Fermer
Ligue 1 Uber Eats 02 février 2021, 17:15

Niko Kovac : "Ne pas tomber dans la facilité"

Niko Kovac : "Ne pas tomber dans la facilité"
Toujours invaincu en 2021 avec l’AS Monaco, le coach des Rouge et Blanc s’est exprimé devant la presse à la veille de la réception de l'OGC Nice au Stade Louis-II pour le 100e derby de la Côte d'Azur (coup d’envoi 21h).

Le mois de janvier a été très prolifique pour l’AS Monaco, avec 15 points empochés sur les 15 derniers possibles. Niko Kovac et ses hommes souhaitent donc poursuivre cette belle série ce mercredi face à Nice au Stade Louis-II, dans le 100e derby de la Côte d’Azur. Juste après la présentation officielle de Krépin Diatta aux médias, c’était au tour du coach des Rouge et Blanc de se présenter devant la presse. Il a notamment insisté sur le fait de distancer la sixième place, synonyme de premier rang qualificatif aux compétitions européennes. Extraits.

Bonjour coach. Comment abordez-vous ce match ? 

Nous sommes contents de nos derniers résultats, mais vous le savez, tout va très vite dans le football. Nous ne devons pas penser au passé, nous devons nous concentrer sur le futur et les prochaines échéances pour le Club. C’est un nouveau match. Nous repartons de zéro.

Vous avez renversé la situation avec cinq victoires consécutives. Votre expérience du haut niveau fait-elle la différence ? 

Quand je suis arrivé, je vous ai annoncé que l’on ferait le point dans six mois afin de voir où nous nous situions. Maintenant les joueurs comprennent de mieux  en mieux ce que je leur demande, ils abordent mieux certaines situations. Nous avons besoin de temps pour nous améliorer, c’est un long processus. Aujourd’hui, il y a des automatismes, les mouvements viennent plus naturellement. Les joueurs méritent ces résultats car ils travaillent dur à l’entraînement.

Vous parvenez à atteindre vos objectifs seulement grâce au travail. Je veux faire progresser les jeunes joueurs mais aussi les plus expérimentés. Nous sommes sur la bonne voie mais il y a encore des matchs à venir. La situation peut très vite changer, nous devons rester focus et positifs. Il ne faut pas tomber dans la facilité.

Les coachs adverses soulignent notre bonne endurance c’est vrai, c’est quelque chose de positif. A mon arrivée, je voulais changer les mentalités et apporter de l'agressivité dans le jeu de mon équipe.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

Raymond Domenech a loué le pressing monégasque dimanche dernier. Parlez-nous de la dimension physique que vous inculquez à vos joueurs…

Le football a beaucoup évolué ces dernières années. Si vous voulez développer un football offensif, vous avez besoin d’être préparés physiquement. Sans ça vous ne pouvez pas jouer comme vous le souhaitez. De nos jours, il y a différentes caractéristiques physiques établies pour suivre les joueurs. On a réalisé une bonne préparation physique et je n’ai rien à redire sur l’état d’esprit.

Les coachs adverses soulignent notre bonne endurance c’est vrai, c’est quelque chose de positif. A mon arrivée, je voulais changer les mentalités et apporter de l’agressivité dans le jeu de mon équipe. On travaille bien, on a une bonne équipe, les joueurs sont concentrés dans leur travail. Ils comprennent mieux ma vision des choses. Si vous arrivez à allier l’aspect tactique et les capacités physiques, vous pouvez réaliser de belles choses.

C’est un derby, c’est un match spécial. Tout ce qui s’est passé récemment est à oublier, ce n’est pas un match comme les autres. Si vous regardez le classement, Nice a gagné 18 points à l’extérieur sur les 26 qu’elle possède, c’est une équipe qui a de sérieux arguments pour performer à l’extérieur.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

Que craindre de l’OGC Nice ?

C’est un derby, c’est un match spécial. Tout ce qui s’est passé récemment est à oublier, ce n’est pas un match comme les autres. Si vous regardez le classement, Nice a gagné 18 points à l’extérieur sur les 26 qu’elle possède, c’est une équipe qui a de sérieux arguments pour performer à l’extérieur. Je ne m’attends pas à un match facile, nous devons donner le maximum. Nous devons continuer notre progression et faire plaisir à nos supporters. Notre but est de gagner évidemment, et continuer d’aller de l’avant. Je pense que ça va être  un bon match des deux côtés.

Que pensez-vous des événements liés aux supporters ces derniers temps en France ?

C’est très difficile, le football est un sport magnifique mais je ne pense pas que cela soit la chose la plus importante dans la vie. Tout le monde veut être le meilleur possible, je ne pense pas que cela soit la bonne manière d’aborder la chose.

Pouvez-vous nous donner des indications sur votre groupe face à Nice?

Actuellement, Gelson Martins est le seul à être blessé. Il est en phase de soins après son intervention. Les autres joueurs sont tous présents à l’entraînement, et en bonne santé. Je suis content de cela, j’ai beaucoup de joueurs disponibles. Je souhaite mettre en avant le très bon travail du staff médical. J’ai différents choix à ma disposition, je suis ravi mais je vais avoir des migraines (sourire), je vais devoir faire des choix. Il vaut mieux cette situation que l’inverse.

Nous devons rester sur cette bonne voie, garder et même élargir l'écart avec les équipes derrière. Il y a des équipes performantes aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. Il nous reste 16 matchs, nous sommes focus sur demain.
Niko Kovac Entraîneur de l'AS Monaco

Aleksandr Golovin peut-il débuter ?

Nous sommes à deux jours après notre dernier match, nous verrons la situation physique de l’effectif. Golo a l’opportunité de commencer demain mais c’est encore trop tôt pour décider, nous avons un entraînement cet après-midi. Je dois en parler au staff ainsi qu’aux joueurs, on verra.

Vous êtes à trois points du PSG. L’AS Monaco est-il prêt à se mêler à la course à la Ligue des Champions ?

Tout va très vite dans le football. Si nous revenons deux ans en arrière, on n’aurait pas pensé que l’AS Monaco se retrouve aujourd’hui à cette place. Ce serait un miracle de figurer sur le podium.  Nous savons ce qu’il nous reste à faire. Nous devons rester sur cette bonne voie, garder et même élargir l’écart avec les équipes derrière. Il y a des équipes performantes aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. Il nous reste 16 matchs, nous sommes focus sur demain. Les trois équipes devant sont très bien structurées, cela va être compliqué d’aller les chercher. Nous devons rester calmes. On fera le point en fin de saison.

Qu’avez vous pensé du relâchement en fin de match face à Nantes ?

Parfois le coach est content lorsque son équipe gagne, mais après le match je n’étais pas complètement satisfait. Concéder un but n’est peut être pas une mauvaise chose au final, cela m’a permis de parler avec les garçons. C’est un prétexte pour les sensibiliser sur la concentration à avoir durant un match. C’est un bel argument pour rester focus 90 minutes et pas seulement 75 comme dimanche dernier. Nous avons pris des mauvaises décisions, avec quelques erreurs. On va poursuivre notre apprentissage. Il faut préserver ce sens du sacrifice grâce au travail et rester concentrés jusqu’à la dernière question.

On a toujours cette sensation de jouer à domicile et à l’extérieur. Pour les matchs à domicile, vous êtes dans vos vestiaires, dans votre environnement. L'absence des spectateurs est le plus gros changement. Malheureusement, le stade est vide à domicile comme à l’extérieur.
Niko KovacEntraîneur de l'AS Monaco

Vous avez toujours cette impression de jouer à domicile ou à l’extérieur à cause de l’absence des supporters?

On a toujours cette sensation de jouer à domicile et à l’extérieur. Pour les matchs à domicile, vous êtes dans vos vestiaires, dans votre environnement. L’absence des spectateurs est le plus gros changement. Malheureusement, le stade est vide à domicile comme à l’extérieur. C’est un peu particulier, à l’extérieur vous avez tout de même un déplacement à faire. Nice est un adversaire compliqué, c’est une équipe qui travaille bien, nous devons donner le maximum pour remporter la bataille.

Quel bilan du mercato tirez-vous ?

Paul et Oleg ont dû vous parler du mercato avant moi, le marché est compliqué actuellement. La Premier League est le championnat le plus riche, et les Anglais ont moins dépensé cet hiver. Personne ne sait ce qu’il va se passer dans le futur. Nous avons fait un bon transfert, je suis content des deux premières apparitions de Krépin Diatta. On avance pas à pas, je suis satisfait de mon équipe. J’ai 22 ou 23 joueurs à disposition, ils savent ce qu’ils ont à faire pour être performants.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.