Fermer
Matchs 26 octobre 2018, 14:00

Passer la première

Passer la première
Samedi à 20 heures, Thierry Henry prendra place sur le banc de l’AS Monaco pour la première fois au stade Louis-II. Occasion de revenir sur plusieurs soirées de baptême.

Arrivé sur le Rocher en 1993, Thierry Henry débute avec la réserve de l’AS Monaco. Ses débuts sont un succès puisqu’il trouve la faille à 42 reprises durant l’exercice 1993/1994. Ses performances lui permettent de frapper à la porte de l’équipe professionnelle. Entraîneur des Rouge et Blanc depuis 1987, Arsène Wenger décide de récompenser Thierry Henry lors de la 7e journée de D1 1994. Le natif des Ulis fait ses débuts en équipe une aux côtés de Lilian Thuram, Emmanuel Petit ou Youri Djorkaeff notamment. Si ce 31 août 1994 reste gravé dans la mémoire de Thierry Henry, ce souvenir reste mitigé. L’AS Monaco s’incline (0-2) dans le derby contre l’OGC Nice. Malgré un début de saison en dents de scie, le club Asémiste parvient à décrocher une qualification européenne neuf mois plus tard.

Des premières difficiles

Défait à Strasbourg (2-1) la semaine dernière pour sa première en tant qu’entraîneur, Thierry Henry est loin d’être le seul à connaître pareille entame. Coach de l’AS Monaco de 2001 à 2005, Didier Deschamps a du attendre six journées avant de remporter sa première victoire. A l’image de Thierry Henry, l’ancien capitaine des Bleus arrive sur la Principauté alors que l’équipe entre dans un nouveau cycle. Championne de France 2000, l’équipe doit réécrire sa propre histoire. Toujours comme Henry, Deschamps débute lui aussi sa nouvelle carrière. Si l’exercice 2001/2002 est délicat avec une place finale en deuxième partie de tableau, il sert de fondations.

La suite du mandat de Didier Deschamps constitue l’une des plus belles pages de l’AS Monaco. Sous sa direction, les Rouge et Blanc terminent trois fois d’affilées sur le podium et atteignent la finale de la Ligue des Champions en 2004. Un an auparavant, l’AS Monaco remporte l’unique coupe de la ligue de son histoire.

Leonardo Jardim a lui aussi eu des débuts compliqués en enchaînant deux défaites pour ses deux premières rencontres. Cela ne lui a pas empêché de finir sur le podium en fin d’exercice et d’atteindre les quarts de finale de la Ligue des Champions.