Fermer
Évènements 13 septembre 2020, 20:57

L'AS Monaco puissance 1000

L'AS Monaco puissance 1000
L'AS Monaco est rentré ce soir dans l'histoire de la première division, en remportant son millième match dans l'élite du football français.

Marseille (1115), Bordeaux (1057) et Saint-Etienne (1044). Ils étaient trois à avoir atteint les 1000 victoires en Ligue 1. Ils étaient, car l’AS Monaco vient de rentrer dans l’histoire du football français. En s’imposant face à Nantes (2-1) sous les yeux du Président Dmitry Rybolovlev pour leur 2259e match en première division, les Rouge et Blanc ont décroché un millième succès dans l’élite du football français, championnat dans lequel ils évoluent actuellement pour la 62e fois de leur histoire.

13 septembre 1953 – La première victoire de l’AS Monaco en première division

Le XI Rouge et Blanc : Vadel, Gianessi, Toris, Pédini, Rachinsky, Battistella, Pirroni, Conti, Walter, Skiba, Saunier (Entraîneur : Louis Dupal)

Bénéficiant du soutien indéfectible du Prince Rainier III, qui succède alors à son grand-père, le Prince Louis II, l’AS Monaco atteint enfin la Division 1 en 1953. C’est le 23 août de cette même année que les Rouge et Blanc disputent leur premier match de première division, contre le Toulouse FC. Les joueurs de Louis Dupal s’inclinent et doivent attendre la 5e journée pour décrocher leur premier succès. Face au Havre, les Asémistes s’imposent 4-1 grâce à des réalisations de Marius Walter, Raoul Conti et Jean Saunier.

3 juin 1961 – L’AS Monaco remporte son premier titre de champion de France

Le XI Rouge et Blanc : Garofalo, Nowak, Thomas, Ludvikowski, Biancheri, Szkudlapski, Hess, Hidalgo, Cossou, Carlier, Djibrill (Entraîneur : Lucien Leduc)

L’AS Monaco inaugure son mythique maillot à la Diagonale proposé par la Princesse Grace lors de la saison 1960/1961. Un nouveau maillot qui portera chance aux Rouge et Blanc, puisqu’ils décrocheront à l’issue de cette saison leur premier titre de champion de France. Emmenés par Lucien Leduc, les joueurs du Rocher doivent attendre la dernière journée pour être sacré. Victorieux le 3 juin 1961 contre Valenciennes (1-0, but d’Albertus Carlier), ils sont ensuite dans l’espérance d’un faux pas de Colombes, qui arrivera le lendemain. Les Parisiens font match nul contre Le Havre, et les Monégasques remportent leur premier titre de champion en première division avec une longueur d’avance.

18 janvier 1986 – Le plus large succès de l’AS Monaco en première division

Le XI Rouge et Blanc : Ettori, Puel, Stojkovic, Lacuesta, Amoros, Christen, Bijotat, Genghini, Fofana, Anziani, Bravo (Entraîneur : Lucien Muller)

L’AS Monaco est en 6e position du championnat avec 28 points et s’apprête à défier les Girondins de Bordeaux, 3es de première division avec 8 points d’avance et 22 buts encaissés, faisant d’eux la 3e meilleure défense du championnat. Mais ce soir-là, les Aquitains vont vivre un vrai cauchemar. Et ce, dès la première minute de jeu, lorsque Félix Acuesta ouvre le score. Bernard Genghini permet ensuite aux Rouge et Blanc de mener 2-0 à la mi-temps, avant un vrai récital en seconde période. Les Asémistes offrent une déferlante de buts aux quelques 9000 spectateurs présents au Stade Louis-II en faisant trembler 7 fois les filets ! Félix Acuesta, un quadruplé de Bernard Genghini, un doublé de Daniel Bravo, un but de Philippe Anziani et un but contre-son-camp des Bordelais permettent à l’AS Monaco de l’emporter 9-0, son plus large succès en première division.

13 septembre 2020 – La 1000e victoire de l’AS Monaco en première division

Le XI Rouge et Blanc : Majecki, Aguilar, Disasi, Badiashile, Ballo-Touré, Tchouameni, Fabregas, Diop, Gelson Martins, Ben Yedder, Volland (Entraîneur : Niko Kovac)

Après un match nul et une victoire lors des deux premières journées, les Rouge et Blanc accueillent le FC Nantes au Stade Louis-II pour le compte de la troisième journée de championnat. Les Asémistes démarrent parfaitement la partie en ouvrant le score grâce à Sofiane Diop dès la 5e minute de jeu mais voient les Nantais revenir en seconde période suite à un but de Ludovic Blas. Pas abattus, les joueurs de Niko Kovac repartent immédiatement à l’attaque et c’est Willem Geubbels qui va tromper la vigilance du gardien adverse pour repasser immédiatement devant. Grâce aux premiers buts en Ligue 1 de ses deux joueurs, l’AS Monaco gagne son 1000e match de première division !


Jean-Luc Ettori – Joueur le plus capé de l’AS Monaco en première division

Jean-Luc Ettori a pris place dans les buts de l’AS Monaco à 754 reprises, dont 602 fois en première division. Le gardien Français est celui qui a le plus porté les couleurs Rouge et Blanche en première division, permettant ainsi au Club de remporter de nombreux points par ses arrêtes décisifs. Au total, il a remporté 296 rencontres avec le maillot Asémiste.

Delio Onnis – Meilleur buteur de l’AS Monaco en première division

Delio Onnis est toujours le meilleur buteur de l’histoire du championnat de France

Avec 157 buts inscrits avec l’AS Monaco en première division entre 1973 et 1980, Delio Onnis est le meilleur buteur de l’histoire du Club. L’attaquant Argentin est également celui qui a le plus de fois fait trembler dans l’élite du football français avec un total de 299 buts.

Joao Moutinho – Le meilleur pourcentage de victoires avec l’AS Monaco (joueur)

Lorsqu’il était sur le terrain, Joao Moutinho est celui qui a connu le plus de succès avec l’AS Monaco

Joao Moutinho a disputé 158 matchs avec l’AS Monaco lors de ses cinq années au Club entre 2013 et 2018. Sur toutes ces rencontres, il a remporté 61,4% de ses matchs avec le maillot à la Diagonale. Le milieu Portugais est le joueur qui affiche, pour les joueurs ayant joué plus de 100 fois en première division avec les Rouge et Blanc, le plus haut pourcentage de victoires devant Fabinho (61,1% en 167 matchs).

Lucien Leduc – Le meilleur pourcentage de victoires avec l’AS Monaco (entraîneur)

Lucien Leduc a entraîné l’AS Monaco entre 1958 et 1963, puis entre 1977 et 1979

Lucien Leduc a passé sept années sur le banc de l’AS Monaco pour un total de 266 matchs. Le technicien Rouge et Blanc a remporté plus de la moitié de ses matchs à la tête du Club : 136 (51,5%). Arsène Wenger est le deuxième avec 132 victoires en 274 matchs (48,2%)  lorsqu’il était entraîneur sur le Rocher.


30

Comme le plus grand nombre de victoires sur une saison de première division. C’était en 2016/2017, avec 17 succès à domicile et 13 à l’extérieur, des records également sur une saison.

12

Comme la plus grande série de victoires de l’AS Monaco sur une saison. C’était en 2016/2017, avec 12 succès de rang sur les 12 dernières journées.


Le palmarès de l’AS Monaco en première division

  • Vainqueur en 1961, 1963, 1978, 1982, 1988, 1997, 2000 et 2017
  • Vice-Champion en 1964, 1984, 1991, 1992, 2003, 2014 et 2018
  • Troisième en 1956, 1958, 1985, 1989, 1990, 1993, 1996, 1998, 2004, 2005, 2015 et 2016
L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.