Fermer
Ligue 1 Uber Eats 15 janvier 2021, 10:30

Focus sur l'équipe de Montpellier

Focus sur l'équipe de Montpellier
Les Rouge et Blanc se rendent au stade de la Mosson ce vendredi pour y affronter Montpellier (21h à huis-clos), pour le premier match de la phase retour du championnat de France.

Deuxième déplacement de l’année 2021 pour l’AS Monaco. Après avoir conquis la Bretagne, les Rouge et Blanc se rendent cette fois à Montpellier ce vendredi au stade de la Mosson (21h à huis-clos), pour le compte de la 20e et première journée de la phase retour de Ligue 1. Le MHSC, un habitué de la première partie de championnat, comme le rappelait mercredi Niko Kovac en conférence de presse d’avant-match. Les hommes de Michel Der Zakarian ne sont ainsi qu’à cinq petites longueurs du club de la Principauté, 4e de l’élite.

Une équipe alternant le bon et le moins bon

Cette saison, Montpellier a du mal à être régulier. Le club pailladin a enchaîné trois victoires entre la 3e à la 5e journée avec des succès face à Nice (3-1), Angers (2-1) et l’OL (2-1), infligeant au passage leur seul revers de la saison aux Lyonnais. Puis quatre rencontres sans victoire se sont succédées. Plus récemment, le MHSC a de nouveau signé une belle performance avec quatre succès de rang entre la 9e et 12e journée. Avant de retomber dans ses travers avec une série de cinq matchs sans remporter la moindre rencontre. De ce fait, les Héraultais pointent à la 8e place du classement avec 28 points. Ils peuvent malgré tout compter sur les hommes providentiels, Andy Delort et Gaëtan Laborde. À eux deux, ils ont inscrits 14 des 31 buts montpelliérains cette saison en championnat.

Une Savanier-dépendance ?

Absent lui en revanche depuis le 20 décembre dernier, Téji Savanier a manqué à Montpellier, qui a eu du mal sans son meneur de jeu. Et cela se ressent forcément au niveau des statistiques Ses coéquipiers ont ramené seulement deux points lors des quatre dernières rencontres. Et pour cause. Cette saison, l’ancien nîmois a pris part à 13 rencontres sur les 19 possibles. Lorsqu’il joue, sa formation empoche en moyenne 1,77 points par match. En revanche, lorsqu’il n’est pas de la partie, c’est beaucoup plus compliqué pour le club de Laurent Nicollin, avec une moyenne qui tombe à 0,77 point par rencontre. Montpellier n’a ainsi remporté qu’une rencontre sur six lorsque son numéro 11 était absent. Alors qu’avec lui, le MHSC gagne 54% de ses matchs. Les hommes mentent, pas les chiffres.

Extraits de la conférence de presse de l’AS Monaco :

Pour le moment, nous avons cinq points d’avance sur eux, c’est donc l’occasion de les distancer. Notre objectif est de bien jouer et surtout de gagner. Ils sont dans une période difficile, comme nous au mois de décembre. Nous avons bien rebondi depuis. On s’attend à ce que Montpellier mette les ingrédients pour sortir de cette série.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

Revivez la conférence de presse d’avant-match de Niko Kovac.

Chaque entraîneur possède son style de jeu. Diego Simeone est davantage un entraîneur défensif je pense. Alors que Niko Kovac essaye d’être porté vers l'avant et de proposer du jeu. C’est un entraîneur beaucoup plus porté vers l’offensive selon moi. Je vous avoue que j’ai été frappé en revanche par les similitudes sur la gestion de la perte de balle et du pressing à appliquer dès lors, entre ces deux coachs.
Caio HenriqueDéfenseur de l'AS Monaco

Revivez la conférence de presse d’avant-match de Caio Henrique.

Montpellier HSC – AS Monaco en chiffres c’est….

  • 57 : Le nombre de confrontations en Ligue 1 face à Montpellier, pour 33 victoires de l’AS Monaco, 18 matchs nuls et 6 défaites (102 buts marqués, 48 encaissés).
  • 21 : Montpellier n’a remporté qu’une seule de ses 21 dernières réceptions de Monaco en Ligue 1 (8 nuls, 12 défaites).
  • 28 : Le total des confrontations au stade de la Mosson, avec un bilan de 15 victoires monégasques, matchs nuls et 4 défaites (43 buts marqués, 28 encaissés).
  • 4-1 : Le 20 Juillet 1990, les Rouge et Blanc signent leur plus large succès sur le terrain de Montpellier. Ce jour-là, Youri Djorkaeff, « Mister » George Weah et Gérald Passi (doublé) sont les buteurs.
  • 2 : Les Monégasques sont sur une série de deux victoires à l’extérieur après leur succès face à Dijon (0-1) et à Lorient (2-5). Ils pourraient faire la passe de trois pour la première fois sur une même saison dans l’élite depuis 2017.

 

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.