Fermer
Médias 17 novembre 2020, 17:50

Youssouf Fofana : "Normal de se donner à 100% toute la semaine"

Youssouf Fofana : "Normal de se donner à 100% toute la semaine"
A trois jours de la réception du Paris Saint-Germain au Stade Louis-II (21h), le milieu de terrain Youssouf Fofana s’est exprimé dans l’émission "Au coeur des clubs" sur Téléfoot.

Alors que l’AS Monaco s’apprête à accueillir le Paris Saint-Germain ce vendredi, Youssouf Fofana était l’invité de l’émission « Au Coeur des Clubs » sur Téléfoot. Arrivé sur le Rocher en janvier 2020, le milieu de terrain défensif parle de ce match face au leader du championnat et revient sur les dernières semaines vécues par les Rouge et Blanc.

Bonjour Youssouf. Est-ce qu’il y a de l’impatience de jouer ce match face au Paris Saint-Germain ?

Oui et non. Certes, nous sommes une équipe très jeune et jouer contre ce genre de joueurs est toujours plaisant, mais ce n’est que l’histoire d’un match. Nous jouons la Ligue 1, et il y a d’autres rencontres et d’autres grands clubs à jouer.

Vous venez d’enchaîner deux succès consécutifs après le match à Lyon. Que s’est-il passé à l’issue de cette rencontre dans le Rhône ?

Ce score nous a mis un gros coup sur la tête. Le coach nous a remonté les bretelles, et en aparté, est venu voir chaque joueur pour lui dire ce qui allait et ce qui n’allait pas. Il y avait des choses positives, mais il fallait travailler sur les aspects négatifs et c’est ce qu’on a fait. Je crois que l’on a bien remonté la petite pente, car le week-end d’après, nous avons montré de belles choses.

Quelle est la méthode Niko Kovac ?

Il y a un vrai équilibre entre le fait qu’il soit très rigoureux mais aussi très proche de ses joueurs. Il vient au centre d’entraînement le matin alors que le soleil n’est pas levé, et lorsqu’il repart, le soleil est déjà couché (sourire). Avec lui, on joue comme on s’entraîne, toujours à fond. Maintenant, pour moi, c’est normal de se donner à 100% du lundi au dimanche. Nous mettons à chaque fois une grosse intensité et faisons des séances intenses. Même si le groupe n’est pas toujours au complet, ça ne change rien, il fait sa séance comme on devait la faire.

Niko veut que l'on accompagne beaucoup les actions. On ne va pas refaire sa carrière en tant que milieu de terrain, sa gloire le précède et c’est que du plus.
Youssouf Fofana

Le coach vous conseille-t-il à votre poste ?

Comme Aurélien l’a déjà dit, il nous demande vraiment de mettre beaucoup d’intensité, que ce soit défensivement ou offensivement. Niko veut que l’on accompagne beaucoup les actions. On ne va pas refaire sa carrière en tant que milieu de terrain, sa gloire le précède et c’est que du plus pour notre apprentissage.

Parlez-nous de votre capitaine Wissam Ben Yedder.

Wissam Ben Yedder est l’un des premiers qui m’a impressionné ici. Quand je jouais contre lui, il était souvent derrière moi et je n’avais pas forcément l’oeil sur lui, mais maintenant qu’il est dans mon équipe, c’est incroyable.

Pour conclure, vous êtes passé par l’INF Clairefontaine avant votre formation à Strasbourg. Ce passage a-t-il était important dans votre carrière ?

Il a été déterminant, oui. Toutes mes erreurs, je les ai faites là-bas. Quand j’en suis sorti, je savais ce qu’il ne fallait pas refaire, que ce soit sur le terrain ou en tant qu’homme dans la vie de tous les jours.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.