Fermer
Ligue 1 Uber Eats 02 octobre 2021, 17:00

Bordeaux pour les nuls, avec @NandoChachalana

Bordeaux pour les nuls, avec @NandoChachalana
L'AS Monaco reçoit Bordeaux, ce dimanche (15h), à l'occasion de la 9e journée de Ligue 1. Avant cette rencontre, focus sur les Girondins avec @NandoChachalana, supporter du club au scapulaire et co-fondateur du média AS Foot.

C’est l’une des affiches historiques de notre championnat. Une rencontre entre deux clubs qui cumulent à eux deux 14 titres de champions de France. Ce dimanche (15h), l’AS Monaco reçoit Bordeaux au Stade Louis-II, pour le compte de la 9e journée de Ligue 1. Avant ce match, gros plan sur les Girondins avec @NandoChachalana, célèbre supporter du club au scapulaire sur les réseaux sociaux et co-fondateur de l’émission Twitch @ASFoot_.

Un début de saison manqué

Après huit journées de Ligue 1, Bordeaux flirte avec la zone de relégation. Avec 7 points, le club six fois champion de France ne compte qu’une unité d’avance sur Metz, le 18e. Leur seule victoire a été remportée à Saint-Etienne (2-1), lanterne rouge, lors de la 6e journée. Si depuis Benoît Costil et ses coéquipiers n’ont pas perdu (3-3 à Montpellier et 1-1 contre Rennes), la situation comptable est préoccupante.

« Une de nos faiblesses en ce début de saison vient du secteur défensif, nous prenons beaucoup de buts (17) ou concédons énormément d’occasions, explique Nando. Le coach n’a pu réellement travailler avec son groupe complet qu’à peine un mois, et quand on sait que quatre nouveaux défenseurs et deux nouveaux milieux de terrain sont arrivés, il faut laisser un peu de temps pour que la mayonnaise prenne. Surtout que Laurent Koscielny, qui jouait blessé depuis la mi-août, a été mis au repos forcé mi-septembre pour soigner sa blessure à la cheville et que Paul Baysse est toujours en convalescence suite à sa blessure au genou en mai dernier (rupture des ligaments croisés). »

Le style Petkovic

Pour entamer un nouveau cycle, Bordeaux a engagé un technicien bien connu en France… alors qu’il n’y avait jamais exercé auparavant. Le club au scapulaire a fait appel à Vladimir Petkovic, qui était jusqu’alors le sélectionneur de la Suisse, bourreau des Bleus en 8es de finale du dernier Euro. Depuis son arrivée sur les bords de la Garonne, l’ancien technicien de la Lazio essaie d’imprimer son style de jeu, même si les résultats ne suivent pas encore.

« Il a alterné un 3-5-2 ou 3-4-2-1 essentiellement (du moins d’entrée de match), mais n’hésite pas à modifier sa copie selon la configuration du match. Dans le jeu, c’est encore trop tôt pour voir sa patte. Nous avons upgradé notre effectif qualitativement, le rendu de copie technique est donc bien meilleur mais nous manquons clairement d’automatismes. Par contre, dans l’état d’esprit et la volonté d’aller de l’avant, il y a une réelle progression. Cette saison, nous avons arraché trois nuls (à Marseille, à Montpellier et contre Rennes) en ayant été menés au score. Et je pense que les mots et ajustements tactiques du coach n’y sont pas étrangers. »

Un mercato tardif mais prometteur

Au pays des grands crus, le mercato a mis du temps à se décanter. Mais dans les dernières heures du mercato, les Girondins ont fait signer Jean Onana, Javairô Dilrosun ou encore Stian Gregersen, pour un bilan total de 16 départs et 10 arrivées. Et même après la clôture du marché des transferts, M’Baye Niang a signé en provenance de Rennes. Des nouveaux visages qui ont forcément pour but d’insuffler une nouvelle dynamique à l’équipe, avec déjà de réelles satisfactions aux yeux de @NandoChachalana.

« Il y en a deux très clairement pour l’instant : Jean Onana et Timothée Pembélé. Le Camerounais de 21 ans est un milieu défensif rapide, solide et percutant, avec un gros volume de jeu, capable également  de se projeter vers l’avant et de casser des lignes… et des filets aussi comme avec le missile sur son but à Montpellier. »

« Quant au jeune titi parisien de 18 ans, il est venu chercher du temps de jeu chez nous, il en a, et on a vu qu’il a un gros potentiel. Utilisé principalement par Petkovic en latéral-piston droit, il assure défensivement et propose systématiquement des solutions offensives. Ce que j’aime chez lui, c’est qu’il ne joue pas « neutre », c’est tout le temps vers l’avant, il ne se cache pas et démontre une envie permanente de gagner ses duels, aussi bien défensifs qu’offensifs. Petite mention aussi pour Gideon Mensah (latéral gauche ghanéen de 23 ans) et Javairô Dilrosun (ailier néerlandais de 23 ans) qui ont montré de belles choses aussi par moments. »

Le joueur à surveiller

Si, on l’aura compris, l’aspect défensif pèche pour le moment côté bordelais, offensivement cela va mieux. Pour notre spécialiste des Girondins, c’est d’ailleurs deux éléments de l’attaque qui seront les joueurs les plus dangereux pour l’AS Monaco ce dimanche au Stade Louis-II.

« Statistiquement, je dirais que Hwang Ui-Jo est indéniablement le joueur à surveiller : il est impliqué dans 46% des buts de notre équipe en L1 sur l’année 2021 (16 sur 35), soit le meilleur ratio tous clubs confondus. Et il est déjà à trois buts et une passe décisive cette saison. Après, si j’étais monégasque, je me méfierais aussi de Yacine Adli, vrai dépositaire de notre jeu quand notre bloc équipe est impliqué et performant, mais aussi de Jean Onana, si jamais il est remis de sa blessure à l’adducteur droit contractée à Montpellier (absent dimanche dernier contre Rennes). »

La compo bordelaise contre Rennes : Costil – Kwateng, Mexer, Gregersen – Pembélé, Otavio, Fransergio, Mangas – Dilrosun, Adli – Hwang

Remplaçants : Poussin, Medioub, Mensah, Lacoux, Kalu, Briand, Mara, Oudin, Elis

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.