Fermer
National 2 07 juillet 2021, 11:08

Stéphane Nado : "On est là pour les encadrer et les faire grandir"

Stéphane Nado : "On est là pour les encadrer et les faire grandir"
Ce lundi, les joueurs de la National 2 de l’AS Monaco ont retrouvé les terrains d’entraînement. Les joueurs ont ainsi pu faire la connaissance du nouvel entraîneur, qui s’est confié au micro de l'AS Monaco avant le premier entraînement.

C’était jour de reprise lundi pour les joueurs de l’équipe réserve de l’AS Monaco. L’occasion pour eux de découvrir leur nouvel entraîneur, Stéphane Nado, qui a procédé à une réunion de présentation dans l’antre de la Diagonale avant de diriger le premier entraînement de la saison au stade de Devens à Beausoleil. Le formateur passé par Brest, Guingamp, l’Olympique de Marseille ou Caen s’est exprimé au micro de l’AS Monaco pour évoquer notamment la saison à venir et les objectifs. Extraits.

Cela a servi à poser le cadre. L’objectif était de se présenter parce qu’il y a des garçons à l’essai et des garçons qui intègrent le groupe. Il y a aussi un nouveau kiné. Il fallait que tout le monde fasse connaissance et poser un peu le cadre sur les règles de vie qui sont très importantes.
Stéphane NadoEntraîneur de la N2

Pouvez-vous nous parler de cette reprise ?

Cela a servi à poser le cadre. L’objectif était de se présenter parce qu’il y a des garçons à l’essai et des garçons qui intègrent le groupe. Il y a aussi un nouveau kiné. Il fallait que tout le monde fasse connaissance et poser un peu le cadre sur les règles de vie qui sont très importantes. Je pense qu’il est essentiel de parler de notre fonctionnement pour que l’on puisse avoir quelque chose de fluide afin de se concentrer ensuite sur le terrain.

Comment vont se dérouler les cinq semaines de préparation ?

Cinq semaines, ça nous laisse le temps de travailler mais ça passe vite. On disputera quatre matchs de préparation et une opposition en interne. On va entrer rapidement dans le travail avec des matchs de préparation de qualité. Ce championnat de National 2, que je connais pour y avoir entraîné par le passé, est exigeant. C’est un peu pareil partout, avec peut-être des spécificités liées au Sud. Il y a des équipes de qualité. C’est un championnat hyper intéressant pour la progression des garçons. Il faut lutter, se bagarrer et montrer ses qualités.

Pouvez-vous rappeler rapidement votre parcours de formateur ?

J’ai été au centre de formation de Guingamp entre 2002 et 2005 puis je suis allé à Brest en 2005 où j’y suis resté pendant neuf saisons. Ce passage a été marqué par un épisode en Ligue 1 lors de la fin de saison 2011-2012 en tant qu’adjoint de Corentin Martins.

Je rejoins ensuite l’Olympique de Marseille pour deux saisons, avant d’être adjoint pendant un an de Corentin Martins avec la Mauritanie, en sélection A et pour la sélection locale, que l’on appelle le CHAN. En 2018, j’ai rejoint Caen comme directeur du centre de formation avant de partir en décembre 2020.

Ce sont des catégories que je connais bien, c’est vrai. J’ai passé beaucoup de temps sur ces catégories-là. On va retrouver des choses même si les mentalités évoluent. Je vais revenir au cadre et aux règles de vie parce que pour moi, l'attitude et le comportement face au travail sont hyper importants et essentiels pour pouvoir faire une bonne saison.
Stéphane NadoEntraîneur de la N2

Vous possédez donc de l’expérience dans la formation, est-ce une force pour appréhender de la meilleure manière votre job à l’AS Monaco ?

Ce sont des catégories que je connais bien, c’est vrai. J’ai passé beaucoup de temps sur ces catégories-là. On va retrouver des choses même si les mentalités évoluent. Je vais revenir au cadre et aux règles de vie parce que pour moi, l’attitude et le comportement face au travail sont hyper importants et essentiels pour pouvoir faire une bonne saison.

Bien sûr, les garçons voient souvent leur saison sportive. Mais pour moi, c’est plus que ça. Ce sont des jeunes adultes et on est là pour les encadrer et les faire grandir.

Avez-vous des objectifs en tête ?

On est dans un centre de formation de haut niveau avec des moyens et des objectifs importants. La compétition est un support au développement des jeunes talents. On va essayer de bien figurer et montrer que l’équipe est capable de bien jouer pour gagner des matchs et les faire progresser aussi mentalement.

Les matchs sont un complément aux entraînements dans le fait de faire grandir les garçons au quotidien. La National 2 est un support idéal pour faire grandir des jeunes joueurs. Il y a beaucoup de garçons de moins de 18 ans. C’est le support idéal pour les préparer au football professionnel de demain.

Comment remet-on la compétition au cœur du projet avec des jeunes qui n’en ont que peu connu ?

C’est vrai qu’ils n’ont pas beaucoup connu le championnat et la compétition. La chance des formations agréées, à l’inverse du football amateur, c’est qu’ils ont pu s’entraîner et faire des matchs amicaux entre eux. C’est un aspect important parce qu’on a quasiment pu s’entraîner tout le temps dans les centres de formation malgré quelques aménagements. On n’est pas les plus à plaindre.

On forme des compétiteurs pour l’avenir. Les garçons doivent développer cet esprit de compétition. Pour moi, c’est tous les jours durant les séances. Bien sûr, ils ont tous leurs qualités, leurs défauts. On doit les amener à les faire réfléchir sur leurs performances. Pour moi, la compétition doit être présente à toutes les séances.

Vous avez découvert un environnement ultra moderne à la Diagonale. Pouvez-vous nous en parler ?

C’est un nouveau bâtiment d’un an d’existence. L’avantage pour moi est l’unité de lieu et donc d’avoir tout le monde sur place au niveau de l’hébergement. Je découvre le bâtiment. J’y ai même dormi quelques jours. Mes premières impressions sont très bonnes. Il y a de la place, c’est fonctionnel et agréable. On gagne beaucoup de temps à avoir toutes les composantes d’un club et du staff sur place au niveau de la formation. C’est confortable pour travailler au quotidien.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.