Fermer
Ligue 1 Uber Eats 02 octobre 2020, 17:01

Niko Kovac : "Je n’ai pas peur de lancer les jeunes"

Niko Kovac : "Je n’ai pas peur de lancer les jeunes"
Le coach des Rouge et Blanc a tenu une conférence de presse via Zoom, avant le déplacement de l’AS Monaco ce dimanche à Brest au stade Francis-Le Blé (15h), comptant pour la 6e journée de Ligue 1 Uber Eats.

La météo étant menacée par la tempête Alex ce vendredi dans les Alpes Maritimes, la conférence de presse d’avant-match de Niko Kovac s’est exceptionnellement tenue via Zoom. L’occasion pour le coach de l’AS Monaco de faire le point avant le déplacement de l’AS Monaco ce dimanche à Brest au stade Francis-Le Blé (15h), comptant pour la 6e journée de Ligue 1 Uber Eats.

L’AS Monaco a annoncé ce matin la nomination de James Bunce au poste de Directeur de la Performance. Quel va être son rôle au sein du Club ?

L’arrivée de James fait suite à de nombreuses discussions avec Paul Mitchell, car nous pensions qu’il était important pour nous d’avoir quelqu’un à ce poste, autant pour l’AS Monaco que pour le Cercle Bruges. Ce n’est pas forcément une personne qui sera sur le terrain, mais plutôt dans l’analyse de la performance. James a une grande expérience, c’est un ancien joueur professionnel de rugby qui a travaillé en Angleterre et aux Etats-Unis. Je suis certain qu’il va nous faire bénéficier de ses compétences et nous apporter une très grande aide.

Je pense qu’il faudrait sortir moins de cartons dans les premières minutes, parce que cela met tout le monde sous pression. Et il y a aussi un autre facteur, c’est que comme il n’y a pas de spectateurs, on entend beaucoup plus les joueurs crier lorsqu’il y a des contacts sur le terrain.
Niko Kovac

Trouvez-vous que l’arbitrage est particulièrement sévère avec l’AS Monaco ?

Après nos premiers matchs, j’ai remarqué que nous avions pris pas mal de cartons et que je me suis dit qu’à ce rythme-là nous pouvions atteindre les 100 cartons jaunes à la fin de la saison. Je pense que ce n’est pas spécifique à l’AS Monaco, car de manière générale les arbitres sont assez stricts cette saison. Il n’est pas rare de voir des cartons jaunes distribués dès les 5-10 premières minutes. Peut-être qu’il faudrait attendre un petit peu plus pour sortir le premier carton jaune dans un match, car plus la sanction arrive tôt, plus le risque d’avoir des cartons rouges est présent. Concernant mon opinion sur l’expulsion d’Aurélien Tchouameni contre Strasbourg, c’est vrai que le premier carton est justifié, mais le second est malheureux parce qu’il glisse sur le ballon. Pour Axel (Disasi), il retient un joueur par le bras et ce n’est pas une règle qui est nouvelle donc on respecte cette décision. Encore une fois je pense qu’il faudrait sortir moins de cartons dans les premières minutes, parce que cela met tout le monde sous pression. Et il y a aussi un autre facteur, c’est que comme il n’y a pas de spectateurs, on entend beaucoup plus les joueurs crier lorsqu’il y a des contacts sur le terrain.

Vous avez parlé à vos joueurs à ce propos ?

Déjà, après le premier match, j’avais dit à mes joueurs qu’il fallait être vraiment attentif à ne pas prendre trop de cartons. Nous voulons protéger nos adversaires, car nous ne voulons pas blesser de joueurs, et en même temps nous voulons aussi protéger nos joueurs. Evidemment, je suis content lorsque l’on gagne un match à neuf ou dix contre onze, mais je préférerais finir le match avec tout le monde.

Wissam est vraiment un très très bon buteur, un top player, qui fait partie de l’équipe de France. Il a été meilleur buteur la saison dernière en Ligue 1 (18 buts, nldr) avec Kylian Mbappé. Il est actuellement notre capitaine, et il n’est pas concentré uniquement sur ses performances à lui. Il court beaucoup et fait beaucoup d’efforts pour le collectif.
Niko Kovac

Suite au carton rouge donné à Axel Disasi, vous avez fait rentrer Chrislain Matsima pour accompagner Benoît Badiashile dans l’axe de la défense. Ce duo pourrait-il être reconduit dimanche ?

Chrislain est un joueur très talentueux qui est international U19, donc il a forcément un bon futur. Il fait partie des nombreux jeunes joueurs qui travaillent très bien dans notre effectif. Ils savent que je leur donnerai tous leur chance. Chrislain a fait une très bonne entrée contre Strasbourg, il est très propre dans sa relance et à l’aise dans le jeu aérien. Il y a beaucoup de facteurs à prendre en compte, les cartons, la Covid-19, donc à la fin on regarde quels joueurs on peut avoir à disposition et on s’adapte. Mais il est certain que les jeunes auront leur chance.

Que pensez-vous du rôle de Wissam Ben Yedder, va-t-il rester avec vous ?

Oui je vous confirme, il reste. Wissam est vraiment un très très bon buteur, un top player, qui joue en équipe de France. Il a été meilleur buteur la saison dernière en Ligue 1 (18 buts, nldr) avec Kylian Mbappé. Il est actuellement notre capitaine, et il n’est pas concentré uniquement sur ses performances à lui. Il court beaucoup et fait beaucoup d’efforts pour le collectif. Je vous avais dit qu’il allait très rapidement débloquer son compteur. En plus il a une relation de plus en plus intéressante techniquement avec Kevin (Volland), donc il n’est pas seul devant. Il est de mieux en mieux physiquement. Evidemment qu’il a envie d’être le meilleur attaquant, le meilleur buteur de Ligue 1 et il a le souhait de disputer l’Euro 2021. Si je devais lui décerner une note jusqu’à maintenant, ce serait 10 sur 10.

Je n’ai pas peur de lancer les jeunes. Ils peuvent commettre des erreurs, il faut savoir leur donner leur chance pour qu’ils puissent progresser. Je suis heureux de leur rendement jusqu’à présent. Parfois ils peuvent tomber mais l’important c’est qu’ils se relèvent et puis nous sommes là pour les aider. Cela fait partie de leur processus d’apprentissage.
Niko Kovac

Qu’avez-vous fait pour apporter plus de soutien autour de lui ?

C’est vrai que lors des quatre premiers matchs, Wissam a peut-être manqué un peu de soutien de la part de nos milieux de terrain et des ailiers. Donc on a décidé de faire en sorte qu’il y ait plus de présence autour de lui. Et sur le dernier match cela s’est vérifié puisque Wissam a marqué deux buts sur deux passes de Kevin (Volland) et Stevan Jovetic a eu aussi une belle opportunité. C’est très positif, on voit qu’on peut continuer à progresser dans ce domaine. On analyse toujours nos performances pour essayer de nous améliorer et James va nous apporter également.

Vous avez cinq jeunes issus de l’Academy dans l’effectif, que pensez-vous globalement de la formation à la française qui révèle beaucoup de talents ?

Il y a beaucoup de talents au niveau des jeunes en France, il y a un gros potentiel, un gros vivier. J’avoue que c’est difficile de dire comment c’est possible. C’est vrai qu’il y a vraiment beaucoup de qualités chez les jeunes ici, et notamment à l’AS Monaco. D’ailleurs je n’ai pas peur de les lancer. Ils peuvent commettre des erreurs, il faut savoir leur donner leur chance pour qu’ils puissent progresser. Je suis heureux de leur rendement jusqu’à présent. Parfois ils peuvent tomber mais l’important c’est qu’ils se relèvent et puis nous sommes là pour les aider. Cela fait partie de leur processus d’apprentissage.

L'AS Monaco utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.