Fermer
Coupe de France 18 janvier 2020, 12:23

Robert Moreno : "C'est une question de respect"

Robert Moreno : "C'est une question de respect"
Robert Moreno s'est livré à J-2 du 16e de finale de la Coupe de France face à St-Pryvé St-Hilaire. Retour sur l'analyse du match contre le PSG, la notion de respect de l'adversaire ainsi que la gestion du groupe. Extraits.
Nous devons analyser chaque situation, quand tu travailles comme ça, le résultat est la conséquence de notre travail.
Le football, c'est une habitude. Tu dois répéter, répéter. Le succès en football, c'est de se donner des habitudes. En ce moment, les joueurs n'ont pas le rythme pour jouer tous les trois jours. Jusqu'à mi-février, nous avons un match tous les trois jours.
C'est difficile de donner toutes les informations que je veux. Je dois contrôler ce que je dis aux joueurs et les exigences. Je vais faire tout ce que je peux pour que l'équipe marque plus de buts et gagne des matchs.
Pour moi, 4-1 ou 3-1, c'est la même chose. Si on marque le 3-2, il y a la possibilité de gagner le match. Pour moi, c'est important d'attaquer et d'accepter les risques que nous prenions.

Nous avons vu les Girondins de Bordeaux perdre en coupe de France et Toulouse contre St-Pryvé/St-Hilaire. Nous avons en face une équipe de N2 qui a envie de gagner. Si nous respectons l'adversaire, nous pouvons gagner. C'est une question de respect, nous aurons des chances de gagner.
Quand tu es un bon professionnel, tu dois bien faire contre le PSG et Saint-Pryvé/Saint-Hilaire. C'est une question de respect. Nous devons égaler le niveau d'intensité. Si nous répondons présent dans ce secteur, nous pouvons gagner.
Nous voulons aller au prochain tour de Coupe de France. Mes joueurs doivent me montrer qu'ils veulent jouer tous les matchs. Je veux un groupe concerné.
Aujourd'hui dans le football moderne, le staff est très important. Tout mon travail est collectif. C'est le travail de tout le monde pour donner la possibilité aux joueurs d'être au meilleur niveau.
Pour décider de l'équipe, j'attends le dernier jour. Je veux voir tous les entrainements, analyser avec les vidéos de ces entrainements pour voir nos problèmes. Après ça, nous analysons notre adversaire. Ensuite avec le staff, je décide de qui va jouer. C'est mieux, je veux que tous les joueurs pensent qu'ils peuvent jouer le week-end. C'est ma volonté.
L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.