Fermer
Ligue 1 Uber Eats 01 avril 2021, 12:44

Niko Kovac : "Metz est l’une des meilleures équipes en contre-attaque"

Niko Kovac : "Metz est l’une des meilleures équipes en contre-attaque"
A deux jours de la réception de Metz (13h), pour le premier rendez-vous en championnat en ce mois d'avril, l’entraîneur monégasque s’est exprimé devant la presse.

Ils sont de retour au Stade Louis-II. Deux jours avant la réception de Metz en Principauté, l’AS Monaco se prépare pour l’un des derniers matchs à domicile en Ligue 1, avec ce duel ce samedi face aux hommes de Frédéric Antoneti (13h). La rencontre aller avait donné lieu à une expulsion du côté des Rouge et Blanc, mais avec les trois points au bout de ce déplacement en Moselle (0-1). A 48h de cette 31e journée de Ligue 1, Niko Kovac s’est présenté devant les médias pour évoquer ce match ainsi que les prochaines échéances. Extraits.

Cela dépend des situations, parfois c’est mieux d’être devant. Nous devons remporter le plus de points possibles pour sécuriser cette quatrième place. On verra ensuite ce qui est possible de faire. Il reste huit matchs et nous verrons après où nous sommes au classement. On doit déjà passer par la première étape, celle d'assurer le rang que nous occupons actuellement.
Niko Kovac Entraîneur de l'AS Monaco

Bonjour Niko. Avez-vous la sensation d’aborder un week-end décisif ?

Oui, ça va être intéressant. Les équipes du haut de tableau jouent ce samedi, et il y a de belles confrontations. Cela va être un match important pour la suite. Il nous reste encore huit équipes à affronter. Il y a des points à aller chercher. Même en cas de faux pas, on ne sera pas forcément hors course.

Vous avez cette position de chasseur depuis un moment, cela doit être moins épuisant moralement. Cela peut jouer sur la fin de saison ?

Cela dépend des situations, parfois c’est mieux d’être devant. Nous devons remporter le plus de points possibles pour sécuriser cette quatrième place. On verra ensuite ce qui est possible de faire. Il reste huit matchs et nous verrons après où nous sommes au classement. On doit déjà passer par la première étape, celle d’assurer le rang que nous occupons actuellement.

Vous avez toujours le sourire en abordant les questions à propos du podium, c’est compliqué pour vous de répondre à cela ?

Non, je sais que vous faites votre travail et vous essayez d’obtenir des informations. J’ai vécu cette situation en tant que joueur ainsi que coach. Il ne convient pas de parler de certaines choses qui paraissent trop loin. Je suis toujours heureux de répondre avec honnêteté à vos questions. Il faut préserver cette quatrième place dans un premier temps. Je tiens la même réponse depuis un certain temps.

Gelson est de retour depuis quelques semaines avec le groupe et il sera disponible face à Metz. Aurélien est suspendu mais on verra, on ne connaît pas encore la gravité de sa blessure. On va voir tout cela, on en saura plus d’ici demain. On vérifiera l’état de fatigue au cas par cas avant la rencontre de samedi. Si le match se déroule bien, on n’hésitera pas à ménager ces joueurs-là.
Niko Kovac Entraîneur de l'AS Monaco

Stevan Jovetić et Wissam Ben Yedder ont fait beaucoup de kilomètres durant la trêve, cela va changer la donne pour Metz ?

C’est un critère que je prends en compte. Ils n’ont pas disputé le même temps de jeu, mais ce ne sont pas les seuls. Golo, Krépin, Fodé et Benoît ont également joué. On fera le point aujourd’hui ou demain. Nous devons voir s’ils sont fatigués ou non. On ne doit pas prendre de risques inutiles. On va attendre leurs retours et tenir compte de l’état de fatigue de chacun.

Donnez-vous certaines indications aux sélectionneurs ?

Non, j’ai juste appelé le sélectionneur russe Stanislav Tchertchessov. Nous avons parlé de la situation de Golo’ car il a été blessé cette saison. Tout le monde a besoin de points, ce n’est pas évident. Les matchs s’enchainent, mais il faut faire attention.

Pouvez-vous faire un point sur les blessés ?

Gelson est de retour depuis quelques semaines avec le groupe et il sera disponible face à Metz. Aurélien est suspendu mais on verra, on ne connaît pas encore la gravité de sa blessure. On va voir tout cela, on en saura plus d’ici demain. On vérifiera l’état de fatigue au cas par cas avant la rencontre de samedi. Si le match se déroule bien, on n’hésitera pas à ménager ces joueurs-là. Pour Sofiane, c’est une partie du corps compliquée (main), on veut prendre soin de lui. Il ne sera pas disponible, on nous a conseillé de le ménager. J’espère le voir de retour face à Dijon mais rien n’est encore fixé. Nous n’avons pas d’autres blessés à recenser.

Si nous gagnons, nous pouvons creuser l’écart ou du moins garder la même distance avec le cinquième. C'est une équipe très solide, je me rappelle de notre premier match. Le coach réalise un très bon travail. Metz est l’une des meilleures équipes en contre-attaque. Le prochain match est le plus important pour nous, surtout après une trêve internationale.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

Avez-vous le sentiment d’un pari réussi avec Stevan Jovetić ?

C’est sa quatrième saison à Monaco, il a eu des hauts et des bas. Depuis le début de saison, il a montré de belles choses. Quand la santé est là, cela change pas mal de choses. Il avait sa manière de jouer au début, il devait comprendre notre philosophie de jeu. Je suis très heureux pour lui, il a de grandes capacités. Il a marqué trois buts avec sa sélection. J’espère qu’il va continuer comme ça. Il y a encore huit matchs, il y a encore du temps pour décider de sa situation.

L’Euro Espoirs a été favorable aux jeunes monégasques.

La France et le Portugal sont qualifiés pour les quarts, je suis très content pour eux. Benoît a bien joué hier face à l’Islande. Aurélien a également disputé un peu moins d’un match et demi, il progresse et aide cette jeune équipe. C’est très bien pour eux. On pourrait composer deux équipes de haut niveau avec cette équipe de France Espoirs. Tino a retrouvé du temps de jeu, il se donne aux entraînements. Les jeunes réalisent un très bon travail, ils vont nous aider durant cette fin de saison.

En cas de succès, l’AS Monaco peut être provisoirement à la deuxième place.

Ce serait bien mais c’est surtout important de remporter ce match. Si nous gagnons, nous pouvons creuser l’écart ou du moins garder la même distance avec le cinquième. C’est une équipe très solide, je me rappelle de notre premier match. Le coach réalise un très bon travail. Metz est l’une des meilleures équipes en contre-attaque. Le prochain match est le plus important pour nous, surtout après une trêve internationale.

Parlez-nous du rôle de Damien Perrinelle.

Au début, il était là pour travailler avec le second groupe. Au fil du temps, on l’a intégré avec l’équipe car on s’est rendus compte de ses qualités. Il a un passé de footballeur, il parle français et anglais. Il fait le lien entre nous. Il réalise des analyses sur les performances des joueurs, mais il nous aide également pendant l’entraînement. Il est en lien avec l’entraîneur des gardiens, il fait beaucoup de choses. C’est quelqu’un d’intelligent, il est très important pour nous. Je ne parle pas suffisamment français et ce n’est pas facile de communiquer en anglais avec les joueurs. Il nous a beaucoup aidé là-dessus. C’est un bon mix, je suis content de l’avoir parmi nous.

L’AS Monaco est considéré comme un club international, avec beaucoup de nationalités différentes. Quels avantages tirez-vous de cela ?

Le football est un langage universel. Ce n’est pas un problème. À Francfort, il y avait également 17/18 pays représentés au sein de l’effectif. Les uns apprennent des autres, les différentes cultures bonifient un collectif. Il n’y a pas de problème sur le terrain, vous pouvez utiliser votre langage corporel lorsque vous jouez. On parle français et anglais, ce n’est pas facile pour moi mais je travaille à ce propos afin de progresser. 

Krépin a marqué face à Saint-Etienne. Que pensez-vous de son évolution ?

Krépin a un gros potentiel. Il a joué avec le Sénégal en sélection, c’est une équipe où il y a de très bons joueurs. C’était un honneur pour lui d’être appelé. Il a besoin de temps pour s’adapter, il est arrivé cet hiver. Il progresse, j’étais très heureux pour lui. Il n’avait pas eu l’opportunité de marquer auparavant. Il apprend très vite, il s’adapte, il a de grandes qualités. Dans les prochaines saisons, il affichera un niveau très intéressant. 

Eliot Matazo peut-il commencer face à Metz ?

Effectivement c’est une possibilité qu’il joue, on verra demain. Il a très bien joué face à Nice en Coupe de France, il est tout à fait capable de commencer un match. Il travaille dur même s’il ne joue pas beaucoup. Il réalise un travail très professionnel pour un jeune joueur. Je n’ai pas peur de le faire commencer malgré son âge.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.