Fermer
Matchs 02 avril 2021, 11:05

Focus sur le FC Metz avant le premier duel au Stade Louis-II

Focus sur le FC Metz avant le premier duel au Stade Louis-II
L'AS Monaco reçoit Metz au Stade Louis-II ce samedi après-midi (13h à huis-clos) pour le compte de la 31e journée de Ligue 1. Focus sur les Grenats avant cette affiche en ouverture du week-end.

La Ligue 1 reprend ses droits ce week-end après dix jours de trêve internationale. Les Rouge et Blanc reçoivent Metz ce samedi au Stade Louis-II (13h à huis clos), pour le compte de la 31e journée de championnat. Une affiche en ouverture du week-end, qui sera d’ailleurs cruciale pour l’AS Monaco car il ne restera plus que trois matchs à domicile dans l’élite après celui-là. Avec quatre succès lors des huit dernières journées, les Messins alternent le bon et le moins bon malgré un beau début d’année.

Un début d’année en fanfare

Avec trois victoires et trois nuls enregistrés lors des six premières rencontres de Ligue 1 en 2021, les hommes de Frédéric Antonetti ont pu toucher du doigt le haut du classement. Septièmes de l’élite à l’issue de la 23e journée, les Grenats avaient alors démontré de belles capacités à produire du jeu. C’est d’ailleurs également la place occupée par les coéquipiers d’Alexandre Oukidja au classement des équipes à l’extérieur, avec 23 points obtenus en 15 journées.

Metz a ainsi enregistré ses quatre dernières victoires loin de ses bases. Les deux victoires en Coupe de France à Amiens et Valenciennes, ainsi qu’en championnat à Nice et Bordeaux sont les seuls succès obtenus lors des 10 derniers matchs disputés par les Mosellans. Un contraste assez net pour les derniers quinzièmes de la saison 2019-2020, avant l’arrêt des compétitions. En revanche, les Grenats sont à la 11e place de l’élite à domicile, ce qui prouve qu’ils ne sont pas forcément à l’aise pour évoluer dans un Stade Saint Symphorien privé de son public.

Monaco fait partie des quatre très bonnes équipes de Ligue 1 ! Notre championnat est souvent critiqué mais je ne comprends pas. Ces quatre équipes prouvent que notre championnat est d'un très bon niveau. Malheureusement, il n'est pas mis en valeur médiatiquement.
Frédéric AntonettiEntraîneur de Metz

Farid Boulaya, le leader technique

Après le départ de Vincent Hognon fin octobre dernier, lequel avait assuré l’intérim de Frédéric Antonetti – absent pour des raisons personnelles -, le coach corse a vite imposé sa philosophie au sein de sa formation. Avec des efforts répétés tout au long du match, les Messins ne transigent pas sur la débauche d’énergie dépensée lors des 90 minutes qu’ils sont amenés à disputer.

Malgré la grave blessure d’Ibrahima Niane en début de saison, qui avait inscrit six buts en l’espace de trois matchs, Metz parvient donc à empocher des points. Avec Farid Boulaya comme dépositaire de jeu, auteur de cinq buts et d’autant de passes décisives, les Grenats ont par exemple réalisé de jolis coups cette saison, comme la victoire face à l’Olympique Lyonnais au Groupama Stadium en janvier dernier (0-1). Ce même mois, l’international algérien (3 sélections, 1 but) avait même été désigné meilleur joueur de Ligue 1 .

Un maintien déjà assuré

Avec 42 points au compteur en 30 journées, Metz a déjà préservé l’essentiel, à savoir son maintien dans l’élite. Beaucoup de supporters messins auraient certainement signé pour moins que ça avant le début de la saison. Avec une différence de buts positive (+4), l’arrière garde tient bon également. Composée notamment des jeunes Kiki Kouyaté, Dylan Bronn ou Fabien Centonze et des plus expérimentés John Boye et Thomas Delaine, la défense des Lorrains est une bonne surprise.

Malgré seulement sept points empochés lors des cinq dernier matchs, Metz peut donc disputer une fin de saison sereine, avec pourquoi pas l’idée d’aller chercher une place européenne. Le calendrier n’est pas forcément à l’avantage des partenaires de Lamine Gueye, qui devront encore affronter Lille, Paris et Marseille après ce premier choc face à l’AS Monaco. Mais attention, car la victoire des Rouge et Blanc au match aller (1-0) n’avait pas été aisée comme l’a rappelé Niko Kovac devant les médias. Méfiance donc.

Extraits de la conférence de presse de l’AS Monaco :

Si nous gagnons, nous pouvons creuser l’écart ou du moins garder la même distance avec le cinquième. Mais c’est une une équipe très solide, je me rappelle de notre premier match. Le coach réalise un très bon travail. Metz est l’une des meilleures équipes de Ligue 1 en contre-attaque. Le prochain match est le plus important pour nous, surtout après une trêve internationale.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

Revivez la conférence de presse d’avant-match de Niko Kovac.

C’est la première fois que je me retrouve dans cette position aussi haut, donc je n’ai aucune pression. Nous sommes jeunes et ce n’est que du bonus pour nous, on est 60 à 70% de joueurs à n’avoir jamais connu cette position, donc nous n’avons pas de pression particulière. On prend ce qui vient, et dans les années futures on fera jouer l’expérience. Mais pour l’instant on écoute ce que nous disent Djibril, Wissam, Cesc, et tous les joueurs expérimentés.
Youssouf FofanaMilieu de l'AS Monaco

Revivez la conférence de presse d’avant-match de Youssouf Fofana.


AS Monaco – FC Metz en chiffres c’est….

  • 90 : Le nombre de confrontations en Ligue 1, pour 42 victoires de l’AS Monaco, 24 matchs nuls et 24 défaites (152 buts marqués, 90 encaissés).
  • 44 : Le total des confrontations au Stade Louis-II, avec un bilan de 30 victoires monégasques, 10 matchs nuls et 4 défaites (99 buts marqués, 31 encaissés).
  • 7-0 : Le 28 août 1984 , les Monégasques réalisent leur plus large succès face aux Grenats en Principauté. Bernard Genghini, Yvon Le Roux, Dominique Bijotat, Manu Amoros (doublé) et Philippe Anziani (triplé) étaient les buteurs du jour.
  • 52 : Le milieu offensif de Metz, Farid Boulaya, a effectué 52 tirs depuis l’extérieur de la surface de réparation en Ligue 1 cette saison, c’est au moins 14 de plus que tout autre joueur de l’élite.
  • 32 : L’AS Monaco a gagné 32 points en 13 rencontres de Ligue 1 en 2021 (10 succès, 2 nuls, 1défaite), soit le meilleur total sur la période. Les Rouge et Blanc ont également inscrit 32 buts dans l’élite depuis le début de l’année civile, soit 8 de plus que toute autre équipe.
  • 31 : Seul Leipzig (29) a concédé moins de tirs cadrés que Monaco (31) dans les cinq grands championnats européens en 2021.
  • 10 : L’AS Monaco a marqué 10 buts par l’intermédiaire de ses remplaçants en Ligue 1 cette saison, c’est le total le plus élevé en compagnie de Lorient.
Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.