Fermer
Ligue 1 Conforama 14 décembre 2019, 22:53

Un nul solide à Angers

L'AS Monaco ramène un point de son déplacement à Angers. Avant la double confrontation face au LOSC, les Rouge et Blanc enchaînent un troisième match consécutif sans encaisser de but.

Il ne faisait guère de doute que l’AS Monaco allait devoir faire face à une formation angevine très déterminée devant son public, pour son dernier match de l’année du centenaire du club et surtout après trois défaites consécutives. Ce fut bien le cas dans une partie qui fut un vrai combat. D’entrée de jeu le scénario se dessinait avec des Angevins qui choisissaient de laisser le ballon à leurs adversaires afin de procéder en contres. Regroupés et compacts devant leur surface, ils stoppaient le rush de Bakayoko qui lançait véritablement la partie à la 4e minute.

Une première période fermée

Dès lors les Rouge et Blanc campaient dans la moitié de terrain angevine sans pour autant trouver la faille malgré un Golovin très actif. C’est d’ailleurs lui qui alertait Slimani d’une passe en retrait au quart d’heure de jeu, mais l’international algérien manquait sa reprise. Malgré sa domination, l’AS Monaco ne se procurait pas de réelle occasion franche durant cette première période, et n’était également que peu inquiété par les timides offensives du SCO. Dias était tout de même stoppé de justesse à la 39e minute après une belle action individuelle sur la gauche de la surface, mais cela faisait peu d’opportunités dans un premier acte fermé à double tour.

1 / 19

Les contres Angevins

Le second proposait le même schéma, mais il s’avérait bien plus animé. Peu avant l’heure de jeu, Lecomte déviait une tentative de Thioub, à la conclusion d’un contre rondement mené (56e). Quelques instants plus tard, c’est un corner monégasque qui se transformait en nouveau contre angevin, avec un corner obtenu de l’autre côté en à peine quelques secondes. À la 65e, Manceau tentait sa chance en force, sans surprendre Lecomte qui était sur la trajectoire. Le jeu se faisait un peu plus haché dans les minutes qui suivaient, avec notamment une grosse faute de Traoré sur Slimani devant la surface du SCO. Le défenseur angevin évitait de justesse l’expulsion dans un match marqué par l’indisponibilité de l’arbitrage vidéo, puis le coup-franc tiré par Ben Yedder était bloqué par Butelle (71e).

Lecomte répond à Butelle dans le temps additionnel

Si l’AS Monaco continuait de mettre le pied sur le ballon et multipliait les corners dans cette seconde période, il fallait attendre le temps additionnel pour voir Baldé, entré à la place de Golovin, se procurer une belle occasion sur un bon centre de Ruben Aguilar, lui aussi entré en jeu à la place de Jemerson. Le bon mouvement du Sénégalais débouchait sur un tir que Butelle arrêtait en se couchant rapidement sur le ballon (92e). Dans la foulée, c’est Lecomte qui brillait en repoussant une frappe de Fulgini sur la dernière action du match. 0-0 score final, troisième « clean sheet » d’affilée pour les Rouge et Blanc qui se tournent désormais vers la double confrontation qui les attend la semaine prochaine face au LOSC pour achever l’année 2019.

Crédit photos : Eddy Lemaistre/Icon Sport
L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.