Fermer
Ligue 1 Uber Eats 19 mars 2022, 15:11

Benoît Badiashile : "Se relever ensemble de cette mauvaise passe"

Benoît Badiashile : "Se relever ensemble de cette mauvaise passe"
Désireux de faire un grand match ce dimanche face au Paris Saint-Germain (13h), pour effacer la déception de la Ligue Europa, le défenseur central de l’AS Monaco a fait part de sa détermination en conférence de presse.

Relever la tête ! Tels étaient les mots de Philippe Clement devant les médias, au sortir de l’élimination face à Braga en huitième de finale de Ligue Europa ce jeudi. C’est aussi la volonté de Benoît Badiashile, revenu à la compétition récemment face à l’OM, et qui souhaite voir son club formateur jouer à nouveau l’Europe la saison prochaine. C’est en tout cas ce que le numéro 5 de l’AS Monaco a fait comprendre en conférence de presse, à la veille de recevoir le PSG (13h). Extraits.

Sur les objectifs de la fin de saison

Comme le coach l’a dit, il nous reste dix matchs pour accrocher les places européennes. On connaît les ingrédients qu’il faut mettre pour aller chercher ces résultats. On veut tout faire pour revoir l’Europe la saison prochaine. Il faudra un supplément d’âme et montrer toutes nos qualités pour ce faire. C’est devenu très compliqué d’espérer une place en Ligue des Champions, il ne faut pas se voiler la face, mais on va essayer de faire le maximum.

On joue à l’AS Monaco, et ça se respecte. Ce club a une histoire et il faut avoir conscience de cela. Entre nous, on se dit qu’il faut tout donner dans ce sprint final pour essayer de gagner le maximum de matchs.
Benoît BadiashileSur la nécessité de rebondir

Comment se remobiliser

Nous sommes des professionnels. Ce n’est pas parce que les résultats sont décevants en ce moment qu’il faut lâcher. On joue à l’AS Monaco. Le club a une histoire et il faut avoir conscience de cela. Entre nous, on se dit qu’il faut tout donner dans ce sprint final pour essayer de gagner le maximum de matchs. On essaye de s’aider, de rester unis. Tout le monde a conscience de la situation, on a des cadres qui nous conseillent et on va tous dans la même direction pour se relever ensemble de cette mauvaise passe. Nous sommes tous touchés. Il faut que ça cesse, et si l’on gagne demain, ça nous donnera davantage de confiance pour faire une belle fin de saison.

Sur la façon de jouer, avec et sans ballon

Dans les deux phases de jeu, que nous ayons la possession ou pas, nous savons nous adapter. A Marseille c’était différent de d’habitude, car nous n’avions pas à faire le jeu, et parfois ça nous aide car on arrive à contrer l’adversaire et aller plus directement vers l’avant. On s’adapte selon la façon de jouer de notre adversaire.

Quand on sait que le stade est rempli, ça nous donne encore plus de force. On sent que nos supporters poussent pendant 90 minutes, et c'est une atmosphère différente qui nous galvanise. On va tout faire pour les rendre fiers et leur ramener un résultat contre le PSG.
Benoît BadiashileSur l'appui des supporters

Comment défendre sur Kylian Mbappé

Il est possible de défendre sur chaque joueur, même s’il y a évidemment des degrés de difficulté. Kylian est actuellement le meilleur joueur du monde. On connaît ses caractéristiques, ses qualités, qui font de lui un joueur exceptionnel. On va voir avec le coach ce qu’il convient de faire pour les empêcher au maximum de développer leur jeu.

Son retour à la compétition

Quand j’étais blessé, la spirale n’était pas aussi négative que maintenant, et je sentais bien le groupe. Pour mon retour on a gagné à Marseille, mais depuis c’est plus compliqué. On a envie de gagner et de bien faire, c’est évident. Je sais que pour les supporters ce n’est pas facile et qu’ils veulent plus. Il faut qu’on reste tous soudés pour bien terminer cette fin de saison.

Sur l’appui des supporters face au PSG

Quand on sait que le stade est rempli, ça nous donne encore plus de force. On sent que nos supporters poussent pendant 90 minutes, et c’est une atmosphère différente qui nous galvanise. On va tout faire pour réussir un résultat contre le PSG. Je comprends la frustration de nos fans. Dans un club comme l’AS Monaco, il y a des objectifs élevés, de l’ambition. Nous savons qu’en ce moment nous ne sommes pas à notre place, à celle où on doit être.

Sa sélection avec les Espoirs

Jouer pour l’équipe nationale, c’est une grande fierté à chaque fois. Quand tu défends les couleurs de ton pays, ça montre que tu fais le travail en club pour pouvoir y aller. J’espère que ça va continuer comme ça, et que je serai encore appelé à l’avenir. L’équipe de France est un bol d’air, une source de motivation supplémentaire, même si on garde les résultats en club en tête. Le plus important pour moi reste l’AS Monaco.

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.