Fermer
Coupe de France 04 janvier 2020, 11:03

Un parfum de sixties

Un parfum de sixties
Les confrontations entre l'AS Monaco et le Stade de Reims sont plutôt rares dans l'histoire de la Coupe de France, mais elles ont particulièrement marqué le début des années 60.

En 77 participations à la Coupe de France, l’AS Monaco n’a affronté le Stade de Reims qu’à trois reprises. La plus proche de nous remonte à la saison 1976-1977. Alors en Deuxième Division, les Rouge et Blanc s’étaient inclinés en 8es de finale face au futur finaliste, à une époque où chaque tour se disputait sous la forme de matchs aller/retour à partir des 16es de finale, exceptée la finale. Victime d’un doublé de Carlos Bianchi lors du match aller à Reims, l’AS Monaco n’avait pas réussi à renverser la tendance au match retour (défaite 2-4). Mais plus que cette double confrontation, les deux premiers matchs de Coupe de France ayant opposé les joueurs du Rocher à leurs homologues champenois en 1960, puis en 1963, ont marqué leur époque.

Photo souvenir entre Sud-Américains en 1977, les Argentins Delio Onnis, Carlos Bianchi et Santiagio Santamaria, et le défenseur paraguayen de l’AS Monaco, Heriberto Correa (n°5).

1960 : l’avènement de l’AS Monaco

Et par deux fois l’AS Monaco l’a emporté avant de soulever le trophée quelques semaines plus tard ! La demi-finale du 24 avril 1960 disputée au Stade Yves-du-Manoir de Colombes marquait l’avènement de notre club au plus haut niveau. Finaliste de la Coupe d’Europe des Clubs Champions à deux reprises, le Stade de Reims était la grande équipe de la décennie précédente. La victoire monégasque 2-1, suivie d’une autre contre Saint-Etienne en finale, marquait le début d’une nouvelle ère pour le football français, avec deux clubs qui allaient prendre une place de plus en plus importante lors des décennies suivantes.

24 avril 1960, le Prince Rainier III et la Princesse Grace assistent à la demi-finale entre l’AS Monaco et le Stade de Reims. L’AS Monaco remportera cette toute première confrontation entre les deux clubs en Coupe de France.

1963 : sur la route du doublé

Trois ans plus tard les deux équipes se retrouvaient à nouveau en demi-finale, mais au Parc des Princes cette fois-ci. Menés au score à l’heure de jeu (1-2), les Rouge et Blanc s’étaient finalement imposés 3-2 face aux Rémois, avant de disposer de l’OL dans une finale particulière. À une époque où les tirs au but n’étaient pas en vigueur, celle-ci avait due être rejouée après un match nul vierge lors de la première édition. Victorieux 2-0 du deuxième match, Lucien Leduc et ses hommes réalisaient alors l’unique doublé Championnat/Coupe de France de l’histoire de l’AS Monaco !

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.