Fermer
Ligue 1 Uber Eats 18 avril 2021, 19:32

Nouvelle masterclass des Rouge et Blanc à Bordeaux

Bien lancés dans une partie où ils ont trouvé la faille dès la demi-heure de jeu, les joueurs de l’AS Monaco sont allés chercher une 21e victoire cette saison et un cinquième clean sheet d’affilée en Gironde (0-3).

Pour débuter cette rencontre décisive dans la course à l’Europe, après le match nul de Lille notamment, Niko Kovac décidait d’aligner à nouveau son 4-4-2 hybride à Bordeaux. Gelson Martins et Aleksandr Golovin débutaient ainsi sur les côtés, alors que Benoît Badiashile retrouvait une place de titulaire dans le onze monégasque.

Une entame de match idéale

Début de match totalement maîtrisé par les Rouge et Blanc qui s’offrent une première incursion dangereuse dans la surface bordelaise sur cette remise de Wissam Ben Yedder pour Kevin Volland, qui ne peut déclencher son geste (5e). C’est finalement Aleksandr Golovin qui frappe pour la première fois au but. Sur un centre en retrait de son capitaine, de nouveau en vue, l’international russe bute malheureusement sur Benoît Costil de près (15e).

Pas plus de réussite pour le Tsar sur sa seconde tentative, quelques dizaines de secondes plus tard, également repoussée sur Aurélien Tchouameni, dont la reprise passe largement au-dessus (17e). Coup dur pour les Girondins dans la foulée, qui perdent leur capitaine, Laurent Koscielny, sur blessure (22e). Une réorganisation qui perturbe légèrement les locaux, qui doivent céder sur une nouvelle poussée des hommes de Niko Kovac. Bien lancé par une superbe passe de Benoît Badiashile qui transperce deux lignes, Wissam Ben Yedder trouve son compère du duo « Yedderland ».

Le duo Ben Yedder – Volland encore décisif

Kevin Volland, dont la prise de balle en mouvement est parfaite, crochète Paul Baysse et ouvre son pied droit pour inscrire un magnifique enroulé dans le petit filet opposé (0-1, 29e). Le 15e but de l’attaquant allemand en Ligue 1 cette saison, sur la 5e passe décisive du capitaine azuréen. Les Girondins tentent de réagir avant la pause, notamment sur corner, en vain. Il faut dire que les Monégasques ne laissent pas leurs adversaires respirer, avec une position moyenne, au-delà de la ligne médiane.

Au retour des vestiaires, les partenaires d’Aurélien Tchouameni ne desserrent pas l’étreinte. Au contraire, sur un duel aérien remporté, l’international Espoirs est trouvé dans l’entre-jeu. L’ancien bordelais lance alors Gelson Martins dans la profondeur, qui gagne son face-à-face avec Benoît Costil (0-2, 47e), plein de sang froid. Coup dur pour les Girondins, dans une situation déjà très compliquée en championnat (16e place au coup d’envoi). Mais l’AS Monaco ne s’arrête pas de jouer pour autant.

Une deuxième période tout en maîtrise

Aleksandr Golovin est bien décalé par Kevin Volland, mais cette fois le portier bordelais est vigilant (55e). Et pour cause, malgré cet avantage de deux buts, Niko Kovac demande à ses hommes de continuer à jouer et à pousser. Les Rouge et Blanc sont pourtant à deux doigts de se faire surprendre sur cette double tentative de Nicolas De Préville, tout juste entré en jeu, qui bute sur un grand Benjamin Lecomte (65e). Le moment choisi par le coach monégasque pour faire tourner légèrement.

Stevan Jovetić et Sofiane Diop font ainsi leur entrée sur le terrain, et sont à deux doigts d’alourdir l’addition en contre (68e). Il semblait y avoir une faute manifeste sur le jeune ailier tricolore, mais l’arbitre de la rencontre ne consulte pas la VAR. Qu’importe, l’AS Monaco est en maîtrise et Aurélien Tchouameni tente même sa chance de loin (76e). Dans la foulée, les hommes de Niko Kovac se font une frayeur sur une volée de Nicolas De Préville, qui fracasse le poteau de Benjamin Lecomte (77e).

Une place européenne en poche

Puis sur cette frappe de Toma Basic, consécutive à une perte de balle. Pas de sanction pour les Rouge et Blanc, qui bénéficient en plus de l’exclusion de Tom Lacoux (78e). Quelques approximations techniques viennent donner plus d’enjeu à cette fin de match, dont l’issue de fait toutefois aucun doute. Elle est même confirmée au bout du temps réglementaire par un troisième but signé Stevan Jovetić, sur une belle remise de la tête de Sofiane Diop (0-3, 90e). L’AS Monaco remporte ainsi son 21e succès de la saison en Ligue 1, tout en conservant sa cage inviolée pour la cinquième fois d’affilée.

Une victoire qui sécurise surtout la quatrième place, au minimum, grâce au nul concédé par Lens (15 points d’avance à 5 journées de la fin, +31 contre +7 au goal average). Une série incroyable pour la meilleure équipe de l’élite en 2021, qui retrouvera l’Olympique Lyonnais dès mercredi en quart de finale de Coupe de France. Pour se rapprocher un peu plus d’un titre qui échappe au club de la Principauté depuis 1991.


La feuille de match :

Ligue 1 Uber Eats – 33e journée

Girondins de Bordeaux 0-3 AS Monaco

Mi-temps : 0-1

Buts : Volland (29e), Gelson Martins (47e) et Jovetić (90e) pour l’AS Monaco

Avertissements : Lacoux (72e et 78e) Zerkane (75e) et Seri (84e) pour Bordeaux ; Fofana (15e) pour l’AS Monaco

Expulsion : Lacoux (78e)

AS Monaco : Lecomte – Sidibé, Maripan, Badiashile, Caio Henrique – Gelson Martins, Tchouameni, Fofana (Florentino Luis, 83e), Golovin (Diop, 66e) – Volland (Ballo-Touré, 83e), Ben Yedder © (Jovetić, 66e)

Remplaçants : Majecki, Mannone, Aguilar, Ballo-Touré, Disasi, Diop, Florentino Luis, Jovetić

Entraîneur : Niko Kovac

Bordeaux : Costil – Sabaly, Koscielny © (Mexer, 24e), Baysse, Benito – Adli, Basic (Seri, 82e), Lacoux – Ben Arfa (De Préville, 63e) – Hwang Ui (Traoré, 82e), Oudin (Zerkane, 62e)

Remplaçants : Poussin, Mexer, Kwateng, Poundje, Seri, Zerkane, Briand, De Préville, Traoré

Entraîneur : Jean-Louis Gasset

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.