Fermer
Ligue 1 Uber Eats 13 janvier 2020, 00:14

Superbe performance au Parc des Princes !

Superbe performance au Parc des Princes !
Ce 44e PSG - AS Monaco en Ligue 1 restera dans les mémoires comme l'un des plus beaux et des plus indécis. Soutenus par 700 supporters, les Rouge et Blanc ont décroché un superbe match nul 3-3 au Parc des Princes grâce à des buts de Gelson Martins, Wissam Ben Yedder et Islam Slimani. 

Pour sa première en Ligue 1, Robert Moreno avait décidé d’aligner un onze de départ identique à celui qui avait débuté face à Reims lors de la semaine précédente. Mais à peine le temps d’entrer dans la partie que Neymar ouvrait la marque d’une reprise du gauche sur un bon ballon de Verratti. Le PSG marquait son territoire, mais l’AS Monaco ne se laissait pas intimider. Quatre minutes plus tard Golovin trouvait Ben Yedder qui était fauché par Navas dans la surface parisienne. M. Gautier laissait l’avantage qui profitait à Gelson Martins. Le Portugais ne tremblait pas et permettait à l’AS Monaco d’égaliser.  (7e). Décomplexés, les Rouge et Blanc bousculaient le PSG et prenaient l’avantage à la 13e minute. Trouvé aux abords de la surface, Baldé remisait pour Ben Yedder qui se plaçait sur son pied droit et trompait Navas d’un tir croisé dans un Parc des Princes refroidi. Surpris, le PSG répondait par un coup-franc de Neymar, que Lecomte repoussait de fort belle manière (15e).

Pas récompensés

Cinq minutes plus tard, Meunier trouvait Mbappé qui ne cadrait pas au premier poteau (20e), avant que Navas ne sauve le PSG sur une contre attaque monégasque menée par Ben Yedder et conclue par Baldé. Du pied, le gardien parisien évitait le troisième but monégasque (22e), juste avant que son équipe ne parvienne à égaliser après un tir de Neymar dévié dans son but par un Ballo-Touré malheureux. 2-2, et une nouvelle opportunité monégasque à la demi-heure de jeu, avec une tête de Glik repoussée par le poteau ! C’est ensuite Navas qui écartait un bon tir de Golovin, avant que Neymar ne profite d’un pénalty accordé à Mbappé, après une intervention de Gelson, pour redonner l’avantage à son équipe (41e). Malgré tout les Rouge et Blanc ne baissaient pas les bras et étaient proches de l’égalisation dans les ultimes secondes de la première période. Malheureusement Golovin ne cadrait pas sa reprise et c’est avec des regrets que l’AS Monaco regagnait les vestiaires après un premier acte pourtant très prometteur.

1 / 61

Le choix offensif de Robert Moreno

En seconde période, Bakayoko était le premier à tenter sa chance d’un tir trop croisé à la 49e minute. Dans la foulée Gelson insistait sur son aile droite, mais le PSG était proche du KO quand Neymar faisait face au but monégasque à la 54e sur un centre en retrait de Di Maria. Le stade retenait son souffle, mais Lecomte s’interposait brillamment. Alors que la charnière monégasque faisait face avec brio aux attaques parisiennes, son homologue était toute heureuse de voir Golovin et Baldé tergiverser à la conclusion d’un superbe mouvement collectif monégasque initié par Ben Yedder. On sentait qu’il pouvait encore se passer quelque chose dans cette rencontre, Robert Moreno en était persuadé quand il réalisait un premier changement très offensif en remplaçant Cesc Fàbregas par Islam Slimani à la 64e. Un milieu de terrain pour un attaquant, le ton était donné et le choix se montrait rapidement payant.

L’entrée décisive de Slimani

Après un superbe numéro de Gelson, Slimani récupérait le ballon devant Navas et égalisait en faveur de l’AS Monaco. Sa joie était de courte durée, l’assistant levant son drapeau pour signaler une position de hors-jeu. Cependant M. Gautier consultait le VAR et constatait que l’attaquant monégasque avait été remis en jeu par Marquinhos, dernier joueur à avoir touché le ballon avant l’international algérien qui pouvait enfin exulter. 3-3, le match était totalement relancé à vingt minutes de son terme. Dès lors, les défense prenaient le pas sur les attaques, ce qui n’empêchait pas les deux équipes de se procurer tour à tour deux balles de match. L’AS Monaco tout d’abord avec un sauvetage de Meunier sur un tir de Bakayoko, suivi d’une claquette de Navas après une tête de Slimani sur le corner qui suivait (87e), puis le PSG dans le temps additionnel, avec une reprise non cadrée de Mbappé (95e), puis une tête de Cavani stoppée par Lecomte (96e). Cette action était la dernière du match, qui s’achevait donc sur un score de parité. Au terme d’une superbe bataille entre le PSG et l’AS Monaco ont livré l’un des meilleurs matchs de Ligue 1 Conforama cette saison. Les deux équipes se retrouveront dès mercredi au Stade Louis-II

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.