Fermer
25 septembre 2018, 15:10

La Dream Team AS Monaco

La Dream Team AS Monaco

Près de 600 joueurs ont porté le maillot de l’AS Monaco dans une compétition professionnelle. Cette dream team est un hommage à chacun d’entre eux ainsi qu’à leurs aînés, les pionniers des années 1920/1930.

Jean-Luc Ettori
Manuel Amoros
Patrice Evra
Lilian Thuram
Patrick Battiston
Emmanuel Petit
Bruno Bellone
Jean Petit
Delio Onnis
Glenn Hoddle
George Weah
1 / 11

Pour constituer cette équipe de rêve, nous avons privilégié un système de jeu : le 4-4-2 en losange. Nous avons ensuite sélectionné cinquante-trois joueurs en fonction de leurs performances, palmarès et impact sur l’histoire du club. De nombreux autres joueurs auraient mérité de figurer dans cette première sélection bien difficile à faire. Cette liste a été présentée à trois collèges de votants : les fans, par le biais du site officiel www.asmonaco.com (60 000 votes !), dix-huit anciens joueurs et huit journalistes du service des sports de Nice-Matin, plus l’ancien président du Club des Supporters de Monaco, Norbert Siri.

Champions de 88 et de 98…

Il en ressort une équipe qui a fière allure, dont le capitaine naturel est Jean Petit, secondé par un autre fidèle aux couleurs rouge et blanche : Jean-Luc Ettori. Ce dernier a devancé Fabien Barthez dans les votes et retrouve quatre autres joueurs de l’équipe championne de France 1988 : Manuel Amoros, qui a fait l’unanimité dans tous les collèges comme Patrick Battiston, tandis que Bruno Bellone a été plébiscité par les anciens joueurs et les journalistes. Quant à Glenn Hoddle, c’est le vote des anciens joueurs qui lui a permis de devancer Marcelo Gallardo (choix des fans) et Theo (choix des journalistes). S’ils sont arrivés dans l’équipe juste après cette belle saison 1987-88, Lilian Thuram et Emmanuel Petit, les deux champions du Monde 1998 de cette Dream Team, ont également recueilli la majorité des votes des trois collèges. Sur le côté gauche de la défense, la bataille a été rude entre Luc Sonor et Patrice Evra, mais le vote des fans a fait pencher la balance en faveur du plus jeune.

Onnis/Weah, l’attaque de feu !

Quant au duo d’attaque, c’est du très haut niveau avec Delio Onnis, meilleur buteur de l’histoire de l’AS Monaco et de la Ligue 1, mais également George Weah, révélé à l’AS Monaco avant de devenir Ballon d’Or en 1995 sous les couleurs du Milan AC. Là aussi, le vote des anciens joueurs et des journalistes a été prépondérant. Jamais gagnant mais toujours placé, Thierry Henry devance Dado Prso (choix des fans) pour un poste de « super sub ». Idem pour Claude Puel, battu par Emmanuel Petit d’une courte tête, ou Rafael Marquez, qui est resté très poche de la paire Thuram/Battiston dans tous les votes concernants la charnière centrale. Comme en Ligue 1 ou en UEFA Champions League, sept joueurs sont sur le banc de cette Dream Team, qui n’aurait pas été moins belle s’ils avaient eu leur place dans le onze.