Fermer
UEFA Champions League 18 septembre 2018, 22:55

Une défaite avec les honneurs

Malgré l’ouverture du score de Samuel Grandsir, l’AS Monaco s’incline (1-2) contre l’Atletico Madrid pour son entrée en lice en Ligue des Champions.

XI de départ : Benaglio – Henrichs, Jemerson, Glik, Sidibé – N’Doram, Aholou, Tielemans – Chadli, Grandsir, Falcao

Leonardo Jardim a opté pour un système en 4-3-3 avec la présence de Kévin N’Doram en sentinelle. Si l’axe gauche Henrichs – Grandsir s’est montré très en jambes en contre-attaques, l’ouverture du score de l’AS Monaco est venue du côté droit. Après une récupération de balle de Falcao dans la surface de réparation madrilène, le Colombien déborde avant de centrer en retrait. Au duel avec Correa, Aholou fait parler sa puissance et permet à Samuel Grandsir de se saisir du ballon pour tromper le portier de l’Atletico (18e).

Ayant l’emprise sur le jeu, l’Atletico Madrid égalise à la 31e minute. Diego Costa trouve la faille en un contre un après une passe décisive d’Antoine Griezmann. Les Colchoneros doublent la mise dans les arrêts de jeu à la suite d’un corner repris de la tête par Giménez. (1-2) pour les visiteurs à la mi-temps.

Les Monégasques entrent bien dans cette deuxième période et mettent le pied sur le ballon. Radamel Falcao s’illustre une nouvelle fois avec une reprise de volée des 25 mètres qui passe au dessus des montants de l’Atletico Madrid (66e). Tout comme la frappe croisée de Djibril Sidibé qui fuit le cadre de Jan Oblak (80e). Les assauts des Rouge et Blanc se poursuivent jusque dans les arrêts de jeu. Glik, monté aux avant-postes reprend un centre de Mboula mais ne parvient pas à cadrer sa tête. C’était la dernière frayeur pour les Colchoneros qui s’imposent (1-2).

Les protégés de Leonardo Jardim auront la possibilité de se rattraper des vendredi avec la réception de Nîmes en championnat. Prochain rendez-vous européen, le 3 octobre prochain à Dortmund.