Fermer
Club 21 juillet 2020, 18:54

Niko Kovac : "L'AS Monaco est un grand club avec une grande histoire"

Pendant plus d'une heure, Niko Kovac s'est livré auprès des journalistes à l'occasion de sa première conférence de presse en tant qu'entraîneur de l'AS Monaco. Retour sur les paroles du technicien croate qui n'a épargné aucun sujet.

Les premiers contacts avec l’AS Monaco

Ces contacts ont été une surprise pour moi, et le fait que tout ce soit passé aussi rapidement explique le fait que je vous parle aujourd'hui en Anglais. J'espère apprendre rapidement le Français. En ce qui concerne mon choix, la raison est simple : l'AS Monaco est un grand club avec une grande histoire. Il est vrai que les dernières saisons n'ont peut-être pas été à la hauteur des objectifs mais nous allons travailler d'arrache-pied pour ramener l'AS Monaco en haut de la Ligue 1.

Sa capacité d’adaptation

Chaque coach a sa propre philosophie, sa propre façon de penser le football. Dans le passé, j'ai joué avec différents styles, que ce soit à l'Eintracht Francfort ou au Bayern Munich. Ce sera peut-être le cas également à l'AS Monaco. Pour l'instant, j'accorde beaucoup d'importance à la vue d'ensemble que je dois avoir de cette équipe. Après cette première phase, je pourrai choisir la meilleure tactique et le meilleur système de jeu qui convienne à l'équipe. Nous devons nous adapter. Chaque entraineur a en général 2 ou 3 styles de jeu différents avec lesquels il peut jouer pendant une saison, mais ce n'est pas encore facile de choisir pour l'instant.

Sa vision de la Ligue 1

Bien évidemment que je suivais le championnat français. Le football français est renommé, l'équipe nationale est deux fois championne du monde et beaucoup de grands joueurs sont passés par cette sélection et par l'AS Monaco. Je vais travailler pour améliorer l'équipe et pour que les gens regardent l'AS Monaco avec beaucoup de plaisir.

L’utilité de son expérience de joueur

Mon vécu en tant que joueur m'aide énormément en tant que coach aujourd'hui. J'ai eu la chance de connaitre de grands entraîneurs avec lesquels j'ai pu travailler et c'est de l'expérience que j'ai pu utiliser en tant qu'entraîneur et en tant que sélectionneur. Ce sont des outils dont je me sers, dans lesquels j'essaie de puiser le plus possible. Je pense que le travail fait dans le passé par moi, mon frère et mon staff, peuvent le démontrer.

Les objectifs de l’AS Monaco

Vous ne pouvez pas changer le passé et les dernières saisons. Nous pouvons en revanche travailler sur le futur. C'est ce qu'il faut regarder. Nous venons ici pour que l'AS Monaco retrouve les sommets et le haut de l'affiche. Notre objectif est de retrouver les compétitions européennes.

Ses premiers contacts avec le groupe

Les premiers contacts avec le groupe et le staff ont été très bons. Je retiens beaucoup de positif de ces premières séances qui ont été très intenses. En tant que coach, nous avons besoin de temps mais je crois que les cinq semaines que nous avons devant nous seront utiles pour bien préparer la saison et atteindre ensuite les objectifs qu'on s'est fixés. Je suis certain que Paul Mitchell, Oleg Petrov et moi-même pourront trouver les solutions pour que l'équipe soit encore meilleure.

Le recrutement

Nous allons avoir notre premier match amical demain. J'ai besoin d'avoir une vue d'ensemble de l'effectif et des forces en présence. Nous aurons ensuite des discussions avec Oleg Petrov et Paul Mitchell pour améliorer l'équipe et j'ai toute confiance en eux pour faire les bons choix. Ils feront le maximum pour mettre à ma disposition une très bonne équipe et je les crois. C'est l'une des raisons pour lesquelles je me suis engagé, j'ai confiance en eux. Je les remercie, ainsi que le président Dmitri Rybolovlev, pour la confiance qu'ils m'accordent et je suis très motivé à leur rendre.

Sa méthodologie de travail

Je joue un football intensif. Cela nécessite d'être en bonne forme pour pouvoir le pratiquer. J'ai eu l'occasion de faire beaucoup de préparations dans ma carrière et je sais qu'il est important d'être en bonne forme physiquement donc, mais aussi au point techniquement et tactiquement. Il va falloir utiliser chaque jour des cinq prochaines semaines pour travailler sur ces aspects de manière optimale. Il faudra beaucoup de passion et de travail pour notre premier match en août et nous ferons tout notre possible pour y arriver en pleine forme.

Le jeu offensif d’antan de l’AS Monaco

Bien évidemment que je me rappelle du passé de l'AS Monaco. J'ai joué ici en 1997-1998 avec Leverkusen contre des joueurs comme David Trézeguet, Thierry Henry ou encore Fabien Barthez. C'était une très bonne équipe qui pratiquait le beau jeu. Je suis aussi partisan de cela mais il faut également penser à défendre. Il faut trouver le bon équilibre et c'est ce vers quoi je tends. J'ai toujours essayé de pratiquer un football séduisant mais il faut pour cela travailler avec les joueurs et bien faire passer les messages. J'ai confiance en ce groupe et je suis sur que nous allons faire du bon travail pour y arriver.

Robert Moreno

Si j'ai croisé Robert Moreno? Non je ne l'ai pas croisé. Oleg Petrov m'a demandé si je ne voyais pas d'inconvénient à ce qu'il salue les joueurs et bien évidemment que non, je trouvais cela normal. Il a pu parler aux joueurs avant son départ et je trouve cela très bien.

Son staff

Il y a trois personnes avec moi dans mon staff : mon frère Robert, mon premier adjoint, qui comme vous l'imaginez est une personne de grande confiance pour moi sur laquelle je peux m'appuyer en toute circonstance et qui a aussi une très belle carrière de joueur. Il y a également Goran Lackovic, qui est mon deuxième adjoint et avec lequel j'ai travaillé avec la sélection Croate, mais aussi Walter Gferer qui est Autrichien et qui sera plus axé sur la préparation physique. Nous sommes une petite équipe mais une équipe solide qui se connait bien et sur laquelle on peut bien évidemment compter. Pour les gardiens, nous avons pour l'instant Christophe qui fait du très bon boulot. Nous échangeons avec Oleg et Paul, donc nous restons à l'affût des opportunités éventuelles sur le marché. Mais pour l’instant nous restons comme ça.

Le mélange entre jeunesse et expérience

L'important, c'est d'avoir un bon mix. Ce n'est pas un problème de travailler avec des jeunes joueurs, bien au contraire, c'est quelque chose que j'apprécie beaucoup. J'ai commencé au groupe Red Bull et je m'y suis occupé pendant un an et demi des équipes de jeune. Beaucoup d'entre eux évoluent aujourd'hui en Bundesliga et c'est une fierté de constater leur progression. Je me suis aussi consacré aussi aux jeunes talents croates comme Brozovic, Kovacic, Vrsaljko, qui ont éclos aujourd'hui. L'AS Monaco est célèbre pour son centre de formation son Academy, qui a sorti de nombreux grands joueurs. Les jeunes bossent bien et font travailler les plus anciens. Derrière, les prestations s'en ressentent, c'est vraiment une bonne chose.

Les installations du club

Je suis très heureux de ce que j'ai pu découvrir depuis dimanche. Quand je suis arrivé, j'ai tout de suite dit à Paul Mitchell : j'adore ce centre d'entraînement. Il y a aussi ce projet merveilleux avec le nouveau. Pour l'instant, c'est vrai qu'il est simple, mais il y a une très bonne atmosphère et c'est vraiment de bon augure pour travailler.

Les anciens Croates de l’AS Monaco

Je connais bien Danijel Subasic, il a accompli un travail formidable ici. Je l'appellerai prochainement pour prendre de ses nouvelles et discuter de l'AS Monaco. J'appellerai également Dado Prso, car c'est quelqu'un que j'apprécie et avec lequel j'ai évolué avec la sélection Croate. Comme il habite proche de Monaco, ce sera un grand plaisir pour moi de le revoir et d'échanger.

Les supporters du Club

Je connais un petit peu la situation de l'AS Monaco et cela n'empêche pas qu'il y ait beaucoup de supporters sur ce que j'ai pu voir. C'est quelque chose de très positif car ils pourront nous encourager dans toute la France. C'est à nous de faire de notre mieux pour faire venir les spectateurs à domicile.

 

Revivez la conférence de presse de Niko Kovac, en compagnie d’Oleg Petrov et Paul Mitchell, sur notre page Facebook.

Live : Suivez en direct la présentation de Niko Kovac

Suivez en direct la présentation de Niko Kovac, nouvel entraîneur de l'AS Monaco. Il sera accompagné pour l’occasion par Oleg Petrov, Vice-Président, directeur général et Paul Mitchell, directeur sportif.

Publiée par AS MONACO sur Mardi 21 juillet 2020

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.