Fermer
Ligue 1 Conforama 21 septembre 2019, 22:48

Un bon point avant le derby

Un bon point avant le derby
L'AS Monaco ramène un point de Reims au terme d'un match nul vierge. Les deux équipes ont eu leur période.

La première a été à l’avantage des Rémois, bien qu’ils ne soient pas parvenus à concrétiser leurs occasions durant un premier acte plutôt rythmé.

Du grand Lecomte

Si Bakayoko était le premier à alerter Rajkovic à la 9e minute, c’est Benjamin Lecomte qui s’illustrait dans la foulée pour repousser un tir de Doumbia. Le gardien monégasque était le grand homme de ce début de match. À la 21e minute il s’interposait sur une reprise à bout portant de Dia. Quelques secondes plus tard, c’est Disasi qui sauvait les siens en empêchant le tir de Gelson. Peu avant la demi-heure de jeu, Oudin jouait de maladresse en ne cadrant aucun de ses deux tentatives face à Lecomte. L’AS Monaco pliait mais ne rompait pas.

1 / 11

L’occasion de Baldé

Après un dernier quart d’heure de meilleure facture en fin de première période, les hommes de Leonardo Jardim prenaient peu à peu le dessus dans le jeu au retour des vestiaires. À la 48e minute, Bakayoko récupérait le ballon dans les pieds d’Abdelhamid devant la surface rémoise. Baldé en héritait mais son tir manquait de puissance et Rajkovic pouvait le bloquer. Si l’AS Monaco maîtrisait les débats, les locaux se réveillaient à l’heure de jeu et tentaient de faire la différence par Cafaro, repris par Maripán, puis sur un coup-franc excentré d’Oudin, qui passait non loin de la lucarne droite d’un Lecomte tout de même moins inquiété en seconde période.

1 / 16

La parade de Rajkovic

Cela ne l’empêchait pas de se montrer attentif sur un tir soudain d’Oudin à la 69e, mais la plus grosse occasion était à venir en faveur de l’AS Monaco. À la 78e, Rajkovic sortait le grand jeu pour claquer un tir de Golovin qui prenait le chemin de la lucarne. Reims se montrait encore dangereux par Foket, qui ne cadrait pas sa reprise à la 85e minute, mais la fin de match voyait les défenses prendre définitivement le pas sur les attaques, malgré plusieurs changements offensifs de part et d’autre. Chacun se satisfaisait donc du point du match nul, avec la première « clean sheet » de la saison côté monégasque. De quoi se rassurer défensivement avant le derby de mardi soir.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.