Fermer
Ligue 1 Conforama 27 septembre 2019, 10:30

Le solide promu brestois

Le solide promu brestois
Ce samedi à partir de 20h au Stade Louis-II, les Rouge et Blanc feront face à une formation qui n'a baissé pavillon qu'une seule fois depuis le coup d'envoi du championnat.

Six saisons après l’avoir quitté, le Stade Brestois a retrouvé la Ligue 1 cet été. En sa qualité de promu, la formation bretonne était l’une des interrogations de la pré-saison. D’autant qu’un changement d’entraîneur avait été effectué dans la foulée de la remontée dans l’élite, Olivier Dall’Oglio remplaçant Jean-Marc Furlan, parti rejoindre l’AJ Auxerre (L2).

Cinq matchs nuls en sept matchs !

Après sept journées, on y voit beaucoup plus clair et une chose est certaine, le SB29 ne se laissera pas dévorer comme un sablé breton. Il l’a prouvé une nouvelle fois mercredi soir face à l’OL, en revenant au score à deux reprises, grâce au doublé d’un Yoann Court bien inspiré face à son club formateur. Après avoir déjà partagé les points contre Toulouse, Saint-Etienne, Rennes et Bordeaux, il s’agissait du cinquième match nul brestois cette saison, le troisième consécutif pour une formation qui fait également partie des trois équipes à n’avoir perdu qu’une seule fois jusqu’ici avec Marseille et Bordeaux. Cinq nuls, une seule défaite, et donc une seule victoire acquise à domicile face à Reims, pourtant déjà vainqueur à Marseille et Paris dans cette L1 2019-2020.

À l'AS Monaco il y a individuellement de la vitesse et de la force. Et sur ce qu'on voit sur les deux derniers matchs, ce n'est plus le même Monaco qu'en début de saison. Ils ont été solides à Reims et au-dessus face à l'OGC Nice.
Il y a toujours des failles dans une équipe. Peut-être qu'ils pourront être un peu friables, mais devant leur public ils voudront bien faire. À nous d'être attentifs dans les premières minutes. On a besoin d'être plus solides sur les entames de match.
Olivier Dall'OglioEntraîneur du Stade Brestois

Trois « Monégasques » dans les rangs brestois

C’est la raison pour laquelle le classement du Stade Brestois ne reflète pas vraiment son solide début de saison. Actuels 13es du championnat, les Bretons ne sont qu’à deux longueurs de l’AS Monaco, qui aura ainsi l’occasion de dépasser son adversaire demain soir en cas de succès. Trois points qu’il faudra donc aller chercher contre une équipe qui ne lâchera rien et dans laquelle on retrouve trois « anciens » de la maison. Formés à l’Academy, Ibrahima Diallo et Irvin Cardona ont été transférés à Brest durant l’intersaison, tandis que Samuel Grandsir, prêté à Brest par l’AS Monaco, pourra lui-aussi fouler la pelouse du Stade Louis-II ce samedi soir.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.