Fermer
Portrait 08 février 2020, 12:07

Youssouf Fofana, le revanchard

Youssouf Fofana, le revanchard
Après deux ans et demi en Alsace, Youssouf Fofana met le cap sur le Rocher pour poursuivre son début de carrière dans l’élite. De ses difficultés en jeunes jusqu’à la victoire en Coupe de la Ligue avec Strasbourg il y a un an, le néo-Monégasque a fait du chemin.

Deux semaines après ses 21 ans, Youssouf Fofana s’est offert un beau cadeau d’anniversaire en revêtant le maillot rouge et blanc. Pour ce jeune joueur arrivé du RC Strasbourg le 29 janvier dernier, l’AS Monaco est la suite logique d’une carrière qui commence à prendre forme. Il voit le jour à Paris en 1999 et commence à taper dans un ballon à l’âge de cinq ans au club de son quartier, l’Espérance Paris XIX. Jusqu’à ses 14 ans, il se construit une vocation de footballeur aux côtés de son ami Moussa Diaby, aujourd’hui au Bayer Leverkusen. En 2013, comme beaucoup de jeunes talents du bassin parisien, Youssouf rejoint l’INF Clairefontaine pour parfaire sa préformation. Mais les choses ne se passent pas comme prévu et il ne signe pas en centre de formation à l’issue des deux saisons. « Je n’étais pas assez bon physiquement, se souvient-il, mais je sais que c’est de ma faute. Je ne mets pas ça sur le compte de l’exigence des clubs ».

Reculer pour mieux sauter

Coup dur… Le jeune francilien repart alors dans le monde amateur et dispute trois saisons sous le maillot de la JA Drancy, d’abord en U17 DHR, puis en U19 DH. Alors que beaucoup de joueurs de cet âge ont déjà fait une croix sur leurs ambitions professionnelles, Youssouf Fofana croit en sa bonne étoile. Et il a raison : en 2017, le Racing Club de Strasbourg vient le chercher en Île-de-France et lui donne une nouvelle chance. Il dispute une saison avec l’équipe réserve à 18 ans et commence à faire parler de lui au club.

Après le monde amateur, l’élite

Son profil d’infatigable milieu box-to-box plaît au staff de Thierry Laurey, à tel point que le technicien alsacien lui offre ses premières minutes en Ligue 1 le 24 août 2018 lors d’un déplacement à Lyon. Deux mois plus tard, il connaît sa première titularisation lors d’un match de Coupe de la Ligue contre Lille et marque son premier but. Très vite, Youssouf Fofana fait son trou dans le onze strasbourgeois et prend part à 22 matchs toutes compétitions confondues. Il ouvre son compteur but en Ligue 1 en janvier 2019 contre… l’AS Monaco au Louis-II. Il est l’un des acteurs majeurs de la victoire de Strasbourg en Coupe de la Ligue en 2019 mais ne dispute pas la finale à Lille.

Youssouf Fofana, qui avait découvert l’équipe de France chez les U19, n’a plus quitté les sélections de jeunes jusqu’à ce jour. En mars dernier, il porte même le brassard des Bleuets face aux États-Unis, et valide son ticket pour le mondial U20 en Pologne aux côtés des Monégasques Nabil Alioui et Moussa Sylla. Il inscrit son premier but international en poules face à l’Arabie Saoudite. En novembre dernier, il est appelé pour la première fois par Sylvain Ripoll en équipe de France espoirs.

Youssouf Fofana, deuxième du nom

Le 29 janvier dernier, il s’engage pour quatre saisons et demie en faveur de l’AS Monaco. Sur le Rocher, le jeune milieu de terrain aura l’opportunité de marcher dans les pas de son glorieux homonyme, l’Ivoirien Youssouf Fofana passé en Principauté de 1985 à 1993. « Le Diamant Noir » avait remporté le championnat en 1988 et la coupe de France en 1991 et inscrit 35 buts en 195 rencontres en rouge et blanc. À coup sûr une bonne source d’inspiration pour lui, qui a déjà brillé depuis son arrivée, avec notamment deux passes décisives en autant de matchs face à Nîmes et Angers.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.