Fermer
Ligue 1 Conforama 15 septembre 2019, 23:39

Une défaite et des regrets

Une défaite et des regrets
Malgré un avantage de deux buts en première période grâce à un doublé de Ben Yedder, l’AS Monaco s’incline face à l’Olympique de Marseille (3-4).

Pourtant sur la bonne voie pour empocher leur premier succès de la saison, les Rouge et Blanc ont perdu le fil du match en fin de première période, voyant l’OM revenir dans la partie juste avant la pause. Menés à leur tour durant le second acte, ils ont tout donné pour égaliser, à l’image de Guillermo Maripan qui a terminé le match avec un bandage autour de la tête, mais cette bataille a été vaine.

Le doublé de Ben Yedder

Tout avait si bien commencé, avec cette ouverture du score sur pénalty de Wissam Ben Yedder suite à une une main de Kamara dans la surface. 1-0 au bout de 15 minutes de jeu, puis 2-0 dix minutes plus tard. Après un festival de Gelson Martins, Slimani trouvait parfaitement Ben Yedder dans la profondeur, l’international français se jouait de Mandanda et marquait dans le but vide (26e). Déjà buteur cette semaine avec les Bleus, Wissam Ben Yedder marquait son troisième but en deux matchs au Stade Louis-II.

1 / 10

Cinq minutes terribles

Le 3-0 n’était pas loin quand Glik plaçait sa tête au-dessus du but marseillais peu après la demi-heure de jeu, mais l’OM revenait dans le match quelques instants plus tard par Benedetto (38e). L’Argentin reprenait à bout portant un centre de Sanson venu de la droite. Déstabilisés par cette réduction du score, les hommes de Leonardo Jardim subissait la pression marseillaise dans la foulée et Germain en profitait pour égaliser de la tête (42e). 2-2 à la pause tout était à refaire pour l’AS Monaco.

Bis repetita…

Mais la tendance se confirmait au retour des vestiaires. Alors qu’ils venaient de perdre Ben Yedder, victime d’un choc avec Amavi (54e), les Rouge et Blanc voyaient Payet marquer le troisième but marseillais d’une frappe puissante qui se fichait dans le petit filet gauche de Lecomte (61e). Galvanisés par ce but, les Marseillais enchaînaient cinq minutes plus tard. Benedetto était à la conclusion d’un bon mouvement collectif de l’OM pour porter le score à 2-4 ! L’espoir semblait définitivement éteint pour l’AS Monaco.

1 / 10

Keita rallume la lumière

Mais c’était sans compter sur Keita Baldé. Entré en jeu quelques minutes plus tôt l’international sénégalais réduisait la marque d’un tir en pleine lucarne (75e). C’était au tour de l’OM de subir la pression et Mandanda sauvait les siens par deux fois dans la minute suivante. Il repoussait tout d’abord un nouveau tir de Baldé (76e), puis claquait en corner un superbe retourné de Slimani (77e). L’AS Monaco venait de laisser passer sa chance. Dans les dernières minutes la défense marseillaise ne craquait pas et permettait à l’OM de s’imposer d’une courte tête.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.