Fermer
Ligue 1 Conforama 01 septembre 2019, 19:57

Malgré Slimani...

Après avoir mené deux fois au score, les Rouge et Blanc doivent se contenter du match nul face à Strasbourg.

Que serait-il advenu de ce match si Islam Slimani avait trouvé le chemin des filets pour la troisième fois au Stade de la Meinau ? On ne le saura jamais, cette action incroyable ayant débouché sur une intervention non moins improbable de Matz Sels ! On jouait alors la 81e minute sortant d’un « une-deux » avec Ballo-Touré, l’international algérien trouvait la barre transversale sur la trajectoire de son tir. Après un rebond devant la ligne, le ballon s’envolait dans les airs, mais Slimani se fendait d’un retourné acrobatique ! Le but de l’année était proche, mais c’est peut-être l’arrêt de l’année que le gardien strasbourgeois a réalisé pour éviter à son équipe de se retrouver menée 1-3. Quelques instants plus tard, Thomasson égalisait d’une reprise dans la surface monégasque… Une fois de plus cette saison, la réussite n’a pas été en faveur de l’AS Monaco.

Lala répond à Slimani

Les Rouge et Blanc semblaient pourtant avoir fait le plus difficile en première période. Dès la 11e minute, Slimani devançait Sels dans la surface sur un bon centre de Gelson. Il terminait tranquillement sans opposition pour donner l’avantage aux siens. Quelques instants plus tard (20e), c’est Dias qui déboulait dans la surface alsacienne, mais butait sur Sels. À la 26e, d’un tir à ras de terre, Golovin inquiétait les Alsaciens à son tour, mais le ballon passait au ras du poteau gauche. La pause approchait quand Maripán était sanctionné pour avoir accroché Ajorque dans la surface. Lala se chargeait de la sentence et prenait Lecomte à contre-pied. Tout était à refaire pour l’AS Monaco.

1 / 28

Réaction immédiate

Mais à peine le temps de respirer que Slimani exploitait merveilleusement un contrôle manqué de Mitrovic sur une passe en retrait. L’attaquant suivait, se jouait facilement de Sels et terminait une nouvelle fois dans le but vide (40e). Comme après le premier but, l’AS Monaco était proche d’enchaîner quand Ben Yedder se présentait face à Sels en toute fin de première période. Comme face à Dias un peu plus tôt, le gardien remportait son duel. 1-2 à la pause, un avantage mérité, mais restait encore à finir le travail en seconde période après un premier acte très sérieux des Rouge et Blanc.

Slimani malchanceux, Thomasson opportuniste

La seconde période était plus fermée. Golovin alertait Sels peu avant l’heure de jeu, sans cadrer son tir depuis l’entrée de la surface. Glik repoussait deux centre consécutifs venus de la droite, mais les attaquants n’avaient que peu d’espaces et d’occasions à se mettre sous la dent. Jusqu’à cette fameuse 81e minute et cette action dont Slimani et Sels étaient les acteurs principaux… Malgré cette alerte, les Strasbourgeois n’ont jamais abdiqué dans cette rencontre et Thomasson a été habile pour égaliser sur l’une des seules opportunités de son équipe, alors qu’il ne restait qu’une poignée de minutes à jouer. Une fois de plus l’AS Monaco doit se contenter d’un match nul, malgré un Islam Slimani qui aurait tant mérité de faire trembler les filets une troisième fois….

1 / 19
L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.