Fermer
Coupe de France 08 mars 2021, 23:57

L'AS Monaco s'offre un troisième derby en Coupe

L'AS Monaco s'offre un troisième derby en Coupe
Les Rouge et Blanc se sont imposés pour la troisième fois dans le derby de la Côte d'Azur cette saison, en battant l'OGC Nice en 16e de finale de la Coupe de France (2-0). Trois victoires en trois confrontations, une première depuis la saison 2013-2014.

Pour affronter l’OGC Nice, Niko Kovac procédait à plusieurs changements par rapport à la dernière rencontre face à Strasbourg. Krépin Diatta, Cesc Fàbregas et Stevan Jovetić débutaient notamment côté Rouge et Blanc. Pour sa part, Adrian Ursea comptait sur son homme en forme à la pointe de l’attaque, en la personne d’Amine Gouiri.

Une première demi-heure plutôt maîtrisée

Les deux formations se jaugent durant les premières minutes, sans créer de danger dans les deux surfaces. La première opportunité de la rencontre est pour Stevan Jovetić depuis l’extérieur de la surface, mais Walter Benitez capte sa tentative (11e). Fodé Ballo-Touré est trouvé à diverses reprises dans son couloir gauche, et réalise même un centre-tir instinctif mais le portier adverse veille au grain (18e). Les Niçois ne montrent pas grand-chose, la défense des Rouge et Blanc est bien en place durant cette entame de match.

Le maestro Cesc Fàbregas dans ses oeuvres

L’international espagnol réalise un premier acte parfait, mêlant justesse technique et passes millimétrées. Il est trouvé dans la surface des Aiglons et sert Kevin Volland en retrait, lequel croise sa frappe et trouve le petit filet de Walter Benitez, cette fois impuissant (1-0, 30e).

Cette passe décisive vient récompenser la prestation de qualité du champion du Monde espagnol. Le seul point noir de ces 45 premières minutes est la sortie d’Aurélien Tchouameni, contraint de laisser sa place à Eliot Matazo (35e) pour un coup reçu à la cheville. Au retour des vestiaires, les Noir et Rouge reviennent avec de meilleures intentions.

Une alerte niçoise en guise de réponse

Alexis Claude-Maurice fait frémir la défense monégasque, mais son tir à l’entrée de la surface frôle le montant de Radoslaw Majecki (55e). Puis Kasper Dolberg entre en jeu, afin d’amener un apport offensif supplémentaire. Le Danois touche d’ailleurs la base du poteau gauche du portier monégasque sur une frappe à ras de terre pleine de malice (62e).

Stevan Jovetić répond alors aux Niçois sur coup franc, et son tir termine sa course dans le petit filer extérieur (76e). Les deux formations se créent de belles opportunités. Alors que la fin de match approche, les Rouge et Blanc continuent leurs assauts sur les cages de Walter Benitez. Le dernier rempart des Aiglons réalise d’ailleurs un superbe arrêt devant l’attaquant monténégrin à bout portant (87e).

Le break en fin de rencontre

Mais dans la continuité de l’action, Ruben Aguilar presse haut et se saisit du cuir aux 25 mètres adverses. Il poursuit son effort et vient croiser sa frappe qui termine sa course dans le petit filet opposé des buts niçois (2-0, 87). Le break est fait, et le score ne bougera plus jusqu’au coup de sifflet final.

Grâce à ce succès, le troisième dans un derby cette saison, une première depuis 2013-2014, les hommes de Niko Kovac se qualifient donc pour les huitièmes de finale de la Coupe de France. Ils retrouveront ainsi un autre club de l’élite, le FC Metz. Mais avant cela, les Monégasques retourneront au combat en Ligue 1 dès ce dimanche après-midi face à Lille au Stade Louis-II (17h05 à huis clos), pour le choc de la 29 journée de Ligue 1. 

La feuille de match :

Coupe de France – 16e de finale

OGC Nice 0-2 AS Monaco

Mi-temps : 0-1

Buts :  Volland (30e), Aguilar (87e) pour l’AS Monaco

Avertissements : Saliba (75e), Nsoki (86e)pour Nice ; Majecki (62e) pour l’AS Monaco

OGC Nice :  Benitez – Daniliuc (Lotomba, 56e), Saliba ©, Todibo, Nsoki (Bambu, 89e) – Maolida, Schneiderlin, Lees-Melou, Claude-Maurice, Kamara (Dolberg, 56e) – Gouiri
Entraîneur : Adrian Ursea

AS Monaco : Majecki – Aguilar, Maripan (Badiashile, 46e), Disasi ©, Ballo-Touré (Caio Henrique, 80e) – Diatta (Diop, 64e), Fofana, Tchouameni (Matazo, 35e), Fabregas (Golovin, 80e) – Jovetić, Volland
Entraîneur : Niko Kovac

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.