Fermer
Histoire 20 septembre 2018, 12:00

AS Monaco – Nîmes en Ligue 1, 26 ans après

Vendredi soir à 20 h 45, l’AS Monaco reçoit le Nîmes Olympique en ouverture de la sixième journée de Ligue 1 Conforama. Pour trouver trace d’une dernière confrontation entre les deux clubs en première division il faut remonter à la saison 1992/1993. A l’image de Djibril Sidibé cette année, les Rouge et Blanc avaient déjà un Champion du monde dans leurs rangs : Jürgen Klinsmann.

Le XI de l’AS Monaco : Jean-Luc Ettori, Lilian Thuram, Luc Sonor, Patrick Valéry, Luiz Henrique, Marcel Dib, Claude Puel, Christian Pérez, Emmanuel Petit, Jürgen Klinsmann, Youri Djorkaeff. Entraîneur : Arsène Wenger. 

Après une victoire et une défaite lors des deux premières journées, l’AS Monaco accueille le Nîmes Olympique avec l’envie de repartir du bon pied. Vice-champion en titre, les Rouge et Blanc peuvent s’appuyer sur un effectif de très grande qualité. On notera par exemple les présences de Jean-Luc Ettori, Emmanuel Petit ou encore Youri Djorkaeff.

Mais le joueur qui attire le plus l’attention en ce début de saison 1992, c’est la recrue allemande : Jürgen Klinsmann. Et pour cause, le buteur de la Mannschaft arrive sur les bords de la Méditerranée avec un statut. Depuis le début de sa carrière, il a inscrit 135 buts en 292 rencontres de championnat (passé par le Stuttgarter Kickers, le VfB Stuttgart et l’Inter Milan).

Après avoir inscrit un doublé pour sa première en championnat contre Toulon, le Champion du monde 1990 participe également à la fête contre le Nîmes Olympique. Après l’ouverture du score de Djorkaeff, Luiz Henrique double la mise avant que Klinsmann ne scelle le sort de ce match (3-1). Il marquera à vingt reprises en 35 matchs de championnat.

L’écart entre les deux équipes se confirme tout au long de la saison. Les joueurs de la Principauté terminent à la troisième place avec un parcours jusqu’en demi-finale de la Ligue des Champions. Pour leur deuxième saison de rang en première division, les Nîmois ne réussissent pas à se maintenir.