Fermer
Interview 29 octobre 2020, 18:27

Gelson Martins : "Attaquer plus intelligemment sans se découvrir"

Gelson Martins : "Attaquer plus intelligemment sans se découvrir"
A trois jours de la réception des Girondins de Bordeaux au Stade Louis-II (17h), l’ailier portugais de l’AS Monaco s’est exprimé dans l’émission "Au coeur des clubs" sur Téléfoot.

C’est lui qui a provoqué le penalty transformé par son capitaine, Wissam Ben Yedder, face à Montpellier. Titulaire à six reprises déjà cette saison sous les ordres de Niko Kovac, Gelson Martins s’est exprimé ce jeudi au micro de Téléfoot, dans l’émission « Au coeur des clubs ». L’occasion pour l’international portugais de l’AS Monaco (21 sélections), de revenir sur le début de saison et sur le match qui attend les Rouge et Blanc ce dimanche au Stade Louis-II face à Bordeaux (17h). Extraits.

Bonjour Gelson, tout d’abord comment allez-vous, on imagine que vous étiez heureux de retrouver les terrains cette saison après votre longue suspension?

Bonjour (en Français). Tout va bien, je suis très content d’être ici et de pouvoir rejouer. Cela a été une période très difficile pour moi évidemment, six mois sans jouer c’est très long. Mais maintenant je suis de retour, et je suis heureux de pouvoir faire ce que j’aime le plus, jouer au foot. Ce qui s’est passé est derrière moi désormais et maintenant il faut que j’aide l’équipe.

Vous avez déjà délivré une passe décisive mais n’avez pas encore marqué…

Je travaille pour cela, mais l’important c’est que l’équipe ait de bons résultats, qu’on fasse de bons matchs. Le but va arriver, j’espère que ce sera rapidement, et je vous assure que je travaille dur à l’entraînement pour que cela arrive le plus vite possible.

En tout cas vous avez provoqué le penalty transformé par Wissam Ben Yedder face à Montpellier. On sent que vous avez faim de football.

Oui c’est vrai. Six mois sans jouer c’était vraiment trop long, difficile pour moi. Je suis encore en train de m’adapter à ce retour, de retrouver une bonne forme physique, car après six mois sans jouer, c’est normal que je ne retrouve pas tout de suite mon niveau d’avant la suspension. Je travaille pour ça. Il faut aussi que j’ai du temps de jeu pour retrouver de la confiance, faire des dribbles et marquer des buts et petit à petit cela va redevenir comme avant.

Depuis votre retour, aucun joueur ne tente plus de dribbles et ne provoque autant de fautes que vous à Monaco. Vous reconnaissez-vous dans ces statistiques ?

Oui c’est important, j’aime dribbler, c’est ce que j’apprécie dans le football, c’est ce qui m’attire. Et il faut que je travaille pour transformer ces dribbles en passes décisives et en buts. Et lorsque j’aurai réussi à faire cela, à concrétiser ces dribbles au niveau des statistiques, je pense que ça aidera beaucoup l’équipe.

La saison dernière vous avez marqué durant trois matchs d’affilée. Les défenseurs ont-ils été surpris par votre jeu ?

Quand je suis arrivé je me suis vite adapté et j’avais envie de montrer mon football. L’équipe m’avait beaucoup aidé aussi pour que je m’adapte rapidement. Le club avait vraiment besoin de moi quand je suis arrivé et j’ai beaucoup travaillé pour pouvoir aider rapidement le club.

Mon football c’est des dribbles, de la vitesse, de la rapidité. Ce que je dois maintenant améliorer c’est vraiment mes statistiques, je veux être plus décisif, marquer des buts et faire des passes décisives. Mon rendement doit être plus élevé à ce niveau-là pour aider davantage l’équipe.
Gelson Martins

Comment décririez-vous votre football ?

Mon football c’est des dribbles, de la vitesse, de la rapidité. Ce que je dois maintenant améliorer c’est vraiment mes statistiques, je veux être plus décisif, marquer des buts et faire des passes décisives. Mon rendement doit être plus élevé à ce niveau-là pour aider davantage l’équipe.

Vous êtes 12e actuellement au classement, on imagine que vous avez d’autres ambitions cette année pour le club ?

Notre objectif évidemment c’est d’être dans le haut du classement, dans les premières places en fin de saison. On a un nouvel entraîneur qui nous transmet de nouvelles idées auxquelles on essaye de s’adapter pour les appliquer sur le terrain pour pouvoir s’améliorer. En tout cas on va tout donner pour être en haut du classement.

Être en haut du classement c’est viser la Ligue des Champions ?

Pour l’instant il faut que l’on se concentre sur chaque match, les uns après les autres, pour pouvoir remonter au classement. Si on arrive à faire notre travail correctement, il nous arrivera de très belles choses.

Justement quelle est l’ambiance à l’AS Monaco actuellement ?

L’ambiance est bonne ici. On a vu ce que l’on n’avait pas bien fait ces derniers matchs à la vidéo. Le coach Niko Kovac nous a demandé de ne pas reproduire ce genre d’erreurs. Il nous demande de mettre plus d’intensité encore et que l’on applique ce que l’on fait bien à l’entraînement la semaine, pour ne pas refaire les mêmes erreurs. Mais je suis sur que l’on va s’améliorer. Il faut qu’on essaye d’attaquer plus intelligemment, sans se découvrir derrière.

1 / 8
L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.