Fermer
Non classifié(e) 24 septembre 2018, 10:30

AS Monaco – Angers SCO, un destin croisé

AS Monaco – Angers SCO, un destin croisé

Ce mardi soir à 19 heures l’AS Monaco accueille le Angers SCO en ouverture de la 7e journée de Ligue 1. L’occasion de se pencher sur une rencontre qui renaît de ses cendres depuis 2011.

Après avoir connu des trajectoires différentes pendant 18 ans, l’AS Monaco et le Angers SCO se retrouvent un soir de septembre 2011 au stade Louis-II. Défaits (3-1), les Monégasques ne vont (presque*) plus quitter leur adversaire jusqu’à aujourd’hui.

Si cette affiche ne fait pas partie des chocs du football français, elle réserve son lot de spectacles depuis son retour au premier plan en 2011. Les filets ont tremblé à 34 reprises donnant lieu à une moyenne de plus de trois buts par match.

* L’AS Monaco évolue en Ligue 1 en 2013/2014

L’AS MONACO IMBATTABLE CONTRE LE SCO DEPUIS DEUX ANS

Depuis qu’Angers est remonté en Ligue 1 en 2015, l’AS Monaco a fait du SCO une de ses cibles préférées. Les Rouge et Blanc l’ont emporté à cinq reprises en six rencontres. La plus aboutie remonte au 10 février dernier avec une large victoire des hommes de Leonardo Jardim (0-4).

La plus spectaculaire date du 24 septembre 2016 au Stade Louis-II. Après avoir concédé l’ouverture du score, les joueurs de la Principauté ont retourné la situation grâce à Kamil Glik et un but contre son camp de Nwakaeme.

LE ANGERS SCO, PAS SI NOUVEAU QUE CELA EN LIGUE 1

Depuis 2002 et la création du format « Ligue 1 », le SCO fait figure de petit nouveau à côté de l’AS Monaco et ses quatorze saisons passées au plus haut niveau du football hexagonal. Présent en Ligue 1 depuis trois ans, Angers pointe à la 29e place sur 40 des clubs qui comptent le plus de saisons dans l’élite depuis 2002.

Mais qui dit Angers dit aussi histoire. Depuis 1932 et la création du championnat de France de football, le club du Maine-et-Loire compte 27 saisons en première division. Il a notamment vu passer le Ballon d’Or 1958 Raymond Kopa dans ses rangs et le joueur français de l’année 1975, Jean-Marc Guillou.

Il y a 25 ans presque jour pour jour (24/09/1993), Angers concède sa dernière défaite en première division à Louis-II. Sonor, Ikpeba et Klinsmann ont permis aux Rouge et Blanc de s’imposer.