurs reprises dans la foulée de ce premier but. Il remportait d’abord son duel face à Andy Delort (33e), puis quelques minutes après sur une reprise de volée de Gaetan Laborde, il détournait le ballon en corner (35e). Mais Montpellier parvenait tout de même à inscrire le deuxième but de la rencontre. Peu avant la fin de la première période, sur un corner tiré par Mollet, Andy Delort poussait Lecomte à nouvel un arrêt réflexe, mais Pedro Mendes avait suivi et creusait l’écart pour les Héraultais. Rudement mis à contribution alors que l’AS Monaco perdait le fil de son match, Lecomte réalisait encore un double arrêt sur Pedro Mendes et Mollet en toute fin de première période (44e).

Montpellier HSC 3-1 AS Monaco
1 / 46

L’efficacité montpelliéraine

Au retour des vestiaires, l’AS Monaco montrait un meilleur visage. Après un coup franc tiré par Fabregas, Maripán se trouvait en bonne position, mais Rulli s’interposait et empêchait le Chilien de réduire la marque. Maripán récidivait sur le corner suivant, sa reprise de la tête fuyait le cadre (52e). On sentait l’AS Monaco capable de revenir dans le match, mais l’efficacité montpelliéraine allait avoir raison des espoirs monégasques quand Delort reprenait victorieusement un centre de Mollet pour marquer le troisième but du match (56e). Si l’attaquant franco-algérien avait la malchance de se blesser sur l’action, il quittait la pelouse avec un avantage de trois buts en faveur de son équipe.

Ben Yedder réduit la marque

Forcément bousculés par le scénario de cette rencontre, les hommes de Leonardo Jardim n’abdiquaient pas. Sur une remise d’Islam Slimani, Wissam Ben Yedder fixait Rulli et remportait son duel d’un superbe ballon piqué du pied gauche (68e). Le but était splendide, son sixième et la sixième passe décisive de son coéquipier, mais il en fallait encore deux pour espérer ramener un point de ce déplacement. L’AS Monaco mettait du cœur à l’ouvrage dans les 20 dernières minutes, avec des incursions de Gelson Martins ou Ruben Aguilar, entré en jeu à la place de Guillermo Maripán. Slimani plaçait sa tête en vain sur un centre de Martins, puis l’expulsion d’Aleksandr Golovin sur un second avertissement reçu après un tacle sur Hilton corsait encore plus les choses(81e). De très difficile, la tâche devenait insurmontable. Malgré un dernier et vain effort pour tenter de faire basculer le match, l’AS Monaco ne parvenait pas à bousculer la défense héraultaise. 3-1 score final, il faudra réagir dès le prochain match contre Rennes au Stade Louis-II le 20 octobre prochain.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.