Fermer
Coupe de France 21 avril 2021, 23:43

L’AS Monaco s’offre une demi-finale de Coupe de France

Au terme d’un match au scénario rocambolesque, les Rouge et Blanc ont obtenu leur qualification pour les demi-finales de la Coupe de France, en battant l’Olympique Lyonnais sur son terrain (0-2), à dix jours des retrouvailles en Ligue 1.

Pour disputer ce quart de finale de Coupe de France face à l’OL, Niko Kovac avait choisi d’effectuer cinq changements par rapport à la victoire en Ligue 1 contre Bordeaux (0-3). Fodé Ballo-Touré, Axel Disasi et Ruben Aguilar démarraient en effet derrière, alors que Caio Henrique prenait lui place sur l’aile gauche. Enfin, comme lors des trois tours précédents, Radoslaw Majecki gardait les buts monégasques.

Premier quart d’heure compliqué

L’opposition démarre de manière très musclée, avec trois cartons jaunes dans les dix premières minutes pour Kevin Volland (après 12 secondes) Sinaly Diomandé et Thiago Mendes côté lyonnais. C’est au bout de ce premier round, que Lyon se procure les deux premières opportunités du match. Melvin Bard perd d’abord son face-à-face avec Radoslaw Majecki, qui effectue une superbe parade sur sa droite (12e).

C’est ensuite Maxwell Cornet qui s’offre une position de frappe, laquelle s’envole finalement au-dessus de la barre transversale (13e). Coup dur dans la foulée pour l’AS Monaco, qui perd Sofiane Diop, visiblement touché à la cheville suite à un tacle sévère. C’est Aleksandr Golovin qui le remplace. Premier quart d’heure difficile pour les Rouge et Blanc, qui voient également Lucas Paqueta s’offrir une occasion de but sur une nouvelle tentative puissante à ras de terre. Encore une fois, « Radeck » détourne en corner (16e).

Une mi-temps à sens unique

L’AS Monaco reprend petit à petit le dessus, notamment sur coups de pied arrêtés. Mais Maxwell Cornet, encore lui, tente une lourde frappe depuis le côté droit de la surface, laquelle finit sa course sur le poteau gauche du portier azuréen (31e). Quelques secondes plus tard, c’est Marcelo qui place une tête sur le même montant, sur un corner de Memphis Depay (33e).

Déjà cinq grosses occasions pour les Lyonnais, qui procèdent bien en contre. Lyon est intenable mais ne trouve pas l’ouverture. Même sur cette reprise de volée de Maxence Caqueret, qui heurte elle la barre transversale des Rouge et Blanc (35e), pour le quatrième poteau lyonnais. Malgré tout, les hommes de Niko Kovac tiennent bon jusqu’à la mi-temps. Malgré une dernière frayeur sur cette tête de Maxwell Cornet sur un bon centre de Memphis Depay (41e).

Un scénario rocambolesque

Après une première période semblable au match aller en championnat, les Monégasques remettent la main sur le match. Encore une fois, c’est un coup de théâtre qui relance le match. Maxwell Cornet croit ouvrir le score sur une contre-attaque éclaire, avant d’être finalement signalé en position de hors-jeu (51e). Et dans la foulée, Fodé Ballo-Touré obtient un penalty sur un pied dangereux de Sinaly Diomandé, expulsé pour un deuxième carton jaune reçu (51e).

Wissam Ben Yedder ne se fait pas prier pour faire pencher la balance en faveur de l’AS Monaco (0-1, 53e). Une rencontre épique, électrique même, lorsque Fodé Ballo-Touré semble encore touché dans la surface adverse. La tension monte d’un cran supplémentaire entre les deux équipes et les cartons pleuvent. Mais les Monégasques gardent la tête froide et enfoncent même le clou. Sur une récupération haute, Wissam Ben Yedder est trouvé en pivot et sert parfaitement Kevin Volland, qui envoie un missile sous la barre du portier olympien (0-2, 62e).

Une fin de match en mode gestion

Les hommes de Niko Kovac ont renversé cette rencontre, qui avait pourtant bien mal commencé. Ruben Aguilar est même à deux doigts d’inscrire un troisième but en contre-attaque sur un bel enchaînement dribble derrière la jambe d’appui, frappe du droit (74e). L’OL tente malgré tout de revenir dans la partie, notamment par l’intermédiaire d’Houssem Aouar, dont la frappe est bien captée par Radoslaw Majecki.

Aucun but ne rentrera dans le but monégasque au Groupama Stadium, malgré une dernière volée d’Islam Slimani (92e), comme lors de neuf des dix dernières sorties de l’AS Monaco, toutes compétitions confondues. Une forteresse imprenable en 2021, qui aura eu un brin de réussite malgré tout pour sauvegarder ce nouveau clean sheet. Qu’importe, les Rouge et Blanc obtiennent leur qualification pour les demi-finales de la compétition.

Une bonne nouvelle, dix jours avant de retrouver l’OL en Ligue 1 pour une des quatre dernières finales pour obtenir une place en Ligue des Champions.


La feuille de match :

Coupe de France – Quart de finale

Olympique Lyonnais 0-2 AS Monaco

Mi-temps : 0-0

Buts : Ben Yedder (53e, sp), Volland (62e) pour l’AS Monaco

Avertissements : Diomandé (6e, 51e), Thiago Mendes (9e), Paqueta (49e), De Sciglio (58e) et Depay (68e) pour Lyon ; Volland (1ère), Ballo-Touré (58e), et Kovac (59e) pour l’AS Monaco

Expulsion : Rudi Garcia (23e) et Diomandé (51e)

Lyon : Pollersbeck – Dubois (Ozkacar, 80e), Diomandé, Marcelo, De Sciglio, Bard – Thiago Mendes (Bruno Guimaraes, 76e), Caqueret – Depay © (Toko Ekambi, 69e), Paqueta (Aouar, 69e), Cornet (Slimani, 69e)

Remplaçants : Lopes, Ozkacar, Gusto, Aouar, Bruno Guimaraes, Soumaré, Toko Ekambi, Cherki, Slimani

Entraîneur : Rudi Garcia

AS Monaco : Majecki – Aguilar, Disasi, Badiashile, Ballo-Touré (Sidibé, 64e) – Diop (Golovin, 15e), Fofana, Tchouameni, Caio Henrique – Volland (Gelson Martins, 82e), Ben Yedder © (Geubbels, 82e)

Remplaçants : Mannone, Maripan, Sidibé, Gelson Martins, Golovin, Florentino Luis, Geubbels, Jovetic

Entraîneur : Niko Kovac

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.