Fermer
Interview 24 février 2022, 19:23

Imad Mihoubi : "Notre ambition, devenir la meilleure équipe de France"

Imad Mihoubi : "Notre ambition, devenir la meilleure équipe de France"
Alors que le roster FIFA de l’AS Monaco, composé de Mino et RayZiaah, s’apprête à débuter la saison de eLigue 1 le 8 mars prochain, coup d'œil sur les enjeux de la compétition avec leur coach, Imad Mihoubi alias ID7Kun.

Comme ses joueurs, il est dans les starting-blocks ! Alors que la saison sur FIFA a redémarré depuis quelques semaines, avec les premières étapes de la #FUTCup, la compétition va prendre un autre tournant pour l’AS Monaco Esports, avec la reprise de la eLigue 1.

Une revanche à prendre

Avec un roster de luxe composé de Mino et RayZiaah, le club de la Principauté compte bien jouer les premiers rôles dans l’épreuve reine en France. Avant son coup d’envoi, focus sur les enjeux et le format avec Imad Mihoubi, le coach de nos deux représentants. Avec une ambition non dissimulée ! Entretien.

Bonjour Imad. Quel est l’état d’esprit du roster avant la reprise de la eLigue 1 ?

C’est l’excitation qui domine évidemment, même si nous avions déjà repris la compétition il y a quelques semaines déjà. D’autant que le championnat de France a une saveur particulière. La eLigue 1 est très médiatisée, et puis il y a un changement de format. Avant, le championnat se déroulait sur 2-3 jours, alors que maintenant nous avons un vrai calendrier qui va s’étaler du 8 mars au 11 mai pour la partie saison régulière. Puis du 31 mai au 4 juin, en ce qui concerne les play-offs. Le tout, avec dix équipes qui représentent 10 clubs. Voilà pourquoi nous sommes très impatients de débuter cette compétition en équipe et de représenter au mieux l’AS Monaco.

Le fait d’avoir un vrai calendrier, comme pour le foot IRL, cela rajoute quelque chose non ?

Avoir son calendrier à l’avance, savoir quel adversaire tu vas rencontrer et que tu vas pouvoir accumuler des points pour te battre pour aller aux play-offs… On n’est plus du tout sur un one-shot avec un système de brackets et de poules, classique, mais sur un format qui se rapproche le plus possible du foot réel. A chaque fois on fait l’analogie entre sport et Esport, et là ça prend encore une autre dimension.

Sur trois mois, il n’y a pas de place au hasard ou à la contre performance d’une journée. Ce sont les meilleurs qui l’emportent ! Mino l’a gagné, et fait finaliste l’an dernier. RayZiaah a atteint deux fois la finale. C’est une compét' qu’on connaît bien, donc je suis très optimiste.
Imad MihoubiSur les ambitions du roster

Où places-tu la eLigue 1 en termes de level ?

Je la place très très haut ! On sait que les joueurs français sont très reconnus sur la scène FIFA, parmi les meilleures nations. Il y a vraiment des cracks, des mastodontes qui font déjà partie d’une structure, quand tu regardes les rosters de chaque équipe. Ce sont des joueurs qui ont déjà participé à des finales régionales, nationales ou même mondiales, et qui ont concouru dans les plus grandes compétitions. La eLigue 1 c’est le top du top !

Mino l’a déjà gagnée en 2020 et RayZiaah a été deux fois finalistes. L’objectif est clairement de gagner cette année !

Complètement. L’ambition à l’AS Monaco, c’est de pouvoir se battre pour la victoire sur tous les tableaux. Alors quoi de mieux que d’être armé de joueurs qui connaissent très bien la compétition, même si le format a changé, pour aller la gagner ? Ce système de ligue fermée correspond totalement aux forces de nos joueurs. Demain, l’équipe qui remportera l’eLigue 1 sera la meilleure de France, il n’y aura pas de débat. Sur trois mois, il n’y a pas de place au hasard ou à la contre performance d’une journée. Ce sont les meilleurs qui l’emportent ! Mino l’a gagné, et fait finaliste l’an dernier. RayZiaah a atteint deux fois la finale. C’est une compét’ qu’on connaît bien, donc je suis très optimiste.

Y’a-t-il une équipe dont il faut se méfier en particulier ?

Je vais être clair, nous n’avons aucune équipe à craindre. En revanche, si je dois donner une team à suivre, je dirais le FC Lorient avec « Fouma » et « Leandro », les champions en titre. Ils ont d’ailleurs été sélectionnés récemment avec Mino en équipe de France eFoot. Ce sont des gars redoutables, des jeunes qui ont faim. Mais je pense que nous faisons nous aussi partie des favoris potentiels.

Il y aura forcément pas mal de joueurs du Paris Saint-Germain, vu qu’ils sont très "metas", mais ce n’est pas exclu qu’il y ait aussi des joueurs monégasques. Aurélien Tchouameni a par exemple hérité d’une très belle carte Futur Star récemment, avec une note globale de 90 et un 93 en physique.
Imad MihoubiSur l'équipe qui sera alignée en eLigue 1

Cette année, la eLigue 1 se déroule exclusivement sur PS5. Qu’est-ce que cela change ?

Nos joueurs étaient sur Xbox à la base, mais compte-tenu du niveau de Mino et RayZiaah, ils ont su s’adapter très vite. Nous savions en amont que la saison allait se dérouler sur PS5, donc nous nous sommes préparés en conséquence, mentalement et techniquement. Mais quand tu es pro, à ce niveau-là, tu t’adaptes très vite à un changement de console, par de l’entraînement et du game. D’ailleurs, Mino avait déjà été un peu hybride à une certaine période.

Pour les non initiés, quelle équipe vont-ils aligner ?

La eLigue 1 est une compétition entièrement basée sur le championnat de France. Tu ne peux donc jouer qu’avec des joueurs de Ligue 1. Évidemment on défendra la bannière AS Monaco et on portera le maillot à la Diagonale, mais il n’y a pas de système à la PES sur l’eFootballPro, avec rééquilibrage des notes. Il y aura forcément pas mal de joueurs du Paris Saint-Germain, vu qu’ils sont très « metas », mais ce n’est pas exclu qu’il y ait aussi des joueurs monégasques. Aurélien Tchouameni a par exemple hérité d’une très belle carte Futur Star récemment, avec une note globale de 90 et un 93 en physique. RayZiaah a joué avec, et je peux te dire que c’est très fort.

L’objectif, hormis de remporter l’eLigue 1, c’est de se qualifier pour les play-offs du Mondial…

Oui évidemment. Car si l’on a la chance de remporter cette compétition, on obtiendra de facto notre ticket pour « l’antichambre » de la Coupe du Monde FIFA, qui est le graal de la discipline. Le rêve ultime, ce serait de se battre pour le titre suprême. Et en cela, la eLigue 1 peut nous permettre de toucher du doigt ce but en one-shot, au-delà du cash prize de 60.000 euros qui est en jeu.

Tout se passe forcément sur les réseaux sociaux. Le championnat sera d’ailleurs à suivre en intégralité sur la chaîne Twitch de la Ligue 1 Uber Eats. (...) Grâce à ce nouveau format et cette compétition au long cours, je pense que ça peut changer l’approche. Ça peut surtout permettre de créer une vraie communauté autour de notre parcours
Imad MihoubiSur l'attrait de la compétition pour les fans

En tant que coach, quel est le ressort que tu peux activer dans la préparation d’une compét’ ?

En l’occurrence pour celle-ci, les gars sont déjà morts de faim. Mino a une revanche à prendre par rapport à l’année dernière où il menait 2-0, avant que Lorient ne fasse une remontada. Il a donc envie de reprendre son titre avec l’AS Monaco. Et RayZiaah a perdu deux fois en finale, et veut maintenant aller chercher le titre. Ils se sont entraînés dur pour ça, donc je ne me fais pas de souci du point de vue de leur motivation.

Pour terminer, comment les supporters de l’AS Monaco, fans de FIFA, vont pouvoir suivre les prestations du roster ?

Tout se passe forcément sur les réseaux sociaux. Le championnat sera d’ailleurs à suivre en intégralité sur la chaîne Twitch de la Ligue 1 Uber Eats. C’est vrai qu’il y a parfois un souci d’identification du point de vue des fans, car les joueurs FIFA changent souvent de clubs. Mais grâce à ce nouveau format et cette compétition au long cours, je pense que ça peut changer l’approche. Ça peut surtout permettre de créer une vraie communauté autour de notre parcours, et non pas seulement des spectateurs d’un one-shot d’une journée.

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.