Fermer
Transferts 13 juin 2022, 17:00

Les cinq grands moments d’Aurélien Tchouameni avec l’AS Monaco

Les cinq grands moments d’Aurélien Tchouameni avec l’AS Monaco
Après deux ans et demi sur le Rocher, Aurélien Tchouameni quitte l’AS Monaco pour rejoindre le Real Madrid, champion d’Europe en titre. Retour, en cinq dates clés, sur sa formidable évolution au Club.

« How it’s started, how it’s going ». Après deux saisons et demie plus que réussies avec l’AS Monaco, Aurélien Tchouameni quitte, avec le sentiment du devoir accompli, le Club de la Principauté pour revêtir le mythique maillot du Real Madrid, récent vainqueur de la Ligue des champions. Au cours de son passage sur le Rocher, le désormais international français a connu une progression fulgurante et une évolution qui l’a placé parmi les meilleurs joueurs au monde à son poste. Retour sur son parcours à Monaco en cinq dates clés.

29 janvier 2020 : signature à l’AS Monaco

Né à Rouen, Aurélien Tchouameni a effectué toute sa formation aux Girondins de Bordeaux. Mais le 29 janvier 2020, après avoir disputé 37 matchs avec le maillot frappé du scapulaire, il s’engage pour cinq saisons avec l’AS Monaco afin, comme l’indique le Club, de « poursuivre son développement tout en apportant sa contribution à l’équipe ». C’est exactement ce qu’il va faire, puisqu’il repart deux ans et demi plus tard avec 95 rencontres disputées, dont 11 européennes, 8 buts et 7 passes décisives, mais surtout une toute nouvelle dimension prise.

23 janvier 2021 : premier but en Ligue 1

Après un petit temps d’adaptation à son arrivée, le numéro 8 s’impose rapidement comme un élément essentiel du onze monégasque. Et s’il règne déjà dans l’entrejeu, il ne trouve toujours pas le chemin des filets en L1. Jusqu’à ce 23 janvier 2021 et la réception de l’OM, lors de laquelle il ouvre son compteur avec Monaco et dans l’élite, d’une tête sur un corner d’Aleksandr Golovin qui participe au succès de son équipe (3-1). La première de ses huit réalisations sous le maillot rouge et blanc.

22 mai 2021 : meilleur espoir aux Trophées UNFP

Installé dans le onze aux côtés de Youssouf Fofana, « Tchouam » prend une nouvelle dimension au cours de cet exercice 2020-2021. Et cela ne passe pas inaperçu, puisqu’il est nommé pour le titre de meilleur espoir de L1 aux Trophées UNFP. En concurrence avec son coéquipier Sofiane Diop, Eduardo Camavinga (Stade Rennais), Amine Gouiri (OGC Nice) et Maxence Caqueret (Olympique Lyonnais), il remporte le titre. « C’est une grande fierté que de remporter ce trophée, je suis extrêmement content, déclare-t-il. C’est une belle récompense individuelle. Je n’oublie pas que c’est le travail de l’équipe qui m’a permis de m’exprimer au mieux. J’aimerais plus particulièrement le dédier à mon ami Youssouf Fofana. Je lui dois en grande partie d’avoir été élu. » Le collectif avant tout.

1er septembre 2021 : première sélection en Bleu

Grâce à ses excellentes performances sur le Rocher, Aurélien Tchouameni voit s’ouvrir les portes de l’équipe de Espoirs. Mais il ne s’y installe pas longtemps, puisque Didier Deschamps fait vite appel à lui chez les A. Convoqué pour la première fois en début de saison, il honore sa première cape le 1er septembre dernier face à la Bosnie-Herzégovine (1-1). Depuis, il n’a raté aucun rassemblement, a ouvert son compteur en offrant la victoire aux Bleus dans le temps additionnel face à la Côte d’Ivoire (2-1), et a même remporté son premier titre international en octobre lors de la Ligue des Nations. Comme un ouragan.

6 mai 2022 : un doublé capital

Si l’AS Monaco a réussi la performance d’atteindre le podium de la Ligue 1 pour la deuxième saison consécutive, elle le doit notamment à un sprint final parfaitement maîtrisé, avec neuf victoires et un nul lors des dix derniers matchs. Et lors de cette série, Aurélien Tchouameni s’est particulièrement illustré, notamment lors du déplacement à Lille. Face aux champions de France en titre, le milieu monégasque ouvre d’abord le score du gauche (42e). Puis, six minutes après l’égalisation nordiste, il récidive, de plus loin et cette fois du droit (75e), et inscrit son premier doublé en L1, synonyme de 8e victoire d’affilée et de pas en avant capital dans la lutte pour le podium. Clutch.

1 / 28
Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.