Fermer
Ligue 1 Uber Eats 14 décembre 2019, 12:07

La douceur angevine

La douceur angevine
L'AS Monaco défie le SCO d'Angers sur ses terres ce soir à 20h. Une entreprise toujours compliquée, mais qui ne réussit pas si mal à notre équipe ces dernières saisons.

« Plus que l’air marin me plait la douceur angevine », a écrit Joachim du Bellay (1522-1560) dans son poème iconique « Heureux qui comme Ulysse ». Cinq siècles plus tard, il n’est pas certain que les adversaires du SCO d’Angers soient du même avis. Car il n’est jamais simple d’affronter la formation de Stéphane Moulin sur ses terres, un Stade Jean-Bouin rebaptisé Stade Raymond-Kopa après le décès de la légende du football français au printemps 2017.


Le SCO veut rebondir

Avant de recevoir l’AS Monaco ce samedi à 20h, la formation angevine affiche le quatrième bilan à domicile du championnat avec 6 victoires, un match nul et deux défaites contre Brest et Marseille. Si son parcours à l’extérieur est plus chaotique (5 défaites, 2 matchs nuls, 1 victoire), ses bonnes performances « à la maison » ont longtemps permis au SCO de naviguer dans les hauteurs du classement, avant que trois défaites consécutives, série en cours, ne lui fassent perdre de sa superbe. Redescendu à la 12e place, avec le même nombre de points que l’AS Monaco, 11e, mais une moins bonne différence de buts, Angers est déterminé à rebondir sur ce match de la 18e journée, comme l’affirmait son attaquant, Rachid Alioui lors du point presse d’avant-match : « Cette année on a pu remarquer que tout le monde peut battre tout le monde. On a nos chances demain et on va tout faire pour aller chercher la victoire ».


Continuer l’ascension

De leur côté les Rouge et Blanc connaissent une courbe de progression inversée. Si Angers commence à regarder derrière, Kamil Glik et les siens commencent à regarder devant et savent qu’une victoire ce soir est primordiale pour continuer à grappiller des places au classement. De plus, un troisième succès consécutif viendrait matérialiser cette série positive tant attendue par le peuple rouge et blanc. S’il ne s’agira que du 28e Angers SCO – AS Monaco dans l’histoire, la première visite monégasque en terre angevine remonte à 1948 ! Au regard de la période la plus récente, on constate que depuis 2012 les Rouge et Blanc se sont déplacés à 6 reprises à Angers (2 en Ligue 2 et 4 en Ligue 1), pour 4 succès, 1 nul et 1 défaite remontant à la saison 2015-2016. Et si finalement Joachim du Bellay n’avait pas tort…

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.