Fermer
Coupe de France 20 mai 2021, 00:15

L’AS Monaco s’incline en finale contre le Paris Saint-Germain

L’AS Monaco s’incline en finale contre le Paris Saint-Germain
Plus réalistes, les Parisiens s’imposent 2-0 et remportent cette finale de Coupe de France face à des Monégasques qui devront à présent se remobiliser pour la dernière journée de championnat face à Lens, dimanche.

Pour cette finale de Coupe de France opposant l’AS Monaco au Paris Saint-Germain, Niko Kovac alignait une composition en 4-4-2 hybride, passant en 4-5-1 en phase défensive. Sur les ailes, on retrouvait donc Ruben Aguilar à droite et Kevin Volland à gauche. La pointe de l’attaque était occupée par Wissam Ben Yedder.

Une erreur défensive qui coûte l’ouverture du score

Le début de match est cadenassé. Les Parisiens ont le monopole du ballon mais ne se créent aucune situation devant les buts de Radoslaw Majecki, une nouvelle fois titulaire comme depuis le début de la Coupe de France. Il faut finalement une terrible erreur de la défense monégasque pour qu’ils se procurent une occasion.

Une occasion qui se convertit en but. Axel Disasi manque en effet son contrôle aux abords de la surface. Cela profite à Kylian Mbappé qui décale Mauro Icardi dans la surface. L’attaquant argentin n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets pour ouvrir le score (19e).

Les Monégasques font preuve de réaction

Cette ouverture du score un peu inattendue pousse les Rouge et Blanc à sortir davantage et à se montrer plus entreprenants. La tête de Kevin Volland passe d’abord à côté (25e), avant que l’Allemand, sélectionné pour le prochain Euro, ne voit son centre-tir flirter avec le poteau gauche de Keylor Navas (39e).

C’est finalement sur ce score de 0-1 que la mi-temps est sifflée. Dès la reprise, Niko Kovac effectue un changement offensif avec la sortie de Ruben Aguilar pour Krépin Diatta, afin d’apporter de la vitesse devant.

Gelson Martins touche la barre !

Les Rouge et Blanc poussent en début de seconde période et ne laissent pas le ballon à leurs adversaires, recroquevillés dans leur camp. Afin d’apporter du sang neuf, Stevan Jovetić et Gelson Martins font leur apparition sur la pelouse à la place de Wissam Ben Yedder et Youssouf Fofana (59e).

Le Lusitanien ne tarde pas à se mettre en évidence mais son centre-tir s’écrase sur la transversale du gardien costaricain qui semblait battu (69e). Quelques instants plus tard, la frappe puissante à l’entrée de la surface d’Aurélien Tchouameni passe au-dessus (78e).

Kylian Mbappé tue le suspense

Mais c’est finalement Kylian Mbappé et les Parisiens qui ont le dernier mot en marquant le deuxième but du match. Sur un rush d’Angel Di Maria de la droite vers la gauche, l’Argentin décale le joueur formé à l’Academy à la limite du hors-jeu, qui trompe Radoslaw Majecki d’un ballon piqué. Rageant pour le Polonais qui n’a quasiment rien eu à faire du match, excepté quelques centres captés.

Après un excellent parcours qui les aura vus notamment éliminer l’Olympique Lyonnais en quart de finale, les Rouge et Blanc s’inclinent en finale sur le score de 2-0. Il faudra à présent se remobiliser pour la dernière journée du championnat à Lens, dimanche, afin de valider le billet en Ligue des Champions.


La feuille de match :

Coupe de France – Finale

AS Monaco 0-2 Paris Saint-Germain

Mi-temps : 0-1

Buts : Icardi (19e), Mbappé (81e) pour le Paris Saint-Germain

Avertissements : Marquinhos (87e) pour le Paris Saint-Germain

AS Monaco : Majecki – Sidibe, Disasi (Badiashile, 73e), Maripán, Caio Henrique – Aguilar (Diatta, 46e), Tchouameni, Fofana (Gelson Martins, 59e), Golovin – Volland (Fàbregas, 73e), Ben Yedder (Jovetić, 59e)

Remplaçants : Mannone, Badiashile, Ballo-Touré, Matsima, Diatta, Fàbregas, Matazo Gelson Martins, Jovetić

Entraîneur : Niko Kovac

Paris Saint-Germain : Navas – Florenzi (Dagba, 67e), Marquinhos ©, Diallo, Kehrer – Danilo, Gueye, Paredes (Herrera, 79e) – Di Maria (Sarabia, 90e), Icardi (Kean, 79e), Mbappé

Remplaçants : Rico, Bakker, Dagba, Pembele, Herrera, Rafinha, Draxler, Sarabia, Kean

Entraîneur : Mauricio Pochettino

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.