Fermer
Histoire 22 août 2019, 19:24

AS Monaco - Nîmes, en trois dates

AS Monaco - Nîmes, en trois dates
L’AS Monaco reçoit le Nîmes Olympique ce dimanche pour la troisième journée de Ligue 1. Les deux formations se sont affrontées à différentes époques, en passant des années 40 aux années 60 ou encore récemment en 2018. C’est l’occasion de revenir sur quelques dates marquantes entre les deux clubs.

L’AS Monaco et le Nîmes Olympique se sont affrontés à 30 reprises au Stade Louis-II pour 14 succès des Rouge et Blanc contre 4 victoires pour les Crocos et 12 Matchs nuls. Ces deux clubs, sont ancrés dans la culture du football français et leur première rencontre a eu lieu dans les années 40. Pendant 20 ans, les deux équipes ne se sont pas affrontées car Nîmes était en seconde division voir en National, avant de brillamment remonter au terme de la saison 2017/2018.

18 Octobre 1948 : la première confrontation

La première rencontre entre les deux équipes était il y’a maintenant 71 ans. Les deux équipe se sont quittés sur un match nul (1-1). Une autre époque : seul trois joueurs de l’AS Monaco n’étaient pas nés en France. Gerrit Vreken était attaquant lors de ce match. Le buteur hollandais a été champion des Pays-Bas avec ADO La Haye en 1942 et 1943. Jaroslav Repka était un défenseur né en Tchécoslovaquie, il a joué 94 matchs avec les Rouge et Blanc pour 10 buts inscrits. Le dernier est Alexandre Burger, un milieu de terrain suisse qui a joué pendant deux ans sur le Rocher pour 15 buts marqués. Les joueurs changeaient très peu de clubs et encore moins de pays. C’était une autre manière d’aborder les rencontres ou encore de jouer au football, les changements devaient être justifiés d’un motif pour pouvoir être effectués. 10 ans auparavant les filets devenaient obligatoire. L’UNFP n’existait pas encore, les plus chanceux recevaient un salaire mais ce n’était pas le cas de tous.

Depuis 1974, l’AS Monaco ne s’est pas incliné face aux Nîmois en principauté

Le club du Rocher est invaincu en principauté face aux Crocos depuis le 27 Janvier 1974. C’était pour le compte de la 24ème journée de Division 1. Finaliste de la Coupe de France cette saison là, les Rouge et Blanc terminent cependant à la 16ème place en championnat. Les deux formations n’avaient pas les mêmes dynamiques : l’AS Monaco essayait de creuser l’écart avec ses poursuivants dans la lutte pour le maintien, Les Nîmois étaient quant à eux encore dans la course au podium. Malgré la présence de Delio Onnis le meilleur buteur de l’histoire du championnat de France, le club de la Diagonale s’incline (0-2) grâce à des buts de Boissier et Kanyan. Depuis l’AS Monaco reste sur une série de 11 matchs sans défaite à domicile face au club du Gard.

Delio Onnis est toujours le meilleur buteur de l’histoire du championnat de France.

8 Octobre 1983 : la plus large victoire monégasque

Au terme de cette saison, l’AS Monaco finit vice-champion de France et finaliste de la Coupe de France face à Metz. Mais lors de cette année 1983, les joueurs du club de la principauté ont battu les Nîmois sur le score de (5-1). L’équipe monégasque mise en place par Lucien Muller avait tout de même fière allure : Jean-Luc Ettori dans les buts, Claude Puel, Yvon Le Roux, Juan Ernesto Simon et Thierry Ninot en défense, Eric Benoît, Manuel Amoros, Benard Genghini et Patrick Delamontagne au milieu de terrain et Une Krause et Bruno Bellone en attaque. Au bout d’un quart d’heure, les Rouge et Blanc menaient (3-1) grâce à Genghini et Krause auteur d’un doublé. C’est Amoros et Bellone qui clôturent la rencontre avec un but chacun. L’AS Monaco l’emporte (5-1) face aux Crocos. Avec cette victoire les coéquipiers de Jean-Luc Ettori revenaient à deux points de Bordeaux leader du championnat. Une lutte qui se poursuivit tout au long de la saison, les deux équipes finiront cet exercice avec 54 points. Mais les Rouge et Blanc seront coiffés au poteau à cause de la différence de buts…

Bruno Bellone, une légende des Rouge et Blanc
L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.