Fermer
Portrait 04 janvier 2022, 14:01

Ce qu’il faut connaître sur le nouveau coach, Philippe Clement

Ce qu’il faut connaître sur le nouveau coach, Philippe Clement
Arrivé en Principauté ce lundi pour parapher un contrat de trois saisons avec l’AS Monaco, le coach belge bénéficie d’une solide réputation dans son pays. Coup d'œil sur l’ancien international des Diables Rouges.

Il vient de poser ses valises au pied du Rocher. Présent ce dimanche dans les tribunes du stade Robert-Diochon pour assister à la qualification des Rouge et Blanc pour les 8es de finale de la Coupe de France face à Quevilly-Rouen (succès 3-1), Philippe Clement est Monégasque. Ce lundi, l’entraîneur belge de 47 ans a paraphé un contrat de trois saisons avec l’AS Monaco, avec pour objectif de hisser le club de la Principauté sur le podium de Ligue 1 en fin de saison.

Un palmarès déjà (très) fourni

Très réputé dans son pays, pour avoir toujours réussi à bien faire jouer ses équipes (Waasland-Beveren, KRC Genk et le Club Bruges KV), il débarque ainsi en Principauté avec ambition. L’ambition de jouer toutes les compétitions à fond, et de faire progresser un groupe très jeune, renforcé par huit pensionnaires de la N2 ce dimanche en Normandie. Focus sur un jeune entraîneur, grand par la taille (1,91m), et déjà bardé de titres nationaux.

Plus de 500 matchs en pro

Avant de revêtir le costume d’entraîneur, Philippe Clement a été joueur professionnel. Ancien défenseur central pouvant également évoluer au poste de milieu défensif, il débute sa carrière à Beerschot, avant de se révéler à Genk, où il remporte la Coupe de Belgique en 1998. Mais c’est au Club Bruges qu’il se construit un palmarès important, tout au long des dix années (1999-2009) qu’il va passer dans la Venise du Nord. Champion de Belgique en 2003 et 2005, il soulève également la coupe nationale à trois autres reprises (2002, 2004 et 2007). En 356 matchs avec le club brugeois, il inscrit même à 52 buts et délivre 14 passes décisives. Pas mal pour un joueur défensif !

Il a disputé la Coupe du Monde 1998 en France

International belge, Philippe Clement a honoré 38 sélections durant sa carrière avec les Diables Rouges. Appelé par Georges Leekens pour disputer plusieurs matchs amicaux juste avant le Mondial 1998 en France, il est bien présent dans le groupe qui va disputer la plus prestigieuse des compétitions. Restée invaincue à l’issue des trois matchs de poule, la Belgique est malgré tout éliminée au premier tour. Aligné dans l’axe face aux Pays-Bas (0-0) puis contre la Corée du Sud (1-1), Philippe Clement continuera à défendre les couleurs de son pays jusqu’en 2007.

Il a joué avec Philippe Léonard

En sélection, l’ancien défenseur central va faire connaissance avec un compatriote qui évolue alors à l’AS Monaco. Le latéral gauche Philippe Léonard, double champion de France avec Jean Tigana en 1997 et Claude Puel en 2000, côtoie ainsi Philippe Clement chez les Diables Rouges. Formé à l’école du Standard de Liège, l’autre Philippe est également du voyage en France en 1998, même s’il ne dispute pas une seule minute au Mondial. Les deux défenseurs, qui sont par ailleurs issus de la même génération 1974, partageront quelques sélections ensemble jusqu’en 2006.

Triple champion de Belgique

Exit la carrière de joueur, et place au coaching ! Dès la saison 2011-2012, Philippe Clement devient adjoint de l’entraîneur qui lui a offert sa première cape avec la Belgique : Georges Leekens. Également numéro deux de Michel Preud’homme au Club Bruges, il prend finalement place sur le banc de Waasland-Beveren en mai 2017. L’expérience tourne court, puisqu’il est directement repéré par Genk, qui en fait son coach principal quelques mois plus tard. Avec 57% de victoires à son compteur, et une moyenne d’1,96 points gagné par match, il devient champion de Jupiler Pro League en 2019 avec le KRC. Direction le Club Bruges désormais, où il se distingue également avec un jeu très offensif et ambitieux, qui lui permet de rafler deux nouveaux titres de champion avec une jeune génération talentueuse (2020 et 2021).

Son profil d’entraineur moderne faisant jouer ses équipes avec beaucoup d’intensité et d’audace, y compris à l’échelle continentale, et sa faculté à allier titres et développement des jeunes joueurs ont fait de lui l’un des entraîneurs les plus en vue en Europe ces dernières années.
Paul MitchellDirecteur Sportif

Adepte des exploits en Coupe d’Europe

En plus d’avoir un rendement impressionnant sur le plan national (trois fois champion de Belgique en quatre ans), Philippe Clement ne néglige pas pour autant l’Europe. En octobre 2019, il est proche de faire tomber le Real Madrid de Zinédine Zidane à Santiago Bernabeu, en menant rapidement au score, avant de concéder le match nul en phase de poules de Ligue des Champions (2-2). Un an plus tard, il se distingue en remportant sa double confrontation face au Zénith Saint-Pétersbourg (2-1, 3-0), toujours en C1. Enfin, en début de l’exercice actuel, il obtient un match nul face au PSG du trio Neymar-Mbappé-Messi le 15 septembre dernier (1-1). Avant de remporter une belle victoire sur le terrain de Leipzig (2-1).

Un lanceur de talents

La jeunesse, il connaît ! Face au Paris Saint-Germain justement, tu as peut-être été ébloui par la facilité technique de l’ailier néerlandais Noa Lang (22 ans, formé à l’Ajax Amsterdam), ou par l’intelligence de jeu du meneur belge, Charles De Ketelaere (20 ans). Mais Philippe Clement ne s’est pas contenté de faire émerger ces deux grands espoirs du football européen ces deux dernières années. Il a également eu sous ses ordres Krépin Diatta, qu’il a fait exploser en début de saison 2020-2021 (10 buts et 2 passes décisives en 19 matchs), avant qu’il ne rejoigne la Principauté. Ruslan Malinovskyi, Joakim Maehle (Atalanta Bergame), Leandro Trossard (Brighton), Sander Berge (Sheffield)… Il avait même fait émerger une belle génération à Genk, qui aujourd’hui fait les beaux jours de la Serie A et de la Premier League.

Un entraîneur connecté

Plus anecdotique, mais signe qu’il vit avec son temps, Philippe Clement est un coach assez présent sur les réseaux sociaux. Il possède un profil Instagram qui revendique près de 9000 abonnés, ainsi qu’un compte Twitter qui dépasse désormais les 3000 suiveurs. Alors dépêche-toi d’aller le follow sur la planète social media !

Crédits photos : Icon Sport

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.