Fermer
Réseaux sociaux 07 septembre 2021, 16:30

Le onze Casa de Papel des fans de l'AS Monaco

Le onze Casa de Papel des fans de l'AS Monaco
À l'occasion de la sortie de la saison 5 de La Casa de Papel, l'AS Monaco a invité, sur son compte Instagram, ses supporters à comparer les caractères et qualités de leurs joueurs avec ceux des personnages de la célèbre série. Voici le résultat, avec quelques similitudes assez bluffantes.

C’était l’évènement du week-end. Ce vendredi est sortie la première partie de la saison 5 de La Casa de Papel, la mythique série diffusée sur Netflix. À cette occasion, nous vous avons demandé sur le compte Instagram de l’AS Monaco de choisir de quels personnages se rapprochaient le plus les joueurs de l’effectif rouge et blanc, au niveau de leur personnalité ou de leurs qualités. Voici donc votre onze monégasque spécial Casa de Papel.

Tokyo = Aurélien Tchouameni

Une position centrale, un rouage essentiel de toutes les stratégies, capable de mêler à la fois agressivité et élégance, sans états d’âme lorsqu’il le faut. À votre avis, on parle de Tokyo, d’Aurélien Tchouameni ou des deux ?

Rio = Sofiane Diop

Les deux petits génies de la bande. Derrière leur visage d’ange, l’un est capable de percer n’importe quel système informatique, l’autre la défense la plus regroupée qui soit. En plus, les deux savent manier la dynamite, l’un avec ses mains, l’autre avec ses pieds.

Berlin = Wissam Ben Yedder

Le relais du Professeur sur le terrain. Un stratège, capable d’emmener tous ses coéquipiers vers l’objectif final et dont la soif de but(in) est plus forte que tout. Et tant pis s’il faut finalement que ses adversaires en payent le prix fort…

Palerme = Kevin Volland

Le successeur de Berlin pour gérer le casse. Un fort caractère à l’efficacité redoutable. Lorsqu’il a un objectif dans le viseur, il n’en démord pas et ça fait souvent des dégâts. Comme notre attaquant allemand, qui fait régner la terreur, mais uniquement dans les défenses adverses, avec son compère du duo « Yedderland ».

Denver = Youssouf Fofana

S’il y a bataille, il est forcément là. Et c’est votre meilleur allié. Infatigable, au service des autres, « Youss » possède aussi une caractéristique similaire au personnage joué par Jaime Lorente : un rire inimitable.

Helsinki = Guillermo Maripán

Les hommes de main les plus efficaces qui soient. Durs au cœur tendre, dotés d’une force impressionnante, qui se sacrifient pour les autres, ils sont des maillons essentiels du collectif. La seule question, c’est : dans une bagarre, lequel vous choisiriez pour vous défendre ?

Lisbonne = Benoît Badiashile

L’intelligence, la réflexion et surtout le sens de l’adaptation. Comme l’inspectrice Raquel Murillo, passée du camp des forces de l’ordre à celui des braqueurs, Benoît Badiashile est capable, en une seconde, de remporter un duel musclé puis de se transformer en Monsieur Propre pour claquer une relance parfaite.

Nairobi = Aleksandr Golovin

La compère de Tokyo, avec laquelle elle forme un binôme aussi sexy que déterminé (vous aussi vous pensez aux actions du duo Golovin-Tchouameni ?). Elle maîtrise le contrôle de la qualité des billets comme « Golo » maîtrise les contrôles orientés, même si l’histoire se termine mieux pour notre créateur russe.

Bogota = Cesc Fabregas

Les experts en soudure. Ceux capables de donner du liant ou de forcer la plus blindée des défenses. Seule leur arme diffère. Pour Bogota, c’est le fer à souder, pour notre milieu de terrain espagnol, c’est plutôt le pied droit (le gauche n’est pas mal non plus).

Marseille = Strahinja Pavlovic

Pas le plus bavard, mais un garçon sûr. En appui du Professeur et de ses compagnons, Marseille mise sur son physique et son calme pour que la mission aille à son terme, sans fioritures. Un élément sur lequel on peut compter, comme « Pavlo » en défense centrale.

Oslo = Caio Henrique

Comme Oslo, Caio Henrique est un élément (très) fort du collectif, même si on n’étouffe pas si facilement l’influence de notre Brésilien sur le terrain. Et puis les deux ont aussi pour point commun de se laisser parfois aller à une petite excentricité capillaire.

Le Professeur = Niko Kovac

L’évidence même. Stratège hors-pair, capable de prendre des risques lorsqu’il le faut et d’être protecteur avec ses troupes qu’il compte bien mener au succès, Niko Kovac est sans conteste « El Profesor » de l’AS Monaco. D’ailleurs, est-ce que quelqu’un les a déjà vus tous les deux dans la même pièce ?

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.