Fermer
Academy 16 avril 2019, 14:00

Zineddine Bourebaba : "Ici, tout est plus intense" (1/2)

Zineddine Bourebaba : "Ici, tout est plus intense" (1/2)
Après avoir grandi et joué en banlieue parisienne, Zineddine Bourebaba a rejoint l'Academy en 2017. De Savigny-le-Temple à l'AS Monaco, il retrace son parcours et se confie sur son arrivée au club.

En quelques phrases, qui es-tu ?

Je m’appelle Zineddine Bourebaba, je suis né à Evry le 28 septembre 2002. J’ai grandi à Savigny-le-Temple, là où j’ai touché mes premiers ballons. J’avais à peine 5 ans et demi lorsque tout a commencé.

Tu as évolué dans différents clubs avant de rejoindre l’Academy… 

J’ai toujours été à Savigny mais l’année précédent mon arrivée à Monaco, j’ai évolué à Fontainebleau puis au Paris FC. Enfin à l’été 2017, je suis venu ici.

Qu’est-ce qui change par rapport à la banlieue parisienne ? 

Le cadre de vie (rires). Le matin tu te réveilles, t’es heureux. Il fait toujours beau. C’est une source de motivation supplémentaire. Sur le plan sportif, c’est le rythme… Ici tout est plus intense. Les séances sont différentes car aucun aspect n’est négligé. Les temps de repos sont moindres.

C’était une décision difficile pour toi de quitter la région parisienne ?

Non pas vraiment. J’ai toujours eu beaucoup d’affection et d’admiration pour l’AS Monaco. Lorsque j’étais convoité par le club, j’étais très reconnaissant. Quand j’ai su que je pouvais rejoindre l’Academy, je n’ai pas hésité une seule seconde.

C’est une nouvelle vie pour toi… Tu te retrouves loin du cocon familial… Trouves-tu le temps de voir tes proches ? 

On trouve toujours le temps pour ses proches. Quand j’ai des vacances je remonte voir ma famille ou bien ils viennent ici me rejoindre. C’est très important pour un joueur de profiter de sa famille.

À quoi penses-tu avant de fouler la pelouse ?

J’essaye d’avoir des pensées positives. Je ne me pose pas trop de questions, une prière et c’est parti.

Tu t’appelles Zineddine, tu évolues au milieu de terrain, on imagine déjà ton idole…

Zidane forcément (rires). De plus, la roulette est mon geste technique préféré.

Quel est ton plus beau souvenir cette saison (U17) ?

J’inscris un but contre Nice sur une passe décisive de Salatiel.

Tu préfères marquer un but ou faire une passe décisive ? 

La passe décisive.

Quel est le premier match de foot auquel tu as assisté ? 

C’était un PSG – Auxerre au Parc des Princes.

T’es plutôt sortie entre amis ou regarder match de foot à la télé ? 

Regarder du foot avec mes amis (rires).

Dans le prochain article, retrouvez le portrait chinois de Zineddine Bourebaba

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.