Fermer
Ligue 1 Uber Eats 16 octobre 2021, 10:00

L'Olympique Lyonnais pour les nuls, avec @InsideGones

L'Olympique Lyonnais pour les nuls, avec @InsideGones
L'AS Monaco se déplace sur la pelouse de l'Olympique Lyonnais, ce samedi (21h) à l'occasion de la 10e journée de Ligue 1. Avant ce choc, focus sur l'adversaire des Rouge et Blanc avec le compte spécialisé @InsideGones.

C’est un classique du championnat de France. Un choc attendu chaque saison. Ce samedi (21h sur Canal + Décalé), l’AS Monaco se déplace sur la pelouse du Groupama Stadium pour y affronter l’Olympique Lyonnais. Un adversaire classé 10e avant cette 10e journée de Ligue 1 que l’on vous présente en compagnie d’Alexandre, community manager d’@InsideGones, média spécialisé qui traite de toute l’actu du club rhodanien.

Des renforts tardifs mais réputés

Les supporters lyonnais ont dû s’armer de patience pour voir leur mercato prendre forme cet été. Mais finalement, après des semaines très calmes, tout s’est accéléré dans la dernière ligne droite avec des renforts de poids, au premier rang desquels Jérôme Boateng, champion du monde 2014 arrivé libre après la fin de son contrat au Bayern Munich. Ajoutez à cela le latéral gauche Emerson Palmieri, prêté par Chelsea, et Xherdan Shaqiri, acheté à Liverpool, et vous obtenez trois nouveau titulaires indiscutables dont l’apport se fait déjà ressentir.

Xherdan Shaqiri, c'est le seul achat du mercato mais il est en demi-teinte. Quand il joue avec Malo Gusto ça se passe bien car il peut rentrer sur son pied gauche et le latéral prendre son couloir, alors qu'avec Léo Dubois ils se marchent un peu dessus.
AlexandreCommunity manager d'@InsideGones

« Il fallait absolument vendre des joueurs avant de pouvoir recruter, donc ça a mis du temps à se déclencher, explique Alexandre. Emerson Palmieri a été prêté, ce qui est assez rare à l’OL, mais son apport est très positif, c’est un titulaire indiscutable et on a enfin un bon arrière gauche, ce qui n’était pas le cas depuis le départ de Ferland Mendy. Jérôme Boateng prend petit à petit du rythme car il n’avait pas joué depuis plusieurs semaines avant son arrivée. Je pense que la trêve internationale lui aura fait du bien. »

« Xherdan Shaqiri, c’est le seul achat du mercato mais il est en demi-teinte. Quand il joue avec Malo Gusto ça se passe bien car il peut rentrer sur son pied gauche et le latéral prendre son couloir, alors qu’avec Léo Dubois ils se marchent un peu dessus. On ne peut pas lui enlever la qualité de son pied gauche, mais on attend plus de lui. »

Un bilan (trop) à l’équilibre

Après neuf journées de championnat, l’OL pointe pile au milieu du classement, à la 10e place. Avec 3 victoires, 4 nuls et 2 défaites, 14 buts marqués et 13 encaissés, les chiffres sont presque à l’équilibre. Ce qui est loin des attentes du début de saison au niveau comptable.

« C’est là où le bas blesse, souligne notre spécialiste. On perd deux points dans les arrêts de jeu contre Saint-Etienne (1-1) et Clermont (3-3), un autre contre le PSG (1-2). Ce sont ces points-là qui manquent pour être sur le podium et ils peuvent faire mal à la fin, surtout avec le gros calendrier qui arrive. Ça reste très serré, il n’y pas beaucoup d’écart, mais le bilan comptable est le point négatif du début de saison. »

La patte Bosz déjà visible

Pour tourner la page Rudi Garcia, l’OL a fait appel à un coach étranger et expérimenté en la personne de Peter Bosz. Le technicien néerlandais de 57 ans, passé par Toulon durant sa carrière de joueur (1988-1991), arrive avec la réputation d’un coach exigeant, dont les équipes pratiquent un football offensif et intense, basé sur la possession de balle, à l’image de l’Ajax Amsterdam qu’il a emmenée en finale de la Ligue Europa en 2017.

« Au niveau du jeu c’est assez positif. On a l’impression que le coach a insufflé un nouvel élan, on sent que c’est le mérite qui prime, il parle de jeu, il est franc avec les joueurs. On sent une unité au sein du club, notamment avec les supporters. Avant, Lyon subissait beaucoup et avec la balle on misait beaucoup sur les individualités. Là, on sent que le collectif est plus fort et que le danger peut venir de plusieurs endroits. La défense joue beaucoup plus haut, il y a aussi un impact de l’entraîneur sur les performances d’Anthony Lopes, même s’il sera suspendu contre Monaco. Depuis le début de saison, c’est le meilleur Lyonnais avec Lucas Paquetá. »

Objectif podium… et Ligue Europa

Pour le moment, l’OL n’est pas dans les clous au niveau des points. Et l’enchaînement qui arrive pourrait se montrer, si ce n’est décisif, déjà très important pour les Lyonnais, qui vont enchaîner en Ligue 1 des confrontations face à Monaco, Nice, Lens, Rennes et Marseille, également candidats aux places européennes. Le tout entrecoupé de deux rencontres de Ligue Europa face au Sparta Prague, également très importantes pour le club. Une période charnière à l’issue de laquelle les fans rhodaniens devraient y voir plus clair.

« Si on ne termine pas sur le podium, il faudra qu’il y ait un très beau parcours en Ligue Europa, explique Alexandre. Jean-Michel Aulas a fixé les demi-finales comme objectif, ce qui me semble raisonnable en fonction des équipes qui seront reversées de la Ligue des champions. Emerson, Boateng et Shaqiri ont remporté des compétitions européennes, Bosz est allé en finale de C3 avec l’Ajax Amsterdam, donc la Ligue Europa va vraiment être très importante cette année. En championnat, il y a énormément de concurrence, même si l’objectif sera quand même d’être sur le podium. Mais la Ligue Europa sera mise au même niveau que la Ligue 1. »

La compo contre Saint-Etienne (1-1) : Lopes – Dubois, Boateng, Diomandé, Henrique – Caqueret, Guimaraes – Shaqiri, Aouar, Toko-Ekambi – Paquetá.

Remplaçants : Pollersbeck, Lukeba, Denayer, Da Silva, Gusto, Keita, Mendes, Cherki, Kadewere

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.