Fermer
Histoire 10 février 2020, 19:44

Il y a 40 ans débutait l’épopée de la Coupe de France 1980

Il y a 40 ans débutait l’épopée de la Coupe de France 1980
À l’occasion du 40e anniversaire de la troisième des cinq victoires rouge et blanche en Coupe de France, nous vous partageons les émotions de chacun des matchs qui ont mené l’équipe vers le trophée, décroché un soir de printemps au Parc des Princes. Tout a commencé à Montpellier le 10 février 1980…

Quelques années auparavant, la règle des matchs aller/retour était introduite à partir des 16es de finale. Les 32es, quant à eux, se jouaient sur terrain neutre en match direct. Le format initial de la compétition revenait finalement à la normale en 1989. Pour ce 32e, l’AS Monaco avait rendez-vous au Stade de la Mosson (Montpellier) pour affronter l’AS Béziers, alors pensionnaire de Division 2, devant un peu plus de 5000 spectateurs.

Le succès par Albert Emon

La partie se décantait très rapidement grâce à un but important d’Albert Emon, dès la 5e minute de jeu. Peu avant la pause, c’est son coéquipier argentin, Raoul Noguès, qui creusait l’écart (2-0). Gérard Banide, aux commandes de l’équipe monégasque depuis le début de la saison 1979-1980, pouvait se délecter d’un match entièrement maitrisé par ses joueurs.

Tout est sous contrôle, à un détail près…

En deuxième période, la star camerounaise, Roger Milla, confirmait la supériorité des Rouge et Blanc en inscrivant le troisième but à la 69e minute. Le match était plié, même si Jean-Pierre Tokoto sauvait l’honneur des Héraultais à la 82e. 3-1 score final, et une qualification pour les 16es, face à une autre formation de D2 : le FC Martigues.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.