Fermer
Médias 13 octobre 2020, 11:33

James Bunce : "Avoir des conversations profondes avec les joueurs"

James Bunce : "Avoir des conversations profondes avec les joueurs"
Arrivé à l’AS Monaco au début du mois d’octobre au poste de Directeur de la Performance, James Bunce a pris le temps de se confier à Téléfoot dans l’émission "Au coeur des clubs", pour expliquer son rôle au sein du club.

Il est la dernière recrue du Club dans ce mercato un peu spécial, exceptionnellement rallongé en raison de la crise sanitaire. James Bunce, 34 ans, ex-rugbyman professionnel, a été nommé au début du mois Directeur de la Performance de l’AS Monaco, en lien étroit avec le staff de Niko Kovac. Une arrivée qui correspondait à une volonté de l’entraîneur croate et du Directeur Sportif, Paul Mitchell, de mutualiser la supervision des secteurs physique et médical, mais aussi de la nutrition.

Après avoir eu un premier contact avec les joueurs pour leur expliquer son rôle au sein du groupe, l’ancien responsable de la performance de la Fédération américaine de football a pris le temps de détailler sa mission dans l’émission « Au coeur des clubs » présentée par Marina Lorenzo, sur la chaîne Téléfoot, diffuseur de la Ligue 1 Uber Eats. Extraits.

Comment se passent les premiers échanges avec les joueurs ?

Cela fait dix jours que je suis ici (interview réalisée vendredi), j’ai été très bien accueilli par le staff, par les joueurs. J’ai été présenté au groupe et j’ai déjà eu l’occasion de beaucoup échanger avec tout le monde. J’ai même voyagé avec l’équipe, puisque j’étais du déplacement à Brest. Je leur donne petit à petit des informations sur mon rôle au niveau de la performance, et comment je vais pouvoir les aider.

Comment êtes-vous devenu Directeur de la Performance à l’AS Monaco ?

J’ai eu la chance de travailler dans plusieurs sports, après avoir été moi-même rugbyman professionnel. Après ma carrière j’ai fait des études de médecine et j’ai commencé à m’intéresser à ce domaine de la performance. J’ai eu la chance de travailler pour la Premier League au département médecine et d’avoir plusieurs opportunités. J’ai ensuite été responsable de la performance aux Etats-Unis à la fédération de football. Cela m’a permis de grandir sur différents aspects, de rencontrer des coachs incroyables et des spécialistes dans leurs domaines. J’ai toujours envie d’apprendre. Je suis jeune et j’ai faim de découvrir pleins de choses. J’ai eu cette belle opportunité qui s’est présentée ici à l’AS Monaco, et c’est super de pouvoir mettre en place quelque chose de spécial qui n’avait jamais été fait avant.

Il y a différentes façons d’exercer cette profession, chaque club a sa propre organisation. Le but c’est de rassembler plusieurs domaines ensemble, la médecine, la science, le physique, et c’est vraiment spécifique selon les clubs. Dans le football évidemment, mais dans le sport en général. Le but est de rassembler les informations de ces différents domaines et de les délivrer aux joueurs.
James BunceDirecteur de la Performance

Avez-vous connu le regretté Nick Broad, qui a été le précurseur dans votre domaine en Ligue 1 au Paris Saint-Germain ?

Oui bien sur, il a fait des choses exceptionnelles au PSG.

Seuls six clubs en France ont une personne à la tête de la performance, mais il y a des profils très différents. Faites-vous tous le même métier ?

Non c’est vrai, c’est un métier unique, nous ne faisons pas tous la même chose. Il y a différentes façons d’exercer cette profession, chaque club a sa propre organisation. Le but c’est de rassembler plusieurs domaines ensemble, la médecine, la science, le physique, et c’est vraiment spécifique selon les clubs. Dans le football évidemment, mais dans le sport en général. Le but est de rassembler les informations de ces différents domaines et de les délivrer aux joueurs. On essaye de récupérer des données auprès de tous les domaines et de les partager, les expliquer aux joueurs. Ensuite on essaye de prendre de meilleures décisions en fonction de ces informations. Et bien évidemment le plus important pour nous au milieu de ces statistiques, c’est que les joueurs ne se blessent pas à la fin.

Cela demande une grosse capacité d’adaptation et beaucoup de communication ?

Oui c’est exact, chaque équipe avec laquelle je travaille est spécifique. Il y a différents jeux, différents joueurs, différents rôles et on doit avoir une vue générale sur tout cela quand vous arrivez et s’y adapter. J’ai eu beaucoup de chance d’intégrer cette structure grâce à Oleg Petrov et Paul Mitchell en étroite collaboration avec Niko Kovac. Le but étant de rendre les joueurs plus agressifs sur le terrain et de répondre au défi physique. Il y a beaucoup de communication évidemment et c’est aussi cela qui m’a incité à accepter ce projet, le fait d’expliquer à tout le monde ce que je vais faire.

Oui bien sur, c’est très important d’avoir des conversations profondes avec les joueurs, de leur expliquer tous les détails de mon métier. On leur explique le contexte, mon rôle, et j’ai déjà commencé durant ces dix premiers jours depuis mon arrivée. On leur explique également en quoi cela les avantagera de suivre nos conseils, comment atteindre leur meilleur niveau, comment prendre soin de leur hygiène de vie.
James BunceDirecteur de la Performance

Êtes-vous heureux d’avoir rejoint ce projet au tout début ?

C’est certain qu’avec tous les changements qui ont eu lieu cet été pour restructurer le club, ce n’est pas un projet qui va aboutir en un an, c’est vraiment un projet à long terme. C’est d’ailleurs en sachant cela que j’ai accepté de venir ici à Monaco. Je vais vivre ici autant qu’il le faut pour réaliser ce projet. Je suis très heureux d’avoir eu cette opportunité, et je vais évidemment tout donner pour mener à bien ma mission.

La première étape de votre travail est-elle de gagner la confiance des joueurs ?

Oui bien sur, c’est très important d’avoir des conversations profondes avec les joueurs, de leur expliquer tous les détails de mon métier. On leur explique le contexte, mon rôle, et j’ai déjà commencé durant ces dix premiers jours depuis mon arrivée. On leur explique également en quoi cela les avantagera de suivre nos conseils, comment atteindre leur meilleur niveau, comment prendre soin de leur hygiène de vie. Cela prend évidemment du temps de mettre tout ça en place, de discuter avec chacun des joueurs, mais pour l’instant ils sont très ouvertes à la conversation.

Comment va se passer votre travail avec le Cercle Bruges, vous allez beaucoup voyager ?

Oui évidemment, je suis en charge de la performance à l’AS Monaco, et je vais aussi partager mon expertise dans le domaine avec le Cercle Bruges. Je n’ai pas pu m’y rendre pour le moment, étant donné que je ne suis arrivé qu’il y a dix jours, donc pour l’instant je me concentre sur mon travail ici, je rencontre les joueurs. Mais je serai évidemment régulièrement en communication avec le Cercle Bruges. Je ferai tout mon possible pour les soutenir et utiliser nos standards de travail avec ce club.

Ce qu’ils disent de lui

Oleg Petrov (Vice-Président Directeur Général) :
« Bienvenue à James. Nous menons depuis plusieurs mois un important travail de structuration afin de doter le club de la dynamique et des atouts nécessaires pour aller de l’avant et être le plus performant possible. Cette arrivée au sein de la direction sportive, sous l’impulsion de Paul, marque cette volonté et s’inscrit dans la perspective de la livraison du Centre de performance, en 2021, qui sera l’un des plus modernes d’Europe. »

Paul Mitchell (Directeur Sportif) :
« Nous sommes très heureux d’accueillir James Bunce, qui s’est imposé ces dernières années comme une référence dans le domaine de la haute performance. A travers l’arrivée de James, l’objectif est d’apporter à notre structure l’intelligence et l’expertise nécessaires pour se développer et défier les meilleurs en matière de performance athlétique. Nous voulons fournir les conditions nécessaires pour être performant sur et en dehors du terrain en utilisant les dernières technologies et les meilleures pratiques du sport de haut niveau. Tout ce travail nous permettra d’optimiser la préparation sportive et extra-sportive des joueurs pour répondre aux exigences toujours croissantes du jeu. »

Niko Kovac (Entraîneur) :
« L’arrivée de James fait suite à de nombreuses discussions avec Paul Mitchell, car nous pensions qu’il était important pour nous d’avoir quelqu’un à ce poste, autant pour l’AS Monaco que pour le Cercle Bruges. Ce n’est pas forcément une personne qui sera sur le terrain, mais plutôt dans l’analyse de la performance. James a une grande expérience, c’est un ancien joueur professionnel de rugby qui a travaillé en Angleterre et aux Etats-Unis. Je suis certain qu’il va nous faire bénéficier de ses compétences et nous apporter une très grande aide. »

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.