Fermer
Ligue 1 Uber Eats 25 août 2019, 17:36

Rageant !

Rageant !
Scénario cruel pour les hommes de Leonardo Jardim face à Nîmes. Alors qu'ils menaient 2-0 à la pause, ils ont vu Nîmes revenir dans le match. L'expulsion très sévère de Jemerson avant l'heure de jeu a lourdement pesé.

Pour ce deuxième match à domicile de la saison, Leonardo Jardim joue la carte offensive du 4-4-2. Devant, le duo Ben Yedder/Slimani est soutenu par Onyekuru et Martins sur les ailes, tandis qu’Adrien Silva et Golovin prennent place au milieu. En défense, c’est Jemerson qui remplace Aguilar, suspendu après son expulsion à Metz. Le début de partie est fermé entre deux équipes bien en place. Après un premier quart d’heure d’observation, Philippoteaux s’immisce dans la défense monégasque et provoque la première occasion nîmoise sur une frappe trop croisée (16e). Malgré cette alerte, les Rouge et Blanc prennent la direction du jeu. Golovin touche beaucoup de ballons et parvient à armer une frappe du droit, repoussée par Bernardoni (19e). Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir le match s’emballer.

Slimani et Ben Yedder ouvrent leur compteur

Après une magnifique action orchestrée par Ben Yedder, ce dernier lance Onyekuru qui se met sur son pied gauche mais manque le cadre. Dans la foulée, les Crocos répondent par Phillipoteaux qui tire sur la barre (30e). Puis c’est Gelson qui est lancé par Slimani, il élimine le défenseur et le gardien avant de chercher Ben Yedder qui voit son tire repoussé par Landre devant la ligne de but (33e) ! C’est finalement Slimani qui ouvre le score à la 39e minute sur sa première opportunité. Sur un gros travail de Golovin qui s’appuie sur Onyekuru, l’attaquant nigérian décale Slimani qui fixe la défense et croise son tir face à Bernardoni impuissant (40e). Galvanisés par l’ouverture du score, les Rouge et Blanc enfoncent le clou par Ben Yedder juste avant la pause. Une nouvelle fois Golovin et Ben Yedder sont dans le coup. Ce dernier trouve Martins au point de pénalty, Bernardoni repousse, Ben Yedder surgit pour marquer de près et ouvrir, lui aussi, son compteur monégasque.

1 / 9

Jemerson sévèrement expulsé

A la pause l’AS Monaco mène logiquement 2-0 et peut entrevoir son premier succès de la saison. Cependant, une décision de M. Delerue va tout changer. À la 53e, Jemerson tacle Philippoteaux sur le côté et se voit sanctionner d’un avertissement. M. Delerue consulte finalement le VAR et décide d’expulser le défenseur brésilien devant un public incrédule. La faute ne semblait pourtant pas mériter mieux qu’un jaune… Pour la troisième fois en autant de matchs, l’AS Monaco est lourdement sanctionné, tandis que Nîmes espère désormais profiter de la supériorité numérique. Ferhat en est très proche à l’heure de jeu, mais Lecomte réalise un arrêt réflexe pour écarter le danger. Il ne peut rien en revanche face à Philippoteaux, qui reprend à bout portant un centre venu de la droite à la 70e et profite pleinement du fait de jeu intervenu quelques minutes plus tôt.

Cruel dénouement

Forcément déstabilisés, les Rouge et Blanc reprennent le dessus et se montrent tranchants à l’attaque du dernier quart d’heure, même si Ben Yedder a dû être « sacrifié » en vue des circonstances et remplacé par Dias pour la fin de match. Un Dias que l’on retrouve très en jambes et qui manque la balle de match à la 75e en ne cadrant pas son tir. Encore une fois, Golovin était à la manoeuvre. Sur son côté gauche, Ballo-Touré n’est pas en reste et mange le moindre espace, mais sur l’un de ses centres, Bernardoni intercepte et lance un contre fatal. Tout juste entre en jeu, Denkey est à la conclusion et égalise à la 81e minute. Rageant pour des Monégasques qui se montraient dominateurs à ce moment de la partie. Déçus de la tournure des évènements, Glik et les siens ne lâchent rien et conservent tout de même le point du match nul dans une fin de match forcément frustrante.Prochain match, dimanche 1er Septembre à Strasbourg pour la 4e journée de Ligue 1.

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.