Fermer
Coupe de France 27 janvier 2020, 15:31

Robert Moreno : "Avoir une force collective"

Robert Moreno : "Avoir une force collective"
Avant la réception de Saint-Étienne ce mardi soir à 20h55 en 8e de finale de la Coupe de France, Robert Moreno a répondu aux questions des médias lors du point presse d'avant match. Extraits.
On doit améliorer les phases défensives. Aujourd'hui nous avons travaillé cela. Le football est complexe il y a beaucoup de choses que l'on doit travailler, c'est collectif. On peut pointer l'erreur d'un joueur, mais avant cela il y en a d'autres. Car une équipe doit faire beaucoup de choses pour arriver dans notre surface. Pour cela nous devons corriger l'ensemble, pas seulement la finalité.
Je veux faire une "clean-sheet", car on depuis mon arrivée on a marqué et encaissé des buts à chaque match. Si on ne prend pas de but, on va gagner car on a la capacité de marquer à chaque match.
Willem Geubbels s'entraîne avec nous, normalement, j'espère que la semaine prochaine Pietro Pellegri reprendra aussi avec l'équipe, nous avons confiance en eux.

Quand tu as un match trois jours après un autre généralement c'est difficile. Mais quand tu as un match comme samedi dernier, c'est bon d'en avoir un autre rapidement derrière pour faire une bonne performance et essayer de rectifier le tir.
Pour moi Strasbourg était un match difficile pour toute l'équipe, pas seulement pour Fàbregas. Je ne comprends pas comment nos supporters peuvent siffler un joueur qui porte le maillot de l'AS Monaco. Pendant le match, les joueurs ont besoin de soutien. Après je comprend le mécontentement des supporters, mais c'est à la fin du match que ce mécontentement doit d'exprimer.
Le match contre Strasbourg est celui où les joueurs ont le plus couru depuis que je suis ici. Cela peut paraître positif, mais cela ne l'est pas. Si on a beaucoup couru, c'est que nous n'avons pas bien fait les choses. Le but n'est pas de courir beaucoup, mais de courir bien.

Il y a la qualité individuelle, mais notre tactique est d'allier les qualités individuelles de chaque joueur pour avoir une force collective. Si un joueur commet une erreur, un autre est là en soutien, c'est ce que nous recherchons sur le plan défensif.
Nous devons donner à Ben Yedder la possibilité d'être plus proche de la surface adverse et c'est ce que nous avons eu du mal à faire contre Strasbourg. Nous avons aussi beaucoup analysé cela via la vidéo, et nous travaillons dessus avec les joueurs.
L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.