Fermer
Ligue 1 Conforama 26 octobre 2019, 00:47

Premier succès à l'extérieur !

Premier succès à l'extérieur !
C'était l'objectif, il est atteint ! L'AS Monaco remporte son premier succès à l'extérieur, là où aucune équipe n'avait gagné ni marqué jusqu'ici, un succès qui marque le retour de l'AS Monaco dans la première moitié du classement en attendant la suite cette 11e journée de Ligue 1. Une nouvelle fois, Wissam Ben Yedder a régalé.

Contre une équipe nantaise toujours invaincue sans avoir encaissé le moindre but, les Rouge et Blanc savaient dès le coup d’envoi qu’il leur faudrait se montrer efficaces dans cette rencontre. Ils étaient les premiers dangereux sur une ouverture lumineuse de Slimani en faveur de Dias. Lancé sur la gauche le Portugais centrait pour Ben Yedder, dont la tête manquait de puissance pour inquiéter Lafont. On ne jouait que depuis cinq minutes et la réponse nantaise ne tardait pas. Après un premier renvoi de Glik, Lecomte s’interposait devant Coulibaly (9e). On retrouvait l’attaquant nantais au quart d’heure de jeu avec un appel dans le dos de Badiashile. Il se présentait dans la surface et tentait de lober Lecomte sorti à sa rencontre. Fort heureusement pour l’AS Monaco Coulibaly dosait mal son ballon qui passait largement au-dessus.

Le bijou de Ben Yedder


Poussés par près de 500 supporters, les Rouge et Blanc montaient en puissance et trouvaient la faille sur une magnifique action à la 22e minute. Gil Dias relançait le long de la ligne pour Slimani qui temporisait et trouvait un relai avec Golovin. L’international russe voyait l’appel de Ben Yedder sur sa droite et le servait en profondeur. Poursuivi par Fabio et Pallois, l’attaquant monégasque mystifiait le premier d’un crochet extérieur, avant de se jouer du second pour se mettre en position de tir et décocher une frappe terrible qui filait sous la barre. De bout en bout de cette action la partition était parfaite ! Pris dans son élan sur la feinte de Ben Yedder, le pauvre Fabio devait quitter le terrain, victime d’une luxation du genou gauche.

FC Nantes 0-1 AS Monaco
1 / 13

Lecomte magistral devant Coulibaly


Auteur de son 9e but de la saison, l’attaquant monégasque était donc le premier adversaire à trouver le chemin des filets à La Beaujoire depuis le début du championnat. Mais à peine le jeu avait-il repris que Nantes était proche de l’égalisation, avec une tête de Simon mal maîtrisée face au but monégasque (26e). Le match s’emballait et Ben Yedder s’échappait sur l’action suivante pour marquer le deuxième but monégasque à la limite du hors-jeu. Un peu trop selon l’arbitre assistant qui avait levé son drapeau, décision confirmée par le VAR pour un bout de chaussure. Le rythme baissait dans le dernier quart d’heure de la première période, mais il fallait un grand Lecomte pour repousser une tête à bout portant de Coulibaly juste avant la pause.

Ben Yedder privé de doublé


Au retour des vestiaires la pression était nantaise. On retrouvait Coulibaly, servi par Simon à la 51e, pour une reprise de volée qui trouvait le poteau gauche de Lecomte. L’AS Monaco laissait passer l’orage et parvenait à marquer un second but à la 61e minute par l’inévitable Ben Yedder, superbement servi par Dias. Mais celui-ci était refusé pour un hors-jeu de Slimani au tout début d’une action qui avait déjà vu un premier tir de Ben Yedder repoussé par Lafont. Avec l’aide du VAR, M. Léonard tardait à se décider, mais il privait finalement l’attaquant monégasque d’un doublé.

1 / 51

Victoire et « clean sheet »


Qu’à cela ne tienne, l’AS Monaco repartait à l’attaque avec Bakayoko qui décalait Gelson sur la droite. Le tir en force de l’international portugais était repoussé par Lafont (66e). Les Rouge et Blanc géraient ensuite le match, sans subir outre mesure les assauts nantais. Ils se faisaient peur tout de même en toute fin de partie, quand Youhan se retrouvait face à Lecomte dans la surface. Mais comme en première période, le gardien monégasque se montrait décisif et permettait à son équipe de conserver son avantage d’un but. Un but précieux qui amenait ce premier succès à l’extérieur tant désiré. Une victoire et une « clean sheet », un double plaisir pour tout un collectif qui se tourne désormais vers son prochain rendez-vous contre l’OM en Coupe de la Ligue.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.