Fermer
Histoire 15 juillet 2021, 15:57

Quels sont les joueurs allemands passés par l’AS Monaco ?

Quels sont les joueurs allemands passés par l’AS Monaco ?
En rejoignant le club de la Principauté au cours de ce mercato estival, Alexander Nübel et Ismail Jakobs sont devenus les septième et huitième allemands à signer pour l’AS Monaco. Focus sur les joueurs allemands ayant évolué sous le maillot Rouge et Blanc.

Les Allemands sont en nombre dans l’effectif de Niko Kovac. En plus de Kevin Volland, déjà présent au Club la saison dernière, Alexander Nübel et Ismail Jakobs sont venus garnir les rangs de l’AS Monaco dans ce mercato d’été. Leurs récentes signatures portent ainsi le contingent germanique à trois, faisant d’eux les joueurs les plus représentés derrière les joueurs français. Pourtant, dans la très longue histoire monégasque, recruter des joueurs allemands est plutôt une rareté. En 97 ans d’existence, le gardien de but et le milieu gauche ne sont devenus que les septième et huitième joueurs allemands à signer chez les Rouge et Blanc. Retour sur les carrières monégasques réalisées par ceux venus d’Outre-Rhin.

Uwe Krause

Le premier à avoir rejoint l’AS Monaco est Uwe Krause. Recruté en provenance du Stade Lavallois en 1983, il porte le maillot de la Diagonale durant une seule saison, avant de partir pour Sochaux. Sa carrière monégasque est certes très courte mais son passage est plutôt réussi statistiquement pour cet attaquant.

En 48 matchs disputés, il inscrit 19 buts toutes compétitions confondues, dont 7 en 10 rencontres de Coupe de France. De très bonnes statistiques qui avaient alors permis à l’époque aux Rouge et Blanc de terminer vice-champion de France 1984 et finaliste de la Coupe la même année.

Jürgen Klinsmann

Deux années après avoir remporté la Coupe du Monde 1990 avec l’Allemagne, Jürgen Klinsmann rejoint l’AS Monaco au mercato d’été 1992 avec la lourde tâche de succéder à George Weah, parti au PSG. L’avant-centre international (108 sélections, 47 buts) réalise alors une magnifique première saison avec 19 buts marqués.

Lors de l’exercice suivant, il fait partie de l’effectif atteignant les demi-finales de la Ligue des Champions pour la première fois de l’histoire du Club. L’attaquant, apprécié par ses qualités humaines et sportives, est resté uniquement deux saisons mais son passage aura marqué les esprits avec 84 matchs joués pour 35 buts inscrits.

Oliver Bierhoff

Attaquant complet et efficace des deux pieds, Oliver Bierhoff signe à l’AS Monaco en 2001 avec une solide réputation. Élu footballeur allemand de l’année en 1998 et champion d’Europe 1996 avec la Nationalmannschaft, il ne confirme toutefois pas les espoirs placés en lui, partant après une saison seulement et 25 matchs joués. L’ancien joueur du Milan AC marque un total de sept buts, dont un face à l’Olympique Lyonnais d’une tête puissante.

Andreas Wolf,

Recruté en janvier 2012 alors que les Monégasques évoluent en Ligue 2, Andreas Wolf fait partie du premier mercato de l’ère Dmitri Rybolovlev. Malgré des blessures qui le privent de la quasi-totalité des six derniers mois, Claudio Ranieri le promeut capitaine pour l’exercice 2012-2013.

Défenseur central au tempérament rugueux, il dispute 21 rencontres de championnat lors de cette saison et permet à l’AS Monaco de remonter en Ligue 1. Mais avec le recrutement prestigieux (arrivées d’Eric Abidal et Ricardo Carvalho à son poste notamment), il ne joue qu’une rencontre et prend sa retraite en juillet 2014 .

Benjamin Henrichs

Arrivé à 21 ans en provenance du Bayer Leverkusen à la toute fin du mercato estival 2018, Benjamin Henrichs est annoncé comme un espoir du football allemand lors de son recrutement. Mais dans une équipe en difficulté (17e à l’issue de la saison 2018-2019), le latéral droit ne parvient pas à montrer ses qualités.

Mis en concurrence la saison suivante par Ruben Aguilar, il dispute un total de 44 matchs dans sa carrière monégasque pour un but et trois passes décisives. D’abord prêté au RB Leipzig en juillet 2020, il est transféré définitivement au club allemand en avril dernier.

Kevin Volland

Le défenseur n’a donc pas pu évoluer avec Kevin Volland sous le maillot rouge et blanc, l’attaquant étant arrivé en septembre 2020. Lui aussi débarqué du Bayer, il accomplit une excellente première saison avec 18 buts marqués toutes compétitions confondues, retrouvant même la sélection allemande près de cinq ans après au cours de l’Euro 2020.

Au cœur d’une saison qui s’annonce passionnante avec le retour de l’Europe, le numéro 31 monégasque aura encore un rôle important à jouer, aux côtés de ses nouveaux coéquipiers, Alexander Nübel et Ismail Jakobs.

Rise. Risk. Repeat.

Mais au fait, à quoi servent vos cookies ? 🤔

Vous les acceptez plusieurs fois par jour sur les différents sites que vous consultez. Mais que savez-vous d’eux ? Les cookies ne se mangent pas évidemment, et ils ne sont pas dangereux non plus. Ils nous aident simplement à personnaliser votre expérience sur internet. Lorsque vous visitez asmonaco.com, ces derniers nous permettent d’abord d’analyser l’audience et les performances du site. Et ils nous servent surtout à vous proposer des publicités et des contenus qui correspondent à ce que vous aimez. Sachez que vous pouvez à tout moment modifier vos préférences, grâce à la réglementation sur la protection des données personnelles. Ou bien contacter notre équipe pour toute précision. Merci pour votre confiance !

Cookies strictement nécessaires
Ces cookies nous permettent de vous proposer une utilisation du site optimale. Ils n'utilisent pas de données personnelles.
Cookies statistiques
Ces cookies nous permettent de mesurer et analyser le trafic de notre site web. Les données ne sont pas transmises à des tiers.
Cookies tiers
Ces cookies nous permettent principalement de vous proposer des publicités ciblées.