Fermer
Partout Toujours 01 décembre 2021, 10:00

Simon : "Je postais des vidéos de Flavio Roma sur mon Skyblog"

Simon : "Je postais des vidéos de Flavio Roma sur mon Skyblog"
Pour célébrer la présence systématique de nombreux supporters monégasques dans les parcages à l’extérieur, asmonaco.com poursuit sa série dédiée aux soutiens des Rouge et Blanc. Pour ce septième épisode, partez à la découverte de Simon, à Angers.

Il est né à Angers, y a grandi et y vit toujours. Pourtant, le cœur de Simon bat en rouge et blanc. Agé de 25 ans, ce chargé de communication et responsable sponsoring au NDC Angers, dont l’équipe fanion évolue en Régionale 1, est tombé amoureux de l’AS Monaco en suivant l’épopée de 2003-2004 en Ligue des champions. Et depuis, cette passion ne l’a jamais quitté, comme il l’a confié dans ce nouvel épisode de notre série « Partout Toujours ».

Mon premier souvenir "en vrai" est quand je les ai vus à Angers. C'était un match de Coupe de la Ligue face à Nantes, mais comme c'était pendant la Coupe du monde de rugby 2007, le match avait été délocalisé à Angers. J'en avais profité pour y aller et ça reste un super souvenir. En plus on était menés 2-0 et on avait gagné 3-2.
SimonSupporter de l'AS Monaco

Bonjour Simon. Comment es-tu devenu supporter de l’AS Monaco en ayant grandi à Angers ?

C’est tout bête, mais lorsque j’ai commencé le foot c’était la période où Monaco jouait la Ligue des champions, avec l’épopée de 2004 que j’ai suivie à la télé. Comme c’était diffusé en clair sur TF1, c’étaient les seuls matchs que je regardais. J’ai donc commencé à suivre Monaco et, de fil en aiguille, je me suis attaché au Club. En plus j’aimais bien le rouge, et quand on est enfant ça suffit parfois (rires). Et puis ensuite j’avoue que j’ai un peu refilé la passion à tout le monde à la maison.

Quel est ton premier souvenir avec l’AS Monaco ?

Mon premier souvenir « en vrai » est quand je les ai vus à Angers. C’était un match de Coupe de la Ligue face à Nantes, mais comme c’était pendant la Coupe du monde de rugby 2007, le match avait été délocalisé à Angers. J’en avais profité pour y aller et ça reste un super souvenir. En plus on était menés 2-0 et on avait gagné 3-2, grâce notamment à un doublé de Nenê et un but de Serge Gakpé.

Comment vis-tu le fait d’être supporter monégasque à Angers ? Ça chambre un peu ?

C’est vrai que je n’ai pas trouvé beaucoup d’autres supporters monégasques. En plus, je suis d’un petit village à côté d’Angers, où j’ai commencé le foot, et on devait être deux à aimer Monaco dans le club. Et le second devait avoir dix ans de plus que moi… Mes potes étaient supporters de Lyon ou de Marseille et parfois c’était un peu compliqué, surtout quand on est descendus en Ligue 2. Après, l’avantage c’était qu’au moins on ne perdait plus de matchs contre Lyon et Marseille donc ils me laissaient tranquilles (rires) ! En plus, c’était l’occasion de venir les voir jouer à Angers, qui évoluait également en Ligue 2 à l’époque. C’était un mal pour le Club mais un bien pour moi.

J'essaye d'aller à Nantes, en fonction de la date à laquelle tombe le match. En plus La Beaujoire est également un sacré stade, avec une ambiance particulière. Ce n'est pas très loin et on ne va pas se mentir, en tant qu'Angevin, c'est toujours un plaisir de voir Monaco battre Nantes (sourire).
SimonSupporter de l'AS Monaco

Malgré la distance, es-tu déjà venu au Stade Louis-II ?

Oui, mes parents m’y ont emmené lors des vacances, au cours de la saison 2013-2014, la première depuis la remontée en Ligue 1. C’était un match contre Montpellier, que nous avions gagné 4-1. C’était au mois d’août, pour la 2e journée de championnat, et il y avait beaucoup de monde dans les tribunes. C’était quelque chose de magique et mémorable pour moi qui était un supporter éloigné géographiquement.

On imagine que tu dois profiter du grand nombre de clubs professionnels dans l’Ouest de la France pour aller voir jouer Monaco à l’extérieur…

Oui, j’essaye d’aller à Nantes, en fonction de la date à laquelle tombe le match. En plus, La Beaujoire est également un sacré stade, avec une ambiance particulière. Ce n’est pas très loin et on ne va pas se mentir, en tant qu’Angevin, c’est toujours un plaisir de voir Monaco battre Nantes (sourire). Je ne suis jamais allé ailleurs, parce qu’après il y a quand même beaucoup de route à faire.

Quel est ton joueur préféré dans l’histoire de l’AS Monaco ?

Quand j’étais petit, je jouais gardien de but et j’adorais Flavio Roma. J’avais un Skyblog sur l’AS Monaco et je postais des vidéos de ses arrêts que je trouvais sur YouTube. Je l’aimais vraiment beaucoup. Plus récemment, j’adorais aussi Radamel Falcao, un joueur exemplaire et qui donnait toujours tout pour l’équipe. Il a vraiment laissé une belle image à Monaco. Et actuellement, Aurélien Tchouameni monte vraiment en puissance, il est impressionnant et ça fait plaisir de voir ça.

Quand j'étais petit je n'avais pas le droit de regarder les matchs le soir, donc je les enregistrais sur VHS et le lendemain matin je me levais plus tôt que d'habitude et je calais l'enregistrement sur la fin pour voir le résultat. Et quand je rentrais de l'école, si ça c'était bien passé pour Monaco, je regardais le match en entier.
SimonSupporter de l'AS Monaco

A t’écouter parler, on imagine que tu as quelques maillots frappés de la Diagonale dans ton armoire…

Je dois en avoir six ou sept oui, mais je ne les floque pas car on ne sait jamais vraiment combien de temps les joueurs vont rester au Club. Le premier que j’ai eu, c’était un maillot jaune orangé, que l’on portait à l’extérieur en 2005-2006. Celui-là, je l’ai porté très, très longtemps, je l’ai usé à fond. Et puis un maillot comme celui-là à Angers, il n’y en a pas deux.

Est-ce que tu te souviens d’une anecdote particulière en lien avec le Club ?

Déjà, quand j’étais petit je n’avais pas le droit de regarder les matchs le soir, donc je les enregistrais sur VHS et le lendemain matin je me levais plus tôt que d’habitude et je calais l’enregistrement sur la fin pour voir le résultat. Et quand je rentrais de l’école, si ça c’était bien passé pour Monaco, je regardais le match en entier. Quand on y repense, c’était assez sympa comme époque. Et puis l’année du titre, j’étais allé en famille voir le match à Angers. Ma sœur n’était pas dans la même tribune que moi et elle est descendue pour voir les joueurs reprendre le bus après la rencontre. Elle a pu prendre une photo avec Benjamin Mendy, qui enchaînait tellement les selfies que le bus de Monaco a commencé à partir sans lui !

Pour terminer, comment vois-tu ce match de mercredi entre Angers et Monaco ?

Je suis constamment positif, donc j’espère toujours que Monaco va gagner. En tant que supporter, je le sens plutôt bien, même si c’est toujours compliqué de venir faire un résultat sur la pelouse du SCO. Mais Monaco a remporté ses trois derniers matchs contre Angers, donc ça va passer. En tout cas, je pense que ce sera un beau match !

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.